Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
I said I just wander around, I'm a sleepwalker [ft Willow]
Natasha RomanoffWHATEVERNatasha Romanoff
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 360
ANNIVERSAIRE : 02/01/1988
INSCRIPTION : 24/02/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Ville-Marie
EMPLOI : Coordinatrice des opérations spéciales pour les Services Secrets américains/Assistante personnelle de Tony Stark
I said I just wander around, I'm a sleepwalkerft WillowElle courait aussi vite que ses jambes pouvaient la porter. Elle était rapide, très rapide. Elle avait appris, elle avait été entraîné pour se battre, mais aussi pour fuir. Elle n’avait pas peur, l’adrénaline coulant dans ses veines faisant battre son cœur un peu plus vite dans sa poitrine. Une présence sur sa droite. Elle esquiva de manière fluide, donnant un coup de poing à son poursuivant, puis sauta sur une échelle, grimpant le plus rapidement possible sur le toit d’un immeuble. Quelques secondes auparavant, elle avait quitté l’avenue principale, s’engouffrant dans une ruelle sombre. Pas de peur à avoir, Natasha avait plus l’habitude de chasser que d’être chassée. Mais cette fois, elle se savait la proie, pourtant, elle ne craignait pas forcément pour sa vie. Oh, elle n’était pas inconsciente du danger. Elle avait juste connu pire dans sa longue vie.

Un corps puissant la frappa sur le côté, la faisant voler quelques mètres plus loin, son corps frappant durement le muret, l’empêchant de chuter plusieurs mètres plus bas. Elle poussa un cri de douleur en sentant quelque chose de saillant pénétrer son flanc. Le souffle coupé, elle mit quelques secondes à reprendre ses esprits, avant qu’un de ses assaillants ne lui saute dessus. Les corps à corps ne lui avaient jamais fait peur, blessée ou pas. L'était-elle ? La question ne se posait pas, elle avait autre chose à penser. Elle sortit une de ses armes qu’elle dissimulait sur elle, puis après quelques coups échangés, elle finit par reprendre rapidement le contrôle, poignardant son adversaire directement dans la jugulaire. Le sang jaillit et ce dernier était loin d’être rouge. Encore une créature surnaturelle. Ce n'était pas la première fois que l’espionne se retrouvait confrontée à ces « choses », toutefois c'était la première fois qu'elle affrontait ce "type" de créature. Néanmoins, elle ne se laissait pas impressionner pour autant. Ils étaient rapides, ce qui pouvait la mettre en difficulté. Toutefois, Natasha ne baissait jamais les bras. Ce n’était pas dans sa nature. Elle allait toujours jusqu’au bout, peu importe les enjeux. Sa vie justement était en jeu, et elle ne comptait pas y laisser sa peau ce soir. Cela faisait le sixième qu’elle tuait. Il semblait qu’une meute s’était lancée à sa poursuite, la prenant pour cible.  Et sans aucune raison, elle avait été prise en chasse. Elle n’avait pourtant rien demandé. Après être passé voir Wanda chez elle, elle rentrait tranquillement au QG secret des Avengers. C’était devenu une habitude pour elle. Elle se sentait chez elle là-bas. Même si son « chez elle » était assez relatif quand on la connaissait, elle considérait le QG comme son repère, son moment de répit. Et si elle voulait s’y rendre à nouveau, elle avait intérêt à s’en sortir.

Ils n’étaient pas humains, c’était tout ce dont elle était sûre. Rien que la couleur pourpre de leur sang qui avait éclaboussé son visage et ses vêtements était une preuve. Alors qu’elle sentait des pas dans son dos, elle esquiva à nouveau, mais elle feinta et se retourna tout aussi rapidement, plantant profondément ses armes tranchantes dans les côtes dans son assaillant. Elle savait au moins une chose, c’est que ces créatures pouvaient mourir, et ça, elle maîtrisait parfaitement ! Romanoff savait fuir, mais on l’avait surtout appris à se battre. Et elle n’avait jamais eu peur des affrontements, qu’ils soient perdus d’avance ou pas. Son adversaire agonisant au sol, elle l’acheva d’un tir en pleine tête, avant de regarder autour d’elle. Combien étaient-ils ? Plusieurs silhouettes s’approchaient d’elle dans la pénombre. Cette fois, elle évita de tirer. Elle ne voulait pas ameuter tout le quartier. Elle restait une fugitive et elle ne cherchait pas forcément à attirer l'attention sur elle. Au lieu de ça, elle lança quelques uns de ses joujoux, électrocutant certaines de ses cibles, assez pour les ralentir. Au moins, cela lui permettait de gagner du temps et de clairsemer un peu le groupe. Elle maugréa, de mauvaise humeur. « Как быстро они размножаются ? » (Ils se reproduisent à quelle vitesse ?).

Avant de se faire attraper et de se mettre en difficulté –ce qui aurait été stupide-, elle reprit sa course folle, tentant de s’éloigner de ses poursuivants. Elle donna une accélération et se jeta dans le vide, ses jambes « pédalant » dans l’air, avant d’atterrir sur le toit d’un autre immeuble. Après quelques roulades maîtrisées, elle se releva rapidement, sachant qu’ils étaient toujours derrière elle. Elle fila comme le vent, parcourant le toit de l’immeuble, et n’hésitant pas une seule seconde avant de plonger dans le vide, tête la première, lançant son grappin qui se planta dans le mur, la faisant descendre plus bas à une vitesse rapide mais maîtrisée. Lorsque ses pieds touchèrent le bitume, elle se mit à courir, mais elle ne put aller bien loin. La route lui fut bloquer. Et rebrousser chemin n'était pas possible. « Отлично ! » (Parfait !) Elle allait donc se battre à nouveau. Se battre était une seconde nature chez l'ancienne agent d'Hydra. Puissants et précis, ses mouvements fluides s'abattaient sur ses adversaires. Toutefois, leur nombre ne semblait pas s'épuiser. Pour finalement aller plus vite, elle sortit ses armes à feu, tirant sur les plus proches, et tant pis pour la discrétion. « Блин, эти вещи воруют или как ?! » (Putain, ces choses volent ou quoi ?!) Elles semblaient planer, se laissant comme porter par l’air. Plusieurs furent touchées et chutèrent lourdement au sol. C’est alors que venu de nulle part, des boules de feu apparurent, enflammant ses adversaires qui se tordirent de douleur avant d’exploser. Surprise, Natasha se montra plus prudente, mais continua à tirer sur les cibles restantes. En quelques secondes, les ennemis n’étaient plus qu’un souvenir.

Un silence lourd s’abattit soudainement dans la ruelle emplie d’une odeur de chair brûlée et de poudre. Cette dernière était rassurante pour elle, mais méfiante, elle savait que quelqu’un était intervenue. Jusqu’à aujourd’hui, ses armes n’avaient pas encore la faculté de jeter des espèces de boules de feu magiques. Sur le qui-vive, elle finit par se redresser en voyant une silhouette s’avancer vers elle. Elle avait pris le temps de recharger son arme, prête à tirer si elle se sentait menacée. « Pas un pas de plus ou je tire ! Qui êtes-vous ? » C’était un avertissement, et elle était prête à tirer. Même si ses yeux s’étaient habitués à la pénombre, Natasha n’arrivait pas à distinguer la personne qui était intervenue dans son combat.
:copyright:️ DABEILLE


I said I just wander around, I'm a sleepwalker [ft Willow] 6w1q
I said I just wander around, I'm a sleepwalker [ft Willow] Grampus
Voir le profil de l'utilisateur
Willow RosenbergWHATEVERWillow Rosenberg
ÂGE RÉEL : 37
MESSAGES : 250
ANNIVERSAIRE : 27/09/1981
INSCRIPTION : 28/04/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Côte-des-Neiges
EMPLOI : Informaticienne chez L-Corp & CatCo Worldwide Media
Willow & Natasha
I said I just wander around, I'm a sleepwalker
Combattre la nuit était devenue comme un jeu pour Willow, ou un travail, ça dépendait comment on voyait la chose. Elle n'avait rien à perdre de toute façon, alors elle se fichait pas mal de mourir en combattant, puis elle avait besoin de se défouler pour faire ressortir ce mal qu'elle avait en elle. Dark Willow était toujours là, prête à refaire surface s'il le savait, elle le savait bien depuis toutes ces années. C'était pour ça qu'elle ne voulait plus s'attacher à personne, c'était bien trop douloureux, et elle n'était pas certaine que cette fois, elle pourrait la faire partir. Alors, autant faire les choses bien. Elle était donc partie à la nuit tombée, avec seulement quelques potions dans ses poches au cas où elle serait blessée, ou plutôt qu'elle trouverait quelqu'un de blesser. Il y en avait toujours qui pensait pouvoir faire mieux que les autres et qui finissait dans une ruelle à moitié mourant. Et leur corps était découvert au petit matin.

Elle se promenait tranquillement dans les rues, les mains dans les poches, se cachant dès qu'elle écoutait le moindre bruit. C'était facile pour elle de faire fuir les monstres quand ils étaient trop nombreux : un petit coup de télékinésie et elle pouvait envoyer un objet au loin pour qu'ils partent en courant pour chercher leur nourriture. Elle continuait son chemin et dès qu'elle en trouvait un ou deux tous seuls, elle venait les tuer. Willow était dans une ruelle en train de suivre des traces de sang quand elle écouta des bruits, comme si quelqu'un était en train de se battre mais aussi un coup de feu. Ca, c'était pas très intelligent de la part de la personne. Willow se rendit vers le bruit, tout en restant dans le noir pour ne pas se faire chopper, et elle finit par trouver une demoiselle en train de tirer sur des monstres. Elle leur jeta des boules de feu pour l'aider, mais aussi parce qu'il n'était pas question qu'elle la laisse se faire tuer pendant qu'elle restait dans un coin sombre. Une fois toutes les créatures mortes, la femme rechargea son arme, et cela fit sourire Willow. Elle l'avait déjà vu, elle s'en souvenait maintenant, alors elle sortit de l'ombre, les mains dans la poche de sa veste.


- Tu oserais me tirer dessus Natasha.

Elle s'approcha plus prêt d'elle avant de la prendre dans ses bras. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vu et elle espérait qu'elle n'était pas morte ou attraper par des créatures, torturer pour leur plaisir, voir même pire, transformer en vampire.

- Cela fait longtemps, je sais. Je suis contente de voir que tu vas bien, si on oublie ta blessure.

Elle lui montra son front, elle avait une petite coupure et un peu de sang mais la connaissant, elle ne devait pas l'avoir vu et elle ne devait même pas la sentir. Elle n'était pas très doué pour les retrouvailles, ni même pour se faire des amies, mais Natasha était une fille sympa et cela lui faisait plaisir de la revoir.

- Je t'aurais bien demandé si tu voulais boire une bière, mais je crois que d'autres arrivent sur nous. Soit on fuit, soit on les tue aussi, tu préfères quoi ?
(c) sweet.lips


I'm Willow, I'm Death !!!!
You're my love, My only love !!!
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Natasha RomanoffWHATEVERNatasha Romanoff
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 360
ANNIVERSAIRE : 02/01/1988
INSCRIPTION : 24/02/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Ville-Marie
EMPLOI : Coordinatrice des opérations spéciales pour les Services Secrets américains/Assistante personnelle de Tony Stark
I said I just wander around, I'm a sleepwalkerft Willow En devenant une fugitive, Natasha s’attendait à courir. Elle s’attendait aussi à se cacher, à éviter les problèmes pour ne pas faire de vagues. C’était important de rester discrète. Elle avait fait en sorte d’éloigner tout ce beau monde des artères principales pour ne pas enclencher une panique générale, mais surtout afin de se dissimuler elle. Natasha avait fait des choix et elle vivait très bien avec. Toutefois, elle ne pouvait pas se faire repérer ici. Elle se mettrait en danger, ainsi que ses amis au QG.

Cependant, elle savait que d’utiliser ses armes n’était pas la meilleure option, mais dans une telle situation, Natasha n’avait pas eu d’autres choix. Quand l’ennemi devient trop ingérable, il faut sortir le matériel en conséquence. Visiblement, le fait d’avoir utilisé ses armes à feu avait attiré l’attention de quelqu’un, puisqu’une silhouette se découpait dans l’obscurité et elle ne parvenait pas à savoir de qui il s’agissait. Si elle prenait les rares éléments en sa possession, cet « inconnu » avait en sa possession une technique d’attaque très intéressante. Des boules de…de feu ? Elle avait dû se prendre un sacré coup à la tête car elle ne parvenait à se rappeler qui possédait une telle capacité. Pourtant, elle en avait rencontré du monde et elle avait plutôt une bonne mémoire, souvent supérieure à la moyenne. Méfiante, elle visait toujours sa cible. Ce n’était pas parce que cet individu l’avait aidé à se débarrasser de ses assaillants qu’il était un ami. Il ne fallait pas tout confondre. "L’ennemi de mon ennemi est mon ami" n’était pas quelque chose en laquelle elle croyait. Chacun avec ses propres intérêts à défendre, et ils n’étaient pas forcément communs. Natasha n’aurait aucun regret à tirer, même si une petite part d’elle savait qu’elle avait une dette à présent. Et elle n’aimait pas vraiment ça. Elle n’aimait pas être redevable.

C’est alors qu’une voix féminine lui parvint, pendant qu’un visage familier commençait à se découper dans l’obscurité, révélant une amie qu’elle n’avait pas eu la chance de recroiser depuis longtemps. Surprise, elle ne s’attendait pas à ce que ça soit elle sa « sauveuse ». Machinalement, elle abaissa son arme quand Willow vint la prendre dans ses bras. Natasha n’était pas une femme très tactile, son passé expliquant cela, toutefois, Willow était une de ses rares amies. Elle répondit brièvement à son étreinte. Elle était une amie avec qui elle avait combattu à quelques reprises de temps à autres. Et elle n’aurait pas imaginé la revoir. Du moins, pas ici. « Willow, mais qu’est-ce que tu fais là ? Je ne pensais pas te croiser ici. » demanda-t-elle en s’éloignant de la sorcière, encore étonnée de la rencontrer dans une ruelle sombre et malfamée de Montréal. Son ton n’avait rien d’agressif, elle voulait juste savoir. Avait-elle, elle aussi, trouvé refuge ici, comme un bon nombre de personnes ? « Quelle blessure ? » demanda-t-elle en haussant un sourcil. Elle porta sa main à sa tête, suite au signe de la jeune femme. Elle sentit un liquide chaud sous ses doigts. Effectivement, elle saignait, mais ce n’était pas bien important. Ses capacités particulières faisaient en sorte qu’elle avait la faculté de résister à pas mal de dommages. Toutefois, elle savait qu’elle n’était invincible non plus. A sa blessure, elle ne fit aucun commentaire et son regard ne trahissait rien de plus qu’une certaine indifférence. Ce n’était pas la première fois, ni la dernière. Elle haussa les épaules. « Ce n’est rien, je verrai ça plus tard. Et toi, est-ce que tu vas bien ? Tu n’es pas blessée ? » s’enquit-elle en jetant un regard plus appuyé à son amie. Alors qu’elles parlaient l’air de rien, comme si c’était tout à fait normal de se taper la causette dans un tel contexte, l’attention de Natasha fut attiré par des…non par des bruits, mais par une sensation prenante. Elle sentait qu’elles n’étaient plus seules et qu’elles allaient avoir de la visite indésirable d’ici peu. L’air était lourd, presque électrique. Les ennuis n’allaient pas tarder à leur tomber dessus à nouveau. Willow en était consciente puisque c’est elle-même qui lui proposa une porte de sortie. S’il avait s’agit d’une personne sans capacité, Natasha aurait opté pour le premier choix. Mais Willow était loin d’être un être humain comme les autres. Et elles le savaient toutes les deux. Elle lui offrit un petit sourire en coin. « La bière ne presse pas. On ira en prendre une plus tard, quand il n’en restera plus rien. » Son expression avait repris un air plus dur. Elle était prête au combat. Natasha ne renonçait pas, elle ne fuyait pas face à l’adversité. « Prête à les recevoir ? » demanda-t-elle à son amie.

C’est alors que plusieurs créatures s’avancèrent vers elles, leurs silhouettes sombres flottant à quelques millimètres du sol. C’était toujours très particulier à voir, mais Romanoff n’avait pas peur. Elle ne savait toujours pas ce que c’était, et c’était un peu embêtant, car il aurait aimé mieux de connaître l’ennemi pour définitivement l’éliminer. Mais elle faisait avec ce qu’elle avait en sa possession, et c’était déjà pas mal. En quelques secondes, Natasha était déjà en plein combat, oubliant ses blessures, tuant autant d’adversaires que possible, et tout ça, aidé de sa nouvelle coéquipière improvisée pour la nuit.
:copyright:️ DABEILLE


I said I just wander around, I'm a sleepwalker [ft Willow] 6w1q
I said I just wander around, I'm a sleepwalker [ft Willow] Grampus
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
I said I just wander around, I'm a sleepwalker [ft Willow]
» Messaline Martinsson ~ "Not all those who wander are lost..." [finie]
» Wander (w/Ardal)
» I'm smart and you aren't. + WILLOW.
» willow... the pretty little butterfly
» WILLOW ❄ All you need is love [FINIE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: