Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre ! ▬ L-STARK
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
IRON MAN
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 2168
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries
❝  Seules les âmes très fortes peuvent supporter les grandes solitudes. ❞C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre !Sa gorge s’était nouée tandis que les larmes lui étaient montées aux yeux tandis qu’il venait de terminer la lecture du parchemin qu’on avait accroché au marché ce matin-là. Une semaine. Dans une semaine c’était la fin. Son monde allait s’effondrer définitivement. Dans 7 jours, Lena allait dire oui au prince du royaume voisin. Dans 7 jours, elle allait partir vivre sa vie sans lui. De base, sa vie était prévue sans lui, c’était lui qu’il restait coincé dans un monde où Lena pourrait partager sa vie comme ils l’avaient toujours rêvé… Mais ça remontait à plusieurs années déjà, ils étaient si jeunes à l’époque… Lena avait eu le temps de passer à autre chose tandis que lui… Il était toujours bloqué sur son magnifique regard… Lentement, il retira l’unique larme qui avait quitté son regard avant de balancer le parchemin dans le feu qui crépitait dans la cheminée. Son cœur était brisé. Il l’était depuis longtemps, mais cette annonce venait de l’achever. Pourtant, il aurait dû s’y attendre. Elle n’allait pas rester seule toute sa vie, elle ne pouvait pas. Elle se devait de continuer la lignée royale, c’était une obligation. Jamais son père ne l’aurait laissé faire et… Et si on la forçait ? Si elle n’était pas amoureuse de ce prince ? Tony pinça fortement les lèvres. Non, il ne devait pas penser à ça… Mais au fond de lui, ça lui faisait peur. Il avait peur qu’elle souffre, qu’elle soit touchée par un homme alors qu’elle ne veut pas, qu’elle soit contrainte de partir pour un endroit où elle n’a pas envie d’aller. Stark ne pouvait pas laisser faire ça. Il devait au moins aller s’assurer que c’était sa décision. Il pourrait vivre avec le fait qu’elle soit dans les bras d’un homme qu’elle aimait, même si ce n’était pas lui… Mais si elle ne l’aimait pas… Que pouvait-il vraiment faire ? Se rendre au château et prendre la fuite avec elle ? C’était complètement fou. Tony se faisait souvent traiter de fou. Le fou du village. L’ingénieur qui passait des heures dans son sous-sol à faire des expériences sur tout et n’importe quoi. Ce n’était pas quelque chose de normal pour le commun des mortels. C’était justement là le problème. Il était un scientifique, pas un ninja qui pourrait s’introduire dans le château, atteindre la plus haute tour et repartir avec celle qui n’avait jamais quitté ses rêves.

« J’sais Rhodes. C’est du suicide. » murmura-t-il à l’oreille de son cheval foncé. Ça faisait trois jours qu’il luttait contre lui-même et ses envies d’aller voir Lena, d’aller se rassurer. Il allait le regretter s’il ne le faisait pas. Pour cette femme, il était prêt à mettre sa vie en danger. Parce que s’il se faisait surprendre, il allait finir comme son père… Pendu sur la place publique. Ça l’effrayait complètement, mais ça n’allait pas l’arrêter. De toute manière, s’il la perdait, il n’avait plus vraiment de raison de vivre. Elle était dans 90% de ses pensées. Tony avait quitté sa petite ferme au début de la soirée afin d’atteindre le royaume au coucher du soleil. « P’tain ça fait combien d’années que tu n’as pas fait ça ? … » souffla-t-il alors qu’il s’approchait lentement du château. Il avait laissé Rhodes à l’extérieur des murs du royaume et il avait traversé le village à pieds en se camouflant dans les ombres des maisonnettes. Il l’avait si souvent de sa jeunesse. Il avait si souvent quitté sa maison à l’autre bout du village afin de rejoindre les écuries du château où il avait rendez-vous avec la princesse… Mais il n’avait jamais pénétré en douce dans le château… Et pourtant, ce soir-là, il était déterminé à le faire. Rien n’allait l’arrêter. Et étrangement, personne ne l’arrêta. Comme si tout était trop facile. Où était les gardes de ses souvenirs qui lui faisaient si peur ? … Il était rentré par la porte de derrière, au sud-ouest. Même plusieurs années plus tard, personne n’avait réparé le verrou. Le silence était complet dans le château et Tony avançait dans les couloirs sur la pointe des pieds. Plus il approchait de son objectif et plus il sentait le rythme de son cœur s’accélérer dans sa poitrine. Pendant plusieurs secondes, il resta figé devant la porte en bois d’une chambre qu’il n’avait jamais atteinte. Tony avait passé du temps dans le château autant avec Lena qu’avec ses parents, mais jamais il n’avait été autorisé à pénétrer dans sa chambre. Aujourd’hui, il allait franchir une autre barrière interdite. Tony souffla un bon coup, il pouvait voir la lumière d’une chandelle sous la porte. Est-ce que ça voulait dire qu’elle ne dormait pas ? Allait-il réussir à entrer dans la chambre sans lui faire peur ? Lentement il frappa à trois reprises, trois coups extrêmement légers et il se risqua à ouvrir la porte afin de s’engouffrer rapidement de la chambre et de refermer derrière lui. Lentement, il retira la capuche qu’il avait gardé sur sa tête et plongea son regard sur la magnifique Lena. « Lena… » souffla-t-il n’osant pas s’approcher de cette merveille qui lui avait toujours été interdite.
© 2981 12289 0



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre ! ▬ L-STARK Seahorse-vert

Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 546
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
C'EST MA PRINCESSE, ALLEZ VOUS EN CHERCHER UNE AUTRE ! Lena & Tony Si proche et pourtant si loin...

Une princesse… C’était ça, sa vie. Lena devait être une Princesse et son destin était scellé, sans qu’elle n’ait le choix. Elle n’avait pas la possibilité de refuser. Aucune lueur d’espoir. Rien. Le néant. Son père l’avait destinée à se marier avec un homme qu’elle n’arrivait même pas à tolérer. Un homme écoeurant, de deux fois son âge… Mais, oui, il avait un titre de noblesse, de l’argent pour faire perdurer le Royaume et créer une alliance qui permettrait l’expansion du territoire. Elle n’était qu’un “argument” de plus dans une collaboration dont elle ne connaissait pas tous les tenants et les aboutissants. Son père se servait d’elle comme d’un objet “de valeur”. Au moins, tu as de la valeur… pensa-t-elle, aigre.
Pylea Valley souffrait d’une période de crise depuis deux ans. Elle avait lutté, jusqu’alors, pour ne pas avoir à sacrifier son identité, son âme, au profit de la famille royale… Mais le temps était venu. Ce n’était plus qu’une question de jours… La seule chose qui l’avait maintenue en vie, jusqu’à présent, était son intégrité. Par chance, son futur époux était très à cheval sur les principes et sur la religion… Il n’avait jamais tenté quoi que ce soit avec elle. Mais après le mariage, l’histoire serait bien différente, elle en était persuadée. Il était répugnant et ses regards parlaient bien plus qu’il ne voulait bien le laisser entendre. Elle se sentait souillée, humiliée et utilisée.

Depuis toute petite, elle rêvait de se marier. Mais elle avait toujours imaginé un mariage d’amour, un mariage parfait avec l’homme qu’elle aimerait. Au fil des années, cette union avait commencé à devenir de plus en plus précise… Un jeune garçon passait beaucoup de temps avec elle. Dans un premier temps, elle l’avait considéré comme son frère, son meilleur ami… Puis elle avait grandi, elle était devenue une jeune femme, et ses sentiments pour lui avait évolué. Tous deux étaient tombés fous amoureux… Et, oui, elle devait bien avouer aujourd’hui que c’était avec lui qu’elle imaginait terminé sa vie. Lui seul la connaissait par coeur, savait la faire rire, la faire sourire, la rendre heureuse… Mais un événement dramatique vint lui arracher son bonheur. Le père de ce garçon, ayant eu vent de leur amourette, les protégea, gardant précieusement leur secret. C’était un homme bon… Tout l’inverse de son propre père. Lui, n’était qu’un homme avide de pouvoir : son fils avait sali le nom de la famille et ne pouvait plus prétendre au trône, aussi, il comptait sur Lena pour redorer le blason de la famille qui régnait sur Pylea Valley. Et pour ça, il était prêt à tout, prêt à l’offrir en pâture au premier bon parti venu… Comment aurait-il pu tolérer qu’elle vive son amour au grand jour avec fils de fermier ? Il l’aurait fait tuer sur le champs s’il l’avait appris…
C’est ainsi que le fermier voulut attenter à la vie du Roi… En vain. Et toute sa famille fut bannie, au grand désespoir de Lena. La seule chose qui l’avait rassurée était que son père n’avait jamais appris pour Anthony.

Elle pensait souvent à lui, depuis son départ. Elle n’arrêtait pas de se demander ce qu’il avait pu devenir, hors du Royaume. Avait-il trouvé sa voie ? Etait-il heureux ? Avait-il… une femme ? Des enfants ? Cela faisait des années… Des années qu’elle n’avait eu aucune nouvelle de sa part. Avait-il essayé de lui envoyer des lettres ? Le courrier était bien entendu intercepté par le Roi… S’il avait tenté quelque chose, elle ne l’aurait jamais su.

Ce soir-là, dans sa chambre, l’insomnie la gagnait. Elle était terrorisée à l’idée d’épouser ce Roi d’un petit royaume voisin. Du haut de ses 25 ans, elle était parfaite pour enfanter. Alors c’est ça ? Je suis une machine à procréer afin de donner un héritier à ce Royaume ? Père est en mauvaise santé et, de ce fait, je me dois de perpétuer la lignée ? Avec ce… ce porc ? Les larmes montèrent à ses yeux. Ce Roi bedonnant avait perdu sa femme en couche, perdant par la même l’enfant. Il avait besoin d’une femme, à son tour, et d’un Royaume plus grand dans lequel il pourrait investir. Son propre Royaume serait intégré à Pylea Valley… Mais à quel prix ? Au prix de ton bonheur Lena...

Soudain, un bruit contre sa porte la fit se retourner. Elle espérait que son père n’avait pas constaté qu’elle ne dormait pas, à cette heure tardive. Elle aurait dû cacher ses larmes et sa peur… Il n’aurait jamais compris. Seulement ce n’était pas son père…

An… Anthony… ? Murmura la brune, sous le choc.

Jamais elle ne se serait attendu à le revoir, surtout cette nuit-là. Elle avait tant rêvé de cet instant qu’il lui semblait irréel. Comment avait-il fait pour arriver jusqu’ici, lui qui était banni, ainsi que sa mère… Sa mère… Etait-elle toujours en vie ? Lena se souvenait encore du déchirement qu’elle avait ressenti quand ils avaient dû quitter Pylea Valley. Son coeur s’était brisé à son départ…

Elle s’approcha lentement de lui, de nouvelles larmes perlant sur ses joues. Des larmes de joie. La joie de revoir le jeune homme qu’elle avait perdu. Un jeune homme qui avait pris de l’assurance. Sa barbe naissante lui allait à merveille… Il était encore plus beau que dans ses souvenirs.
A quelques centimètres du fermier, elle tendit sa main pour caresser sa joue.

C’est toi...

Le tutoiement était revenu naturellement, comme lorsqu’ils étaient petits. Avec les années, et jusqu’à la fin, ils s’étaient vouvoyés… Ou plutôt, Tony avait commencé à la vouvoyer, lui assurant qu’il serait plus judicieux pour eux deux qu’ils soient fidèles à leurs rangs. Lena ne s’en souciait guère, mais elle l’avait suivi. Cela n’avait pourtant pas permis de le protéger… Mais il était là aujourd’hui. Bel et bien là.



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
IRON MAN
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 2168
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries
❝  Seules les âmes très fortes peuvent supporter les grandes solitudes. ❞C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre !Anthony n’avait rien planifié. Ça ne lui ressemblait pas de partir comme ça à l’improviste pour une mission suicide et pourtant, il l’avait fait. Il avait pris son cheval, sa cape, quelques provisions et il était parti pour le royaume qui l’avait banni. Tout ça par amour. Un amour qui n’avait pas diminué une seule seconde dans les dernières années. Est-ce que la distance l’avait même rendu plus fort ? Tony ne saurait pas dire, mais avant de voir cette affiche, il n’aurait jamais cru revoir Lena. Il n’aurait jamais cru que la vie le pousserait à agir. Ce n’était même pas de la jalousie, juste un besoin de savoir si c’était son choix. Si elle disait volontairement oui à cet homme et qu’elle aimait, il allait repartir sans rien demander de plus. Il n’avait pas l’intention de s’imposer dans sa nouvelle vie. Mais si jamais son mariage était forcé… Stark ne savait même pas comment il allait réagir. Qu’est-ce qu’il allait pouvoir faire ? Fuir avec Lena ? Mission suicide. Et pourtant, même la longue route ne l’avait pas convaincu de rebrousser chemin et de rentrer. Plus il approchait de Pylea Valley et plus il était déterminé à monter dans cette tour et à parler à Lena. La peur était bien présente dans son ventre, mais il avait l’impression que rien n’allait l’arrêter. Heureusement, rien ne chercha à l’arrêter et il atteint finalement la chambre de celle pour qui son cœur battait sans relâche.

Sa capuche tomba lourdement sur ses épaules tandis que son regard croisa celui de Lena. L’homme sentit son ventre se nouer. Il avait mal de la voir comme ça. Les larmes étaient présentes dans ses yeux tandis qu’elle semblait presque terrifié. Et ce n’était pas son arrivée soudaine qui la mettait dans cet état, car son attitude changea du tout au tout lorsqu’elle le reconnue. Anthony la laissa s’approcher sans bouger. Il hésita à faire la révérence, mais en privé, il n’y avait jamais été question de ça entre eux. Elle l’avait toujours considéré sur le même piédestal qu’elle, tandis que lui, l’avait toujours vu comme un ange, comme un rêve inaccessible, comme un être meilleur que lui. Tony ferma doucement les yeux lorsque la main de la princesse atteignit sa joue. Il soupira doucement. Un soupir de bonheur. Ce simple contact fit frissonner son échine. Ça lui avait tellement manqué, il en avait tellement rêvé dans les dernières années. Lentement, il avait levé une main pour la poser sur celle de Lena appuyant légèrement pour approfondir le contact sur sa joue. « Je ne pouvais pas… laisser faire ça. » murmura-t-il sentant une boule d’émotions se former dans sa gorge. « J’avais besoin de vous voir… de voir si c’était votre décision. » Il déglutit et leva sa seconde main pour aller retirer très délicatement les larmes qui perlaient sur les joues de la princesse. Chacun de ses mouvements étaient doux, délicats comme s’il avait peur de lui faire mal. Il l’avait toujours été d’une douceur incarnée avec elle. « Et je vois à votre regard que ce n’est pas le cas. Je vois votre souffrance… » Et ça lui faisait mal à son tour. Son cœur était serré. Il n’avait pas réellement de solution à lui proposer. Il ne savait pas comment calmer sa douleur. Il pouvait seulement être présent. « Vous m’avez manqué. » Il lui sourit finalement. Un maigre sourire, mais sincère. Son regard brillait. Il n’avait pas pensé que ça pourrait être possible et pourtant elle était là… À quelques centimètres de lui, toujours aussi magnifique… Encore plus femme qu’elle avait pu l’être quand il avait été exilé.
2981 12289 0



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre ! ▬ L-STARK Seahorse-vert

Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 546
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
C'EST MA PRINCESSE, ALLEZ VOUS EN CHERCHER UNE AUTRE !Lena & TonySi proche et pourtant si loin...

Comment avait-elle pu se passer de lui jusqu’à présent ? Elle n’arrivait pas à réaliser qu’il puisse se retrouver, là, devant elle. Il avait bravé l’interdit, avait fait fi de son bannissement pour… Elle ? Comment ne pas s’en retrouver attendrie ?

Elle caressa doucement sa peau et se rendit compte du fait qu’il était gelé. Mon dieu… Il a certainement dû faire chevaucher sans s’arrêter, le froid glaçant sa peau. Une peau si douce… délicate. Une peau qui lui avait manqué bien plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer.

Il ne semblait pourtant pas confiant... Quoi d’étonnant après tout ? Si son père apprenait que le fils de celui qui avait attenté à sa vie était dans le château. La peur fit frémir la princesse. Elle venait de retrouver le seul homme qui arrivait à la faire sourire honnêtement, le plus sincèrement du monde… S’il lui arrivait malheur, elle ne savait pas ce qu’elle pourrait bien faire.

Tu as fait tout ce chemin pour… moi ? murmura-t-elle tendrement.

Ce n’était pas vraiment une question : elle avait parfaitement confiance en lui. Elle savait qu’il avait fait tout ça pour elle. Seulement, c’était ça qui l’inquiétait. Il était venu, comme ça, ne sachant pas s’il se heurterait à la Garde Royale… Il ne portait rien, ni épée, ni bouclier, ni armure. Pouvait-il y avoir plus belle preuve de son amour que de venir ainsi la chercher, sans autres effets personnels que son affection ?

Il n’avait eu qu’un but en la rejoignant : la sauver d’une condition dans laquelle elle était prisonnière… Et il avait eu raison. Jamais elle n’avait voulu de ce mari. Jamais elle ne l’avait ni désiré, ni aimé. Le seul homme pour qui elle avait eu des sentiments était devant elle, dans son costume de voyageur mystérieux… Mais ses yeux. Elle aurait pu reconnaître ce regard entre mille. Un regard qui en disait long. Un regard qui l’avait toujours fait chavirer.

Ce fut alors à son tour de caresser tendrement sa peau, avec une infinie délicatesse. La brune avait toujours aimé lorsqu’il se montrait tendre à son égard.

Je… Non, tu as raison, je n’ai jamais désiré ce mariage mais je n’ai pas eu le choix. Comme toujours, mon rôle de princesse se résume à exécuter les ordres. Mais jamais je n’aurais pensé que mon coeur et mon corps étaient à vendre, soupira-t-elle tandis que des larmes perlaient sur ses joues.

Au final, c’était ça la triste réalité. Son père la vendait comme gage de bonne foi afin de récupérer l’or des terres voisines. Une alliance corrompue et fourbe… Elle n’était que le pion dans une partie d’échec.

Tu n’imagines pas à quel point tu as pu me manquer toi aussi… Je ne savais pas… Je… Je n’avais aucune idée ! Comment aurais-je pu savoir que tu étais toujours vivant ?

Et sans attendre un instant de plus, elle se blottit dans ses bras. Cette chaleur… tout lui avait manqué en cet homme. Tout. Il n’avait pas changé et pourtant, quelque chose en lui était différent. Il était plus sûr.

Tu ne peux pas rester ici. Si jamais mon père s’en rend compte… Je ne veux pas qu’il t’arrive malheur.

Mais où pouvait-il aller ? Maintenant qu’elle l’avait retrouvé, l’idée de le voir partir lui fendait le coeur… Tu sais parfaitement que c’est la meilleure chose à faire. Tu le préfères ici avec toi, pour une heure avant qu’il ne soit exécuté, ou dehors, en le sachant vivant ?
Vivant… bien entendu.



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
IRON MAN
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 2168
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries
❝  Seules les âmes très fortes peuvent supporter les grandes solitudes. ❞C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre !« J’aurais fait des milliers de bornes supplémentaires pour vous. » Il n’exagérait même pas. Il aurait traversé des terres et des mers pour cette femme qui était la seule à avoir mis un petit peu de vie dans son cœur. Pour elle, il aurait été prêt à tout. Dès que son regard s’était posé sur cette brunette, Anthony avait su que ça serait la bonne, mais il avait également su que ça serait impossible… Il aurait pu se contenter d’être son ami… De devenir son conseiller, son protecteur s’il avait fallu. Mais son père avait commis la pire trahison en voulant arranger les choses. Il avait fait pire que bien et indirectement, il avait provoqué la mort de sa famille. Sa femme était morte de tristesse. Elle était tombée gravement malade et Anthony n’avait rien pu faire pour elle… Maria avait souhaité rejoindre son défunt mari… Tandis que Tony était mort à l’intérieur. Il avait vu toute sa réputation se désintégrer passant de l’homme jalousé à l’homme détesté.

Sa peau contre ses doigts lui fit un bien fou. Son geste n’avait rien de déplacé. Jamais il ne serait permis de lui faire du mal. « Vous n’êtes pas à vendre. » murmura-t-il en secouant négativement la tête. Pour lui, elle était un trésor inestimable que personne ne pouvait posséder. « Je donnerai tout pour que vous soyez maîtresse de vos propres décisions. Tout. » Sa vie s’il le fallait. Au même titre qu’il aurait accepté de devenir l’esclave du Roi si ça avait pu lui permettre de rester près de Lena. Malheureusement, ce dernier avait décidé de le bannir. « Ne pleurez pas… » supplia-t-il en sentant son cœur se briser. Il réalisait à quel point elle souffrait… Comment avait-il pu la laisser aussi longtemps dans des conditions aussi horribles ? Anthony aurait dû écouter Clarke et agir bien avant…

Comment savoir s’il était toujours vivant ? Impossible. Anthony s’était complètement isolé et il avait respecté à la lettre les consignes qu’on lui avait donné. Alors qu’il ouvrit la bouche pour répliquer, Lena se blottit dans ses bras et Tony arrêta de respirer. Il hésita quelques secondes, mais il l’entoura doucement de ses bras, glissant une main dans sa chevelure si douce, si parfaite… Elle pouvait probablement entendre son cœur qui s’emballait pour elle dans sa poitrine. Il battait si fort, si vite. « Je suis là… » murmura-t-il à son oreille. Qui avait le plus besoin de l’autre à l’heure actuelle ? Il déglutit lorsque la princesse parla de malheur. Stark risquait énormément pour avoir pénétré dans le château. C’était une mission complètement suicidaire pour laquelle le marchand n’avait rien planifié. Il s’était jeté dedans la tête baissée. « Je ne vais pas rester… » dit-il dans un premier temps avant de se détacher délicatement de la brunette. Il attrapa son visage entre ses mains et la regarda dans les yeux. « Et vous non plus… Vous ne pouvez pas rester ici… » Est-ce qu’il venait vraiment de dire ça ? Était-il en train de l’encourager à partir ? « Je ne crois pas être en mesure de vous offrir de meilleures conditions financièrement, mais je peux vous offrir la liberté. » Il était prêt à la faire sortir d’ici pour son bien… Pour qu’elle puisse choisir, même si elle en choisissait un autre. Il voulait qu’elle soit heureuse. « Mon cheval m’attend à l’ouest de la muraille… Si nous partons rapidement, nous avons une chance d’éviter les gardes et… et…. » Il s’arrêta tout seul. Était-il en train de s’emballer ? … Possible. Il fallait être complètement folle pour accepter de partir avec lui…
2981 12289 0



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre ! ▬ L-STARK Seahorse-vert

Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 546
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
C'EST MA PRINCESSE, ALLEZ VOUS EN CHERCHER UNE AUTRE !Lena & TonySi proche et pourtant si loin...

Elle ne pouvait pas ne pas pleurer. Elle ne pouvait pas faire comme si tout allait bien, comme si rien ne s’était passé… Comme si elle n’allait pas épouser un homme qu’elle n’aimait pas. Elle ne pouvait plus faire semblant, surtout pas avec lui. Anthony avait toujours été celui avec qui elle était le plus sincère. Celui qu’elle avait toujours considéré comme son égal et son confident. Elle ne pouvait rien lui cacher parce qu’il voyait au-delà de son apparence. Il lisait dans son âme…

D’elle-même, elle savait parfaitement qu’elle n’était pas à vendre. Elle savait très bien qu’elle méritait mieux que ça et que ce n’était pas son destin… Mais l’entendre de la part de quelqu’un d’autre réchauffait son coeur. Et surtout venant de lui. Il était réellement venu pour elle, pour la sauver.
Dans ses bras, elle se sentait enfin à sa place. Mais cela n’effaçait pourtant pas ce qui allait arriver : son mariage. Et surtout, il restait en danger. Elle pouvait sentir son coeur battre dans sa poitrine et cette mélodie l’apaisait.

Seulement il avait raison, elle n’était clairement pas maîtresse de ses propres décisions. Elle n’était qu’un objet au profit du Royaume. Pour quelle raison ? Elle n’avait fait qu’agir pour le bien de tous, depuis toujours… Elle avait aidé sa famille, son père… Tout le monde. Mais qui s’occupait d’elle ? Lui. Il avait toujours été là pour veiller sur elle quand ils étaient plus jeunes. Et aujourd’hui encore, il n’avait pas hésité un seul instant à braver le danger pour la retrouver, elle, la “princesse en détresse”. Avait-elle mérité tant d’attention de sa part ? Qu’avait-elle de plus que les autres… Rien Lena. Tu n’as rien de plus que les autres mais tu ne peux rien y faire. Que tu le veuilles ou non, vous êtes liés tous les deux. Et c’est une force qui le dépasse certainement autant que toi.
Elle savait qu’ils ne pouvaient pas lutter contre ce lien. Ils étaient attirés l’un vers l’autre comme deux aimants. Mais cela le mettait dans une position dangereuse… Elle préférait encore épouser cet homme affreux qu’elle n’aimait pas plutôt que de le savoir mort.

Elle écarquilla les yeux, décontenancée par ses propos. Lui demandait-il réellement de partir ? De tout quitter et d’abandonner le Royaume ?

Je ne peux pas m’en aller, tu le sais... commença-t-elle avant qu’il ne continue.

Et là, ce fut un nouveau choc. Il ne lui proposait pas simplement de partir… mais de s’enfuir avec lui. De lui offrir la “liberté”.
Elle s’approcha de lui, fébrile, comme si elle le regardait pour la première fois. Le jeune homme était devenu un homme. Et il savait ce qu’il voulait : elle. Il la voulait elle, et ne souhaitait que son bonheur. Elle ne put contenir une larme qui perla lentement sur sa joue.

Seulement ce n’était pas une larme de tristesse, mais de joie. Une larme qui signifiait qu’elle avait enfin de l’espoir. Ce sentiment infime qui permettait de continuer à vivre, et non survivre.
Elle n’hésita pas. Elle cessa de réfléchir et ses lèvres rencontrèrent chastement celles du brun. Elle tenta de mettre dans ce baiser toute la gratitude dont elle pouvait faire preuve.

Partons... murmura-t-elle contre ses lèvres.

Il ne lui restait que quelques heures avant d’embrasser un destin qui la condamnerait au malheur jusqu’à la fin de ses jours. Quelques heures avant de devenir la femme d’un homme avide de pouvoir, comme son père. Quelques heures avant la fatalité.

Qu’avait-elle à gagner à rester ici ? Elle serait encore princesse pendant un certain temps, avant de devenir reine… Et après ? Ce n’était pas l’argent qui faisait son bonheur, et elle l’avait appris quand Anthony avait disparu de son champ de vision. Elle n’avait strictement rien à perdre. De sa famille, il ne lui restait qu’un père qui était bien loin d’être aimant. Et s’il envisageait ne serait-ce qu’un instant ce qu’elle comptait faire, il ferait tout pour l’en empêcher. Pas pour ne pas la perdre, non… Mais pour garder son royaume. Garder ses richesses. Garder le pouvoir.

Qu’avait-elle à gagner à partir avec Anthony ? Tout. La vie. L’amour. Le bonheur. L’avenir. Un avenir qui promettait d’être dangereux, elle en avait bien conscience… Si son père était un homme de parole, il l’était également lorsqu’il s’agissait de vengeance. Son départ provoquerait la chute du Royaume… Il la traquerait, c’était certain. Elle devrait vivre comme une fugitive… Ils devraient vivre comme des fugitifs. Parce qu’il était hors de question de le quitter.

Ensemble. Partons ensemble. Je ne veux plus te perdre… Et tu as raison, je ne peux pas rester ici. Je dois redevenir Lena, et non cette chose “utile” au Royaume. Je… Laisse-moi quelques minutes, le temps de rassembler quelques affaires. Le strict minimum. Je te retrouverai à l’ouest de la muraille.

Elle ne savait pas si ses sentiments étaient aussi forts de son côté, mais l’heure n’était pas à la déclaration. Elle trouverait le temps… Pour l’instant, il fallait agir vite. Faire son sac, et éviter d’être remarquée. Si jamais un garde l’interceptait, c’en serait terminé.



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
IRON MAN
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 27
MESSAGES : 2168
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries
❝  Seules les âmes très fortes peuvent supporter les grandes solitudes. ❞C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre !Sa demande était des plus ambitieuses, il le savait très bien. Tony venait de demander à la princesse de tout laisser derrière elle pour une vie de fuite, de peurs et sans réelle richesse. Certes, Anthony arrivait à vivre de ses terres et de ses plantations, mais il n’était pas riche. Fini les beaux vêtements, les bijoux, les repas copieux. Sa demande était purement égoïste. Il avait demandé à la jeune femme de tout abandonner pour lui. C’était complètement insensé qu’elle le fasse et pourtant il gardait cette petite lueur d’espoir. Anthony rêvait de ce moment depuis toujours, il n’avait pas arrêté d’aimer cette femme et il continuait d’espérer qu’un jour ils auraient leur chance. C’était complètement naïf, il le savait. Il avait pratiquement arrêté de vivre pour ne pas noyer cet espoir d’avoir son moment avec Lena. Depuis des années, malgré toutes les magnifiques femmes qui l’entouraient, Tony avait uniquement une femme en tête. Femme qui se trouvait aujourd’hui devant lui complètement détruire par les événements qu’on lui imposait. Cette tristesse le tuait. Stark était prêt à tout pour elle et c’est spontanément qu’il lui offrit de partir avec lui. « Je sais… » souffla-t-il sentant son cœur se fissurer devant ce refus. Il savait très bien qu’elle ne pouvait pas tout quitter pour aller vivre dans l’inconnu.

Et plus leur échange avançait et plus le regard de Lena changeait. La tristesse disparaissait doucement. Était-ce de l’espoir qu’il voyait dans ses magnifiques prunelles azurs ? Et sans qu’il n’ait le temps de réagir, les lèvres de la princesse se posèrent sur les siennes. Dans les premières secondes, le marchand crut à un baiser d’adieux, mais Lena murmura contre ses lèvres et la surprise le gagna. Anthony n’osa pas bouger et il se contenta de répondre un maigre : « Ok… » Sa voix était légèrement tremblante tandis qu’il était submergé par une vague de bonheur. Il dut se retenir d’hurler de joie. Les tourtereaux n’étaient pas encore sortis d’affaire, il était beaucoup trop tôt pour crier victoire.

Légèrement déstabilisé, l’homme buvait les paroles de la brunette qui prit rapidement les choses en main. Elle était sérieuse. Elle partait avec lui et elle semblait plus déterminée que jamais. Elle voulait redevenir celle qu’elle était et Tony n’aurait pas pu espérer mieux comme dénouement. « On se rejoint là-bas… Et…S’il m’arrive quelque chose, Rhodes connait le chemin jusqu’à la maison. » Le brun avait espoir que tout allait bien se passer, mais si ce n’était pas le cas, il désirait tout de même que Lena fuit. Elle méritait une vie bien meilleure. « À tout de suite… » souffla-t-il avant de s’éloigner de quelques pas sans détacher son regard de la brune. Bien vite, il sentit son estomac se nouer, il prit une grande inspiration avant de poser sa main sur la poignée de la porte de la chambre. L’homme hésita quelques secondes et finit par revenir rapidement vers Lena afin de poser à nouveau ses lèvres contre les siennes. Ça lui avait tellement manqué… De longues secondes, il l’embrassa avant de s’éloigner et de lui sourire. Il en avait besoin du courage que ce baiser venait de lui donner. Sans attendre davantage, Tony remit sa capuche sur sa tête et quitta la chambre pour s’enfoncer dans la pénombre des couloirs royaux.

Tony avait un sourire idiot sur les lèvres. Rien n’était joué et pourtant, il avait un baume au cœur. Elle avait accepté de partir avec lui et c’était déjà un énorme pas. L’homme espérait tellement que tout se passe comme prévu et qu’ils puissent vivre enfin leur amour. Même avec les années et la distance, leur amour ne semblait pas avoir diminué. Il avait suffi que leur regard se croise pour que Tony sente son cœur s’emballer comme autre fois. Et c’est instinctivement, la tête dans les nuages que le brun quitta le Royaume. Il l’avait fait tellement souvent dans sa jeunesse, il connaissait le chemin sur le bout des doigts. Tony savait exactement par où passer et rien n’avait changé. Les gardes surveillaient les mêmes secteurs ce qui permit à Stark de les éviter. Il ne s’arrêta même pas lorsque l’un parla à son collègue « d’une ombre noire qui avait été aperçue dans la ville ». Il était trop perdu dans ses pensées pour faire le lien avec lui… Et il s’était déjà éloigné lorsque le second proposa d’aller surveiller la Princesse à cause de rumeurs d’une Princesse voisine qui avait été enlevée à quelques jours de son mariage. Tony aurait peut-être dû faire plus attention, car le temps auprès de Rhodes lui semblait long. Où était Lena ?
2981 12289 0



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre ! ▬ L-STARK Seahorse-vert

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
C'est ma princesse, allez vous en chercher une autre ! ▬ L-STARK
» Allez vous refaire l'histoire ?
» Eh je suis là c'est moi Suo vous me chercher ? [en cour]
» [C]ompétition & Collaboration.
» Allez-vous m'aider à retrouver ma Soeur ? {PV les élus}
» Allez vous acheter la pokébanque pour recevoir le Celebi Event?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: