Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
[Flashback] I need you so much. I dont think i'll survive without you. [Pv Pietro]
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<I need you. Please come back.


Peut-être que je perdais la tête. Peut-être que ce qui m’obsédait depuis une semaine était insensé, de la folie pure. Mais je choisissais d’y croire. Je n’avais plus que ça. Les Avengers n’existaient plus, ils étaient ma famille, et je m’étais volontairement éloignée de l’équipe du Captain. Je ne me sentais plus à ma place. Après les déboires du Nigéria, et de l’aéroport… je voulais qu’on me foute la paix.

Mais ces pouvoirs… mes pouvoirs… étaient devenus une partie de moi. Une partie que je ne pouvais renier. Et une partie que les gens ne pouvaient oublier. Mon visage est connu. Pour eux, je suis une criminelle. Peut-être qu’ils ont raison. Je ne sais plus quoi penser.
Il y a de cela une semaine, j’avais accompli quelque chose d’incroyable. Si incroyable que je ne savais même plus de quoi j’étais réellement capable. J’avais réussi à… ramener à la vie un petit oiseau. Je l’avais trouvé dans un parc, sûrement tombé de son nid. Et… même si je suis incapable de l’expliquer… cette énergie rouge… et la volonté de le voir vivre… l’avaient ramené à la vie. Moi qui pensait n'être capable que de télékinésie... et de manipuler l'esprit... j'avais accompli un miracle.

Depuis, je ne pensais qu’à une chose. Ramener Pietro à la vie. C’était un projet fou… pour une folle. J’avais besoin de lui. Seule… je ne pensais pas pouvoir tenir plus longtemps. Il me manquait terriblement depuis Ultron. On était inséparables… et on nous a séparé.

Alors en pleine nuit, sur un coup de tête, je me rends au cimetière où est enterré Pietro. Je force l’entrée du portail avec ma télékinésie. J’allume toutes les bougies devant la pierre tombale, pour créer un peu de lumière... puis après un bref moment de concentration, je sors son cercueil de la terre, d’un seul coup de poignet. Pendant de longues secondes… j’hésite. Revoir ce cercueil me terrifie. Et un flot d’émotions vient submerger mes pensées. Une petite larme coule sur ma joue, je souffle un bon coup… Je n’avais aucune idée de ce que j’étais censée faire pour le ramener à la vie. Ce n’est pas comme dans les films… il ne me suffisait pas de dire une formule magique pour tout régler. La main sur le cercueil… l’énergie hex parcourant mes doigts sans arrêt je marmonne sans cesse :

« Pietro… reviens… j’ai besoin de toi… je ne sais pas comment je vais faire pour tenir sans toi… dans ce monde. »


[Flashback] I need you so much. I dont think i'll survive without you. [Pv Pietro] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvitéInvité

but blood is thicker
Hey sister, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.  


 
Peut-être que ce monde n'était pas fait pour lui. C'est ce qu'il s'est dit lorsque son corps est tombé au sol, criblé des balles d'Ultron, après avoir sauvé la vie de Hawkeye et du gosse. Peut-être. Mais c'était dans la fierté aussi qu'il avait quitté ce monde, lui le pauvre gosse de Sokovie, qui a toujours voulu faire quelque chose de bien pour son pays, quelque chose de grandiose. Wanda et lui avaient réussi en se battant aux côtés des Avengers, en sauvant la ville. Alors oui, c'était très bien ainsi. Et puis la mort n'était pas si terrible ? Et pourtant, il n'y a que le vide, que ce sentiment de solitude profonde. Ce n'est pas étrange de naître ensemble et de mourir séparés ? Pietro n'a jamais rien connu sans Wanda. Malgré tout, il est content de ne pas l'avoir avec lui ici, même s'il a l'impression que son esprit ne trouvera pas réellement le repos mérité s'il n'est accompagné de sa moitié. Ce qui est compréhensible.

Il n'y a que le vide.

Et puis une voix.

La sienne, évidemment. Il ne voudrait entendre personne d'autre de toute manière. Pourtant la voix se fait plus présente, c'est son prénom qu'il entend sans arrêt. Pietro. Pietro. Pietro. Et comme si quelque chose l'attirait inévitablement à elle. Pendant une seconde il s'est demandé si elle n'était pas morte elle aussi avant de comprendre que non, c'était plus comme si on lui demandait à lui de revenir. Parmi les vivants ? Est-ce seulement possible ? J'ai besoin de toi. Comme une incantation, la supplique décuple l'énergie hex et Pietro se sent rappeler plus que jamais à ce moment. Si sa conscience revient, son corps en revanche, ou du moins ce qu'il en reste, ne semble pas suivre. Certainement la décomposition est à un stade trop avancé. Encore un effort, Wanda, il pense, fort, insufflant du courage à sa jumelle pour tenir le coup, pour qu'elle ne s'arrête pas en si bon chemin. Pour que la Sorcière Rouge termine son travail, il sait qu'il n'est plus très loin, que tout n'est qu'une question de temps. Elle peut le faire. Pietro, reviens.

Pietro inspire d'un coup, à en s'en faire mal aux poumons, et ses yeux s'ouvrent dans le noir du cercueil. Désorienté. Il lui faut quelques secondes pour comprendre, pour se rendre compte qu'il est de retour, vivant, et que Wanda a réussit à le ramener. Lui, son corps. Dans un sursaut, comme un spasme de clostrophobie et l'air qui lui manque à nouveau, Pietro se met à tambouriner contre le coffre du cercueil. "Wanda!" Il crie sans savoir si c'est bien ça mais... Il n'y a qu'elle pour réussir une telle chose, pas vrai ? "Sors moi de là !" Ses mains appuient contre le haut du cercueil, un peu en vain, sans doute que ces conneries sont scellés, il n'en a aucune idée, fermé à clefs peut-être ? Dans tous les cas, c'est une légère panique qui le prend, il aimerait sortir de cette boîte, ces quatre planches qui vont le tuer à nouveau s'il ne respire pas rapidement.

 
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<I need you. Please come back.


La scène ressemble à une prière. Et ce n’est pas sans raison. Je ne sais pas comment le ramener à la vie. Ce n’est pas comme si on m’avait donnée une notice d’utilisation avec mes pouvoirs. Alors je me concentre sur mon objectif et j’essaie de me stimuler mentalement en pensant à lui. En pensant à tous les bons moments que l’on a passés. À tous les moments où il était là pour moi et ou j’étais là pour lui. Tous les moments où on s’est battus pour survivre. Ensembles.

Mais plus le temps passe et plus j’ai le sentiment que mes efforts sont vain. Rien ne se passe et je m’épuise pour rien. Une larme coule le long de ma joue gauche… je pense que je n’y arriverai pas. J’avais finalement déliré. Je ne pouvais pas ramener quelqu’un à la vie.

Et puis j’entends un léger bruit. Si léger que je ne réagis pas immédiatement. Puis ça tape contre le cercueil. Très fort. Un cri m’ordonnant de le sortir de là… c’est sa voix. C’est la voix de mon frère. Figée... totalement bouleversée par toutes les émotions me passant par la tête… je mets plusieurs secondes avant de réagir. Par télékinésie, j’arrache violemment tout le haut du cercueil et je le balance sur l’herbe.
Il est là, et bien vivant. Ma respiration est saccadée, les larmes coulent le long de mes joues sans que je ne fasse de bruits… Puis je viens l’étreindre de toutes mes forces, quitte à l’écraser un peu. Prise par les émotions, je bégaie alors :

« Tu… tu es vivant… tu m’as tellement manqué… tu m’as tellement manqué…. »

Je n’arrête pas de pleurer. Des larmes de joie. Cela faisait tellement longtemps que je ne l’avais pas vu...

« Je suis désolée… je suis désolée de ne pas t’avoir ramené plus tôt… Je ne savais pas… je ne savais pas que j’étais capable de ça… »

Quelque chose coule au niveau de mon nez… du sang. Je l’essuie avec le dos de ma main… c’est sûrement le signe que j’ai abusé de mon don. Une grosse migraine vient gâcher la fête… je grimace légèrement alors que je m’assois au sol… Le temps de le laisser respirer et moi de reprendre mes esprits.

Mais ce qui est sûr, c’est qu’aucune douleur n’allait me faire regretter ce que je venais de faire. C’était peut-être même la meilleure décision de ma vie.


[Flashback] I need you so much. I dont think i'll survive without you. [Pv Pietro] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvitéInvité

but blood is thicker
Hey sister, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.  


 
Le sentiment d'étouffer est de plus en plus important, le temps que Pietro reprenne un peu ses esprits, qu'il comprenne que son corps n'est plus un tas en décomposition et que son esprit est bien de retour. Que Wanda a réussit. Et lorsque les connexions se font, il frappe contre le cercueil, il hurle, espère que c'est bien sa soeur qui se trouve de l'autre côté, que c'est elle qui est là pour le sauver. Au bout de quelques secondes, le haut du cercueil fini par s'arracher alors qu'une lumière rouge brûle les yeux de Pietro. Ca ne fait pourtant aucun doute à présent, il a bien conscience qu'il s'agit de Wanda de l'autre côté, que c'est elle qui vient de le sauver, de le ramener. Il accueille l'air dans ses poumons avec soulagement et inspire presque bruyamment, ses poumons le brûle presque aussitôt, comme si ça faisait des années que l'air n'était pas passé au travers. Ce qui est un peu le cas, n'est ce pas ? Avec une certaine précaution, une lenteur presque inconnue chez Pietro, il se redresse dans le cercueil et, alors que ses doigts touchent le bois dans lequel il était enfermé, un frisson glisse le long de sa nuque. Il ne veut plus jamais se retrouver enfermer là-dedans.

Rapidement, son regard remonte vers Wanda alors que son coeur rate un battement. C'est comme s'il l'avait quitté il y a quelques heures pour lui, et pourtant cet sensation de vide, de néant, est encore bien trop présente dans son esprit. Ca ne faisait pas quelques heures. Pas avec le visage que lui offre Wanda, comme si elle avait prit quelques années, mûrit, ses cheveux ayant pris une légère teinte rousse que Pietro ne lui aurait jamais envisagé et qui, pourtant, lui va à ravir. La seconde d'après, elle est dans ses bras, elle l'étreint presque jusqu'à l’étouffer mais il s'en fiche bien. "Wanda." Il glisse dans un murmure un peu étranglé alors que ses bras se resserrent rapidement autour de sa jumelle et qu'il la serre contre lui, un peu trop fort à son tour. "Ne t'excuses pas, ce n'est pas grave." Il murmure, doucement, l'important était qu'elle l'avait fait, qu'elle les avait à nouveau réunit. De son pouce, Pietro vient essuyer une larme sur la joue de Wanda puis fait pareil sur l'autre, il se recule un peu pour l'observer, un léger sourire étirant ses lèvres. C'est comme si le vide avait disparu d'un coup.

"Qu'est-ce-que... Wanda, ça va ?" Il demande rapidement après l'avoir vu essuyé le sang de son nez et, lorsque sa jumelle montre un signe de faiblesse en se laissant tomber au sol, Pietro quitte en un clin d'oeil son cerceuil -non, le cercueil, ce n'est plus le sien maintenant- et vient se placer face à elle, accroupi. "Ca va aller, il faut que tu te reposes." Pietro reprend en posant sa main sur la joue de sa soeur et la caresse doucement, il ne peut s'empêcher de penser que c'est de sa faute si Wanda est dans cet état maintenant. Un soupir passe un peu ses lèvres et il glisse sa main libre autour des épaules de sa jumelle pour l'attirer contre lui et la serrer encore un instant. "On va y aller." Il décide finalement en glissant ses bras sous elle pour la soulever du sol et la tenir contre lui avant de se redresser, prêt à prendre une direction quelconque avant de s'arrêter dans son geste et de froncer ses sourcils. "On est où, en fait ? Et tu habites où ? Il va falloir me donner quelques directions, Wanda." Pietro glisse finalement avant de tourner son visage vers celui de sa soeur en souriant un peu et en réaffirmant sa prise autour d'elle, la gardant bien contre lui pour ne pas qu'elle tombe.

 
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<I need you. Please come back.

Peu importe cette foutue migraine. Pietro est de retour. Je n'allais plus être seule. Pouvoir entendre sa voix à nouveau et sentir sa main contre ma joue me réconfortait plus que tout.

« Ne t’inquiètes pas… c’est juste un coup de fatigue. »

Et quel coup de fatigue. Je commençais à avoir l’impression que tout mon corps tournait au ralenti. J’avais bien trop utilisé mon don d’un seul coup. Et le saignement de nez me laisse penser que ça aurait pu être bien pire. Pietro m’aide à me relever et je l’enlace à nouveau, ayant tellement peur de le perdre à nouveau. Mais il avait raison. On ne devait pas tarder. J’avais causé un sacré vacarme en sortant le cercueil et en arrachant son couvercle. Il ne fallait pas prendre de risques idiots. Surtout maintenant que nous étions réunis.

Quand Pietro me demande ou est ce qu’on est… beaucoup de choses se chamboulent dans ma tête. Je ne sais pas par quoi commencer. Temps de choses se sont passées depuis sa… depuis sa mort. Je lui expliquerais tout une fois arrivés… il n’a pas besoin de se faire encore plus de soucis. Même si j’appréhende sa réaction… quand je vais lui dire que je suis recherchée pour meurtres.

« On est à Montréal… j’ai un petit appart pas très loin d’ici. »

Je ne fais pas dans les détails, souhaitant simplement qu’on sorte d’ici le plus vite possible. Une fois chez m… chez nous, on pourra faire nos retrouvailles. Aidée par sa vitesse et par mes instructions plus ou moins claires, on finit par arriver devant l’immeuble de mon appartement. Et après avoir monté cinq étages, on se trouve enfin devant la porte de l’appartement. Je me retourne vers mon frère et avec un léger sourire :

« Bon ce n’est pas un manoir… et la déco ne sera peut-être pas à ton goût. »

J’ouvre la porte et lui fait signe de rentrer en premier. Puis une fois rentré, je ferme derrière lui.

Et je n’ai pas menti. Mon appartement fait très... adolescente ? Disons… que j’ai rattrapé le temps perdu. Et que j’ai tout fait pour que ma vie soit… ou semble… normale. La décoration noire et rouge assez moderne, accompagnée de peluches un peu partout… et une organisation plutôt désordre… me représente plutôt bien. Il y a aussi une belle guitare, posée sur mon lit.

« Tadaa ! Bienvenue chez nous ! Comme je te l’ai dit… ce n’est pas très grand… je dormirai sur le canapé si tu veux. »
lui dis-je avec un grand sourire.

Je me dirige vers le réfrigérateur, je sors toute la nourriture possible et inimaginable, pour venir la poser sur la table.

« Tu peux… tu peux littéralement tout manger si tu veux. Fais… fais comme chez toi ! »

La voix émue, j’ai encore du mal à croire qu’il était revenu. Que… je n’allais plus jamais être seule. Je retourne dans la cuisine pour chercher des antidouleurs… Foutue migraine. Je ne la laisserai pas ruiner cette soirée. Je fais signe à Pietro de s’assoir et je m’assois à côté de lui.

« Honnêtement… je ne sais pas trop par où commencer… »

Ma mine triste trahit les tristes événements arrivés depuis sa mort.

« Disons… que tout a mal tourné. » C’est un résumé… très résumé. Mais… ce n’est pas faux pour autant.

« Je… après ta mort je les ai rejoint. Les Avengers. Je les ai aidés… mais lors d’une mission… »

Ma voix se noue au fil de la phrase… mais je me dois de lui dire la vérité.

« En voulant sauver Steve… enfin… Captain America… j’ai tué une bonne partie de la population d’un immeuble. Et… ensuite…»

Et ensuite… je n’arrivais plus à parler. Ma vie n’avait fait qu’empirer à partir de là. Les accords, la prison du Raft, les humains qui traquent les êtres surnaturels, mon portrait sur un avis de recherche…


[Flashback] I need you so much. I dont think i'll survive without you. [Pv Pietro] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
[Flashback] I need you so much. I dont think i'll survive without you. [Pv Pietro]
» RP flashback en 1623
» Le mariage est un cercueil dont les enfants sont les clous [William]
» Peu importe que les étoiles dont la lumière nous parvient soit mourante ...
» Entraînement magique [FLASHBACK avec Morrigan et Myrdhinn]
» Lucas | Les amis c'est une famille dont on choisit les membres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: