Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Lady SifWHATEVERLady Sif
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 173
ANNIVERSAIRE : 25/01/1990
INSCRIPTION : 08/01/2019
GROUPE : groupe 2 - l'usine
QUARTIER RÉSIDENTIEL : en errance pour le moment
EMPLOI : procureure
so cold, so mysterious
Une fois de plus, sa prétendue partie de chasse l'avait menée loin. Se baladant dans les forêts et parcourant les plaines, Sif voyageait de plus en plus dans des contrées lointaines dont elle n'aurait jamais soupçonné l'existence. Et elle aimait beaucoup ces voyages, découvrir des endroits inconnus et voir de nouvelles choses. Bien sûr, ce n'était qu'une fuite de sa réalité et elle échangerait tout cela si ça lui permettrait de retrouver son défunt mari, mais à défaut de pouvoir le faire, elle partait, loin, comme pour échapper à son passé et à sa peine. Elle avait pourtant fait une rencontre intéressante ces derniers mois. Un homme du nom de Daryl qui vivait en marge de la société, et avec qui elle s'était prise d'amitié. Il fait dire qu'il était terriblement rare de tomber sur quelqu'un qui la comprenait. En revanche, Sif savait qu'elle devait préserver cette amitié secrète, sous peine de représailles de la part de ses parents. Car s'ils la poussaient à se remarier, ce n'était pas pour la voir fricoter avec un manant. En tout cas, c'est ce qu'il s'imaginerait à propos d'eux. Le fossé entre elle et ses géniteurs semblait s'agrandir à chaque nouveau jour qui se levait, ce qui ne faisait que la conforter dans ses envies de fuite. Pour le moment elle finissait toujours par revenir. Mais qui sait si, un jour, elle ne reviendrait plus ?

Cependant, elle pourrait ne pas revenir à cause d'une mauvaise rencontre et pas nécessairement parce qu'elle fuyait sa vie actuelle. En effet, voilà plusieurs jours qu'elle voyageait et Sif atteignit Molten Mountain. Pas vraiment une ville puisqu'elle n'était régi par rien sinon par le crime, la jolie chasseuse se retrouvait coincée ici. La nuit était tombée et sa monture avait besoin de repos. Sauf qu'il était hors de question qu'elle entre de son plein gré dans ce coupe-gorge. C'est alors qu'elle repéra ce qui semblait être un manoir à l'extérieur de la ville. La bâtisse n'avait rien de rassurante, mais Sif émit l'idée que, peut-être, cette dernière était inhabitée, et qu'elle pourrait ainsi y passer la nuit avant de repartir tôt le lendemain. Arrivant devant ledit manoir, elle toqua à la porte. Il semblait aussi vide que son estomac, aucun bruit n'en sortant. Guère rassurée par la devanture, Sif tenta d'ouvrir la porte mais cette dernière était close.

— Évidemment... maugréa-t-elle entre ses dents.
 
Elle chercha alors autour du manoir une autre entrée, son cheval derrière elle. En effet, hors de question d'abandonner sa monture des yeux ne serait-ce qu'une seconde. Si jamais on lui volait, elle ne pourrait pas rentrer chez elle et, pire encore, ce serait un coup dur niveau financier. Sans compter que son cheval était devenu son unique ami dans ce monde. Sif tenait ainsi fermement les rênes tout en faisant le tour du manoir. Finalement, elle trouva une porte à l'arrière, mais celle-ci aussi était close. Tant pis, elle n'allait pas se laisser embêter par une porte ! Se baissant, elle sortit des outils de son sac en cuir et se mit à crocheter la serrure. Jusqu'à ce que la porte s'ouvre par elle-même et ne la mette face-à-face avec, apparemment, le maître des lieux.

— Oups... lâcha-t-elle, prise sur le fait. Excusez-moi monseigneur, je pensais que c'était abandonné... s'excusa-t-elle alors, même si elle n'était pas sûre de la valeur de celle-ci.

En tout cas, quoi qu'il arrive, Sif était prête à se défendre ou à décamper à toute vitesse. Si elle venait d'une famille bourgeoise, elle raisonnait surtout comme une chasseuse maintenant, avec les instincts qui vont avec.  
Code par Hiyorin



i'm your lionheart
I do believe in the light, Raise your hands into the sky, The fight is done, the war is won, Lift your hands toward the sun.
Voir le profil de l'utilisateur
Adam WilanderWHATEVERAdam Wilander
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 260
ANNIVERSAIRE : 15/08/1990
INSCRIPTION : 15/07/2017
GROUPE : Solitaires
EMPLOI : Musicien

I'm searching a shelter
Le sorcier et la belle
Quand j'avais vue les nuages arriver de loin, je savais que cette nuit, le manoir allé encore subir des gros dégâts. L'humidité, le froid n'arrangeant rien du tout, la seule chose que je pouvais faire, c'était m'isoler dans une pièce de manoir et entretenir la cheminée. J'avais l'habitude à présent, mais j'avais tout de même hâte d'arriver à la fin des travaux ... A condition que j'arrive à les terminer un jour ... Pourquoi est-ce que je resté autant attacher à ce vieux manoir, alors que je n'y gardais pas des bons souvenirs ? A nouveau j'eu un soupire, me préparant du thé et de quoi manger, j'irais au premier étage dans l'un des salons, des livres, du papier et de quoi écrire et je verrais si j'arrive à dormir ...

Alors que j'allais monter à l'étage, j'entendis du bruit ... Fronçant des sourcils, je doutais que ce ne soit qu'un simple raton laveur, plutôt un voleur ou encore une personne en quête de sensation "forte", oui c'était toujours un immense défi de rencontrer le sorcier de ce manoir et j'en passe ... Prenant une barre de fer, j'allais en direction de la porte l'ouvrant rapidement, pour me retrouver face à une femme. Aux paroles de celle-ci, je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, il n'y avait plus de toit au centre du manoir ...

-Ce n'est rien madame, vue l'état de la bâtisse il est normal de croire qu'il est abandonné, je vous prie entrer, vous êtes bien loin de la ville


J'aperçus son cheval juste derrière elle.

-J'ai une écurie si vous le souhaitez


Oserait-elle rentrer dans le manoir de l'homme qui fait peur ? J'en avais tellement entendu sur moi, je n'étais plus étonné de rien, seulement cette femme ne semblait pas du coin.
code by bat'phanie


La vie n'est que folie ▬ Quand le monde t'appelle Peux-tu les entendre crier ton non ? Les légendes ne meurent jamais, Elles deviennent une partie de toi Chaque fois que tu saignes pour atteindre la grandeur Implacable, tu survis.
Voir le profil de l'utilisateur
Lady SifWHATEVERLady Sif
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 173
ANNIVERSAIRE : 25/01/1990
INSCRIPTION : 08/01/2019
GROUPE : groupe 2 - l'usine
QUARTIER RÉSIDENTIEL : en errance pour le moment
EMPLOI : procureure
so cold, so mysterious
Ce n'était définitivement pas son jour de chance. Non seulement elle avait mal calculé sa destination - ou plutôt elle ne l'avait pas prévue du tout puisqu'elle voyageait en terre inconnue - mais en plus elle arrivait la nuit avec son cheval fatigué. Et voilà qu'en essayant d'éviter le village malfamé, elle tombait sur le propriétaire du manoir qu'elle était en train de crocheter - la porte hein, pas le propriétaire- signe qu'elle devait elle-aussi être fourbue si elle n'arrivait même plus à être silencieuse. Autant que si on l'attaquait, elle ne donnait pas cher de sa peau. N'empêche, si ses parents la voyaient, ils éprouveraient une honte indicible devant les actes de leur fille ! Ne pouvait-elle pas se contenter de se remarier et d'avoir des enfants avant de mourir, comme toute personne normale ? Fallait-il vraiment qu'elle parcourt le monde pendant des semaines et des mois ?

— Ce n'est rien madame. Vu l'état de la bâtisse, il est normal de croire quellel est abandonnée. Je vous prie, entrez, vous êtes bien loin de la ville. l'invita-t-il avec amabilité, ne lui tenant aucunement rigueur de son indiscrétion.
 
Euh, était-ce réellement une bonne idée ? Non parce que l'homme faisait preuve d'hospitalité, mais il pouvait très bien très bien vouloir la tuer dans son antre. On était à Molten Moutain après tout. Ce n'était pas parce que le manoir était en dehors du village que cet homme était forcément un saint. Alors que faire ? Finalement, c'est le seigneur des lieux qui lui donna une échappatoire.

— J'ai une écurie si vous le souhaitez. lui indiqua-t-il en apercevant le cheval derrière elle.

Voilà sa chance ! Sif allait rester avec son cheval à l'écurie. Comme ça, elle ne l'ennuierait pas et, dans le même temps, elle pourrait rester aux aguets si jamais il voulait attenter à sa vie. En plus, avec sa monture à ses côtés, elle pourrait s'enfuir à tout moment si besoin est. Le propriétaire du manoir avait beau avoir l'air gentil, elle préférait ne pas se fier aux apparences.

— Ah, c'est très généreux de votre part. En ce cas, je vais dormir à l'écurie avec lui. Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. le remercia-t-elle en hochant la tête.

Prudence était mère de sûreté, et Sif se rendait compte qu'elle n'en avait pas beaucoup fait preuve en poussant son périple jusqu'ici. Alors même si cet homme était agréable à regarder tout comme il l'était en parole et en générosité, Sif préférait paraître un peu rustre que de se faire égorger dans la chambre d'un manoir sombre en pleine nuit. Et tant pis si elle passait pour une peureuse. C'était préférable à être morte. 
Code par Hiyorin



i'm your lionheart
I do believe in the light, Raise your hands into the sky, The fight is done, the war is won, Lift your hands toward the sun.
Voir le profil de l'utilisateur
Adam WilanderWHATEVERAdam Wilander
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 260
ANNIVERSAIRE : 15/08/1990
INSCRIPTION : 15/07/2017
GROUPE : Solitaires
EMPLOI : Musicien

I'm searching a shelter
Le sorcier et la belle
Je ne sortais pratiquement jamais de chez moi, j'étais toujours occupé à travailler, laissant très peu de place aux loisirs. Au regard de la femme, je pouvais deviner que je faisais peur à voir ... En même temps c'était un peu de ma faute, le manoir était en train de tomber en ruine, j'y tenais tellement, que je refusais de partir ... Je n'arrêtais pas de travailler, je ne sortais jamais, je le savais bien ... J'en oublié même de prendre soin de moi, certes j'aimais être élégant, quelque chose que j'avais en moi depuis que j'étais tout petit, mais je ne prenais pas entièrement soin de moi. Je ne cherché jamais à voir le soleil par exemple ... Regardant son cheval, je rajoutais que j'avais une écurie, je voulais vraiment me montrer le plus aimable possible et aux prochaines paroles de la femme, se fut assez douloureux, mais je ne pouvais que la comprendre.

-Vous ne me dérangez pas ... Après ... Si ça peut vous rassurer, je ne suis pas un vampire


Dis-je en voulant plaisanter, mais j'eu un petit rire sans joie.

-Je vais vous conduire à l'écurie et vous apportez de quoi vous installez, mais ... Je préfère vous dire que la neige arrive très vite, c'est glacial la nuit

code by bat'phanie


La vie n'est que folie ▬ Quand le monde t'appelle Peux-tu les entendre crier ton non ? Les légendes ne meurent jamais, Elles deviennent une partie de toi Chaque fois que tu saignes pour atteindre la grandeur Implacable, tu survis.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Description de Cait Shelter
» Adam Hall.
» La pomme d'Adam...
» Adam Devonn Cliwalsky
» Adam Hashburton (Gryffondor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: