Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Clarke GriffinWHATEVERClarke Griffin
ÂGE RÉEL : 22
MESSAGES : 91
ANNIVERSAIRE : 08/08/1997
INSCRIPTION : 09/04/2019
GROUPE : Groupe #4, au lycée.
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Sud-Ouest
EMPLOI : Ex-chérurgienne, peintre
Des nouvelles donnéesClarke et LenaC’était curieux, ça, Clarke pouvait le dire. Bon, cette femme due se dire la même chose en voyant la Griffin apparaître de nulle part pour ensuite faire basse figure à nouveau.

Une communication électronique de Lena Luthor, nom que la blonde avait entendu à quelques reprises au fil des années sans y prêter une grande attention. Aux nouvelles, ça se départageaient entre les déboires de la L-Corp et les bonnes volontés de la chef d’entreprise. Ayant déjà vu une situation semblable et d’y avoir pris part de manière très directe, Clarke savait à quel point il pouvait être difficile de se défaire d’un passé peu reluisant pour mettre la lumière sur l’avenir et le progrès, c’est donc avec un bon avis sur la personne qu’elle reçu cette invitation pour travailler et échanger sur de la théorie concernant les recherches contre le cancer.

Il était évident qu’elle vivait dans une époque moins avancée que celle dans laquelle évoluait la société avant Praimfaya, car la blonde eue la chance à quelques reprises de voir des vestiges d’une grande femme ayant fait énormément de recherches sur le sujet. « Malheureusement, mes souvenirs en lien avec le cancer ne sont pas accessibles. » Résonna la voix de Becca dans la tête de Clarke. Évidemment, la Flamme gardait les souvenirs de ses anciens porteurs pour porter conseil et non pour bâtir des biographies. Il ne restait que les émotions plus vives ainsi que les moments les plus intenses que chaque Commandant avait vécu. Bon, Becca n’allait pas pouvoir aider, mais Clarke le pourrait peut-être. Elle accepta l’invitation de cette fameuse Lena en fixant une heure avec elle qui permettrait à la jeune mère de ne pas affaiblir la protection qu’elle offrait à sa fille. « Ne lui parle pas de la Flamme. » Conseilla une autre voix, à la fois douce et impérieuse.

Le jour J, Clarke se rendit à la L-Corp. L’endroit était très beau, à l’image du peu qu’elle en avait entendu. Voyant à quel point l’immeuble était prestigieux, elle se dit que si quelqu’un apprenait qu’elle ne connaissait pas trop la L-Corp, la blonde serait vue comme une sénile qui sortait que très peu de chez elle. Pour une fois, pour la première fois de sa vie pour être exact, elle se permit un habit un peu plus chic que ses vêtements pratiques habituels. Un pantalon noir et une chemise de la même couleur surmontée d’un petit veston blanc et portant des talons plats. Sa chevelure blonde, qu’elle avait laissé repousser dans ce cadre beaucoup moins guerrier, était ramenée en une petite tresse reposant contre son épaule droite et elle décida de s’engager à l’intérieur de la fourmilière où l’activité était à son paroxysme. Elle avait l’habitude des grandes foules, donc elle se faufila avec une agilité hors du commun jusqu’à la réception. « Bienvenue à Luthor Corporation, que puis-je faire pour vous ? » Demanda une jolie réceptionniste avec un sourire aussi chaleureux que professionnel. « Clarke Griffin, j’ai rendez-vous avec Lena Luthor. » Répondit simplement la blonde. La réceptionniste tapa pendant quelques secondes sur son clavier avant de relever la tête vers Clarke. « Tout est bon, allez-y, dernier étage ! » Dans un nouveau sourire, Clarke se dirigea vers l’ascenseur et suivi les directives de la réceptionniste.

Une fois au dernier étage, l’invitée débarqua dans un vestibule qui mena jusqu’à une porte. Ne sachant pas à quoi s’attendre de l’autre côté, elle inspira un bon coup en passant les mains sur son veston avant de cogner à la porte en s’annonçant. « Madame Luthor ! C’est Clarke Griffin. J’ai beaucoup de choses à vous partager aujourd’hui ! »   
©️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 551
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Des nouvelles données Clarke & Lena Welcome to L-Corp

Il n’y avait pas beaucoup de domaines scientifiques dans lesquels Lena Luthor n’excellait pas. Pourtant, cela ne garantissait en aucun cas la réussite, bien malheureusement. S’il avait été si facile de trouver un remède contre le cancer, plus personne aujourd’hui n’en souffrirait. Seulement c’était loin d’être le cas… Mais la PDG de L-Corp était déterminée à trouver un remède. L’Harun-El était d’une grande aide seulement les effets secondaires étaient désastreux.

Quand elle avait fait son premier et seul essai sur un être humain, le résultat l’avait traumatisée. Certes, cet homme était consentant mais il n’en était pas moins décédé, aujourd’hui. La brune s’était repassé la vidéo du test de nombreuses fois, tentant de comprendre à quel moment tout avait basculé… Le dosage était mauvais, désastreux même. Il avait été guéri temporairement avant de mourir de manière fulgurante quelques secondes plus tard.
Lena n’avait toujours connu que le côté “scientifique” de la maladie. Ayant très peu de proches ou d’amis, elle n’avait jamais réellement fait face à la maladie… Peut-être était-ce dans le “quotidien” de ces personnes qu’il fallait chercher. C’est pourquoi elle avait passé une annonce afin d’en savoir davantage. Elle aurait pu contacter des associations de lutte contre le cancer mais cela se ferait en seconde phase.

Du reste, elle avait aujourd’hui rendez-vous avec une jeune femme du nom de Clarke Griffin. Bien entendu, elle ne s’attendait pas à un miracle et une révélation qui allait tout changer. Seulement, c’était en avançant petit à petit qu’elle “saurait”. Après tout, tu n’as rien à perdre de toute façon ! Et c’était vrai, elle n’avait rien à perdre. Mais elle devait envisager toutes les possibilités : elle n’avait pas le droit à l’erreur. Depuis qu’elle avait récupéré la société de son frère et l’avait renommée L-Corp, elle avait tout fait pour redorer le blason de la famille. L’idée de coller aux “Luthor” la faisait frémir… Durant toute sa vie, elle n’avait fait que réparer leurs erreurs, tentant d’effacer toutes les ignominies qu’ils avaient pu commettre. Sa mère était une manipulatrice invétérée. Quant à son frère… Il était inutile d’en dire plus.

Mais l’heure n’était pas à la “nostalgie”. Son rendez-vous venait d’arriver, entrant dans son bureau. Avec un sourire bienveillant, Lena se leva de son bureau et s’approcha de la blonde, l’invitant à s’asseoir sur les canapés mis à disposition dans son bureau. Elle lui serra la main pour la saluer.

Miss Griffin, je suis ravie de vous recevoir.

Là encore, c’était la vérité. Elle ne s’attendait pas à avoir beaucoup de succès, d’autant plus qu’avec l’ambiance tendue qui régnait à cause des Enfants de la Liberté et leur haine des aliens, L-Corp était la cible de nombreuses menaces. En effet, la PDG de la société avait créé bon nombre de gadgets permettant aux aliens de voir leur vie sur Terre facilitée.

Comme vous le savez, j’ai souhaité vous voir afin de parler de votre expérience concernant cette maladie, ce fléau, commença-t-elle.

Elle servit spontanément un verre d’eau à son invitée avant de s’installer sur un fauteuil, en face d’elle.

Peut-être avez-vous des questions à me poser avant de commencer ? Mon annonce était volontairement vague...



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Clarke GriffinWHATEVERClarke Griffin
ÂGE RÉEL : 22
MESSAGES : 91
ANNIVERSAIRE : 08/08/1997
INSCRIPTION : 09/04/2019
GROUPE : Groupe #4, au lycée.
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Sud-Ouest
EMPLOI : Ex-chérurgienne, peintre
Des nouvelles donnéesClarke et LenaLe premier contact avec la belle Lena fut … Gênant. Elle était parfaitement polie et invita Clarke à s’asseoir, mais une marque de maladresse et d’hésitation flotta par-dessus leur poignée de main lorsque la blonde tendit instinctivement sa main pour serrer l’avant-bras de Lena. Un sourire inconfortable plus tard, Clarke lui offrit une poignée de main franche et ferme. Une fois installée dans son canapé, Clarke laissa son regard bleuté parcourir l’endroit, toujours surprise en voyant tant de luxe. Habituée à sa vie de misère basée sur la survie de l’espèce humaine sur l’Arche et des conditions difficiles du campement des 100, elle pensait que Polis était l’endroit le plus luxueux pouvant exister et, franchement, elle donnerait tout pour y retourner. Se faire appeler Miss Griffin aussi la plongea dans ses souvenirs de l’autre vie. Se faire appeler par son nom de famille était encore très étrange. Elle commençait à peine à comprendre qu’on parlait à elle lorsqu’ils disaient « Docteur Griffin » plutôt que d’attendre que sa mère réagisse. « C’est un plaisir de vous rencontrer. » Répondit Clarke à la politesse de la PDG. Si elle était attentive, elle saurait parfaitement que cette femme était parfaitement sincère, mais la blonde était bien trop habituée à guetter pourquoi les gens étaient gentils avec elle. Lena emmena rapidement un verre d’eau à son invité et Clarke l’accepta avec plaisir, la remerciant par un grand sourire.

Elle s’installa finalement en face d’elle et s’annonça directement avec une ouverture désarmante. Des questions ? Clarke réfléchit quelques secondes, ne voyant pas de questions pertinentes à poser lorsque les voix de la Flamme commencèrent à bourdonner toutes en même temps dans sa tête. Une sensation de migraine se fit sentir et la blonde plissa les yeux sous la douleur jusqu’à ce que les voix se calment pour former une seule pensée cohérente. « Ne la ménage pas. » La douleur se dissipant finalement, Clarke posa à nouveau son regard dans celui de Lena. « Une seule. Votre compagnie s’implique ou s’intéresse-t-elle dans le développement d’intelligences artificielles ? Si oui, à quel point vos recherches sont-elles développées ? » Elle garda un silence en appuyant son regard sur son hôte pour lui faire comprendre le poids de l’importance de cette question. La blonde reprit rapidement la parole, après tout le sujet des IA n’était pas ce pourquoi elle était là. « Par contre, sur la recherche du cancer, pas vraiment. Je suis curieuse de connaître vos avancées, mais je suis loin d’être une cancérologue. Pour vous faire comprendre, j’ai une longue histoire à raconter, voici la version courte : vu ce qui se passe depuis de nombreuses années, vous ne serez pas étonnée d’apprendre que je viens d’un … Monde parallèle, j’imagine. Dans mon monde, je suis née en 2131 et nous avions la chance d’avoir des esprits brillant dans notre passé qui avait travaillé sur le cancer et l’une d’entre elle avait beaucoup de succès. Je n’ai que très peu de son héritage, mais c’est du très, très, concret. Faites-moi plaisir faites une prise de sang et analysez-la tout de suite. » Clarke remonta sa manche et présenta son bras à Lena, sa peau blanche montrant bien en évidence ses veines. Son sang d’ébène et les mutations qu’il contient allait beaucoup l’intéressé, ça elle en était sûre. Elle allait peut-être même trouver comment Becca avait fait pour augmenter la métabolisation des radiations à un tel point que cela en devenait une immunité. En espérant que son sang noir ne la fasse pas paniquer.
  
:copyright:️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 551
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Des nouvelles donnéesClarke & LenaWelcome to L-Corp


Le cancer, ce fléau. C’était l’une des maladies les plus destructrices à l’heure actuelle et Lena le savait bien. Elle aurait tellement aimé avoir les capacités de l’éradiquer simplement en un claquement de doigts… Malheureusement, elle avait cessé de croire aux miracles bien avant de commencer à apprendre à lire et à écrire. C’était là le drame de sa vie, et elle en avait bien conscience. L’innocence ? Elle ne l’avait jamais connue…

Cette femme, en face d’elle, avait perdu un être cher à cause de cette maladie. Elle, de son côté, avait perdu sa mère très tôt, à l’âge de 4 ans, dans un accident tragique. Ce n’était en rien comparable, bien entendu, mais c’était à ce moment-là que l’innocence avait cessé d’exister dans sa vie. Quatre ans… On dit bien souvent qu’il n’y a pas d’âge pour perdre un proche, mais tout de même… c’était bien trop tôt. Elle n’avait quasiment aucun souvenirs de cette femme qui l’avait pourtant tant aimée et choyée… Rien à voir avec Lilian Luthor, cela allait sans dire. Elle savait pourtant que sa vie, depuis la naissance de Lena, n’avait été qu’un long sacrifice : elle n’était pas prévue au programme… D’autant qu’elle était le fruit de l’adultère d’un homme extrêmement connu.

Elle s’était longtemps inspirée de cette femme pour avancer, et c’est pour cette raison qu’elle était, aujourd’hui, en compagnie d’une femme qui pourrait potentiellement lui permettre d’améliorer son travail : il fallait qu’elle réussisse.

Néanmoins, elle ne s’attendait pas à avoir une telle première question. Cela n’avait rien à voir avec le cancer… Pourtant, cela intriguait la blonde ? Intéressant. Il semblerait qu’elle s’y connaisse en technologie, c’est un bon point pour briser la glace ! Mais évite de le faire trop violemment… Luthor et son marteau d’indélicatesse ne sont pas les bienvenus !

Oh ! Eh bien, oui, nous nous impliquons dans le développement d’intelligences artificielles… Et pour tout vous dire, plusieurs prototypes sont en état de marche. Pour vous donner un exemple, j’ai conçu moi-même le système d’IA d’un jet privé : l’avion se conduit lui-même, étant son propre pilote. Il arrive à détecter les obstacles et à réfléchir au meilleur moyen de les éviter sans mettre en danger ses passagers, commença-t-elle, un éclair brillant dans le regard.

Elle s’arrêta néanmoins. Ce n’était pas le sujet premier mais si elle ne se freinait pas seule, elle pourrait continuer à en parler durant des heures. C’était honorable de la part de Clarke Griffin de s’intéresser à sa compagnie, dans tous les cas. Mais Lena ne voulait pas avoir l’air de faire preuve d’arrogance... Elle était tout simplement fière d’être celle qui avait conçu bon nombre de choses dans cette entreprise… pour ne pas dire la totalité. Cela pouvait passer d’un simple détecteur d’alien, qu’elle avait détruit depuis, à un rayon réfrigérant, de la kryptonite verte et noire synthétique… En somme, ses connaissances scientifiques étaient diverses et variées.

Elle s’était donc tut pour regarder la blonde et surtout, l’écouter. Mais pas un seul instant elle se serait attendu à ce qu’elle vienne d’un monde parallèle. Parallèle ? Cela voulait donc dire un monde, similaire au sien, mais avec des détails différents ? Kara lui en avait déjà parlé… Elle possédait, du reste, un téléporteur qui lui permettait de se rendre dans plusieurs autres mondes parallèles.
Mais le cas de Clarke, il y avait une nette différence : il s’agissait du futur. Des milliers de questions se bousculaient dans la tête de la PDG de L-Corp. Seulement, elle se retint, et continua son écoute… Jusqu’à baisser les yeux sur son bras nu. Son sang était noir… Une mutante ? Un alien ? Ca ne me dit rien qui vaille… Une bataille faisait rage dans son cerveau : elle ne savait pas si elle devait lui faire confiance ou s’il s’agissait d’un piège de la part des Enfants de la Liberté… Peut-être avaient-ils menacé une alien pour qu’elle la tienne à l’écart de l’Harun-El afin qu’ils puissent l’obtenir ?

Mais son instinct lui hurlait de cesser d’envisager cette option. Cette femme semblait sincère, et sans filtre. Elle ne mâchait pas ses mots et ne cachait pas qui elle était. Aussi, Lena se leva et se dirigea vers son bureau pour en ouvrir un tiroir. Elle retira une aiguille ainsi qu’un désinfectant, un peu de coton, et une compresse. Finalement… ce n’était pas une si mauvaise idée de garder ça là !

Revenant devant la blonde, elle procéda au nettoyage de la peau et piqua en douceur, prélevant un liquide noir lui rappelant très fortement le Harun-El. Et si… ? Non. Non, elle ne devait pas envisager cela. Elle ne pouvait pas l’envisager...

Je reviens au plus vite, ne bougez pas, murmura-t-elle avant de prendre son téléphone pour se diriger vers son laboratoire.

Il était hors de question qu’elle permette à l’un de ses employés de voir ça. Il s’agissait peut-être d’un produit dangereux… ou au contraire, de quelque chose de puissant. Elle ne pouvait pas se permettre de mettre cette jeune femme en danger.

Quand elle revint, la blonde était toujours à la même place, mais avait remis sa manche en place. Lena s’assit avant de lui sourire.

L’échantillon est dans la centrifugeuse. Je ne sais pas comment cela fonctionne à votre époque… enfin, dans votre monde, mais ici, il faut quelques heures pour obtenir les informations nécessaires.

Puisqu’elle ne pouvait pas obtenir d’informations concernant le cancer à haute voix, elle ne put se retenir...

Comment êtes-vous arrivée ici ? Je suis navrée de vous poser toutes ces questions mais… c’est intriguant. Vous venez du “futur”, votre technologie est certainement bien plus avancée que la nôtre. Peut-être même pourriez-vous aider à nous faire progresser plus rapidement...

De nombreuses possibilités s’ouvraient à elle. Mais elle ne voulait pas effrayer la blonde, loin de là. Tout ce qu'elle voulait était en apprendre plus, étancher sa soif de connaissance et son envie de découvrir de nouvelles choses. La difficulté résidait dans le fait de cacher son enthousiasme grandissant. Si vraiment elle venait du futur, alors le cancer n'avait toujours pas été éradiqué... Cela pouvait vouloir dire plusieurs choses : ce futur ne contenait pas Lena ou... elle avait échoué. Elle préférait envisager la première option, bien entendu.



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Clarke GriffinWHATEVERClarke Griffin
ÂGE RÉEL : 22
MESSAGES : 91
ANNIVERSAIRE : 08/08/1997
INSCRIPTION : 09/04/2019
GROUPE : Groupe #4, au lycée.
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Sud-Ouest
EMPLOI : Ex-chérurgienne, peintre
Des nouvelles donnéesClarke et LenaLe regard azuré de Clarke se durcit lorsque Lena évoqua l’ia pilote d’avion. Cependant, elle ne répondit pas. Le problème moral se posait. Qu’est-ce que ce genre d’entité informatique pouvait faire de mal ? Rien du tout, puisque son devoir premier était de bien piloter et s’assurer que les passagers aient la meilleure expérience possible. Ce serait complètement aberrant qu’au premier problème, elle décide de tenter un crash contrôlé ou qu’elle décide subitement de créer un attentat. La blonde avait beau détester les intelligences artificielles, de manière légèrement hypocrite, mais elle devait l’admettre : ce n’est pas toutes les intelligences artificielles qui peuvent et veulent faire la même chose qu’Alie.

L’éclair dans le regard de Lena était celui d’un esprit brillant, voire prodige. Clarke voyait quelques similitudes avec Raven dans certains regards et certaines émotions. Elle avait devant elle une femme intelligente qui débordait d’idées. Son avis se solidifia lorsqu’elle remarqua comment elle la regardait lorsqu’elle évoqua de manière élusive l’origine de son sang. La présidente de Luthor Corporation cherchait des phrases cachées, des sens mystérieux, de nombreuses questions frappaient son esprit. Clarke pouvait presque voir la tonne d’information passant chaque seconde derrière ces deux iris vertes.

L’ambiance s’alourdit lorsque la blonde mit ses veines en évidence. Lena avait donc un œil aiguisé. Elle avait remarqué immédiatement son sang noir, avant même la prise de sang. C’était inattendu. Quelque chose la tracassait, mais le sang d’ébène ne pouvait pas dire quoi. Elle était loin de bien connaître ce monde qui partait dans tous les sens. C’était tellement plus simple avec Skaikru qui foutaient toujours la merde et les Trikru ainsi que les Azgeda qui voulaient toujours s’égorger …

Lena se leva finalement pur prendre l’équipement nécessaire pour prendre l’échantillon que Clarke lui offrait si gentiment. Il y avait une certaine sévérité dans ses gestes et dans son expression. Clarke finit par s’en inquiéter, quelque chose n’allait pas … Lorsqu’elle s’excusa en s’éloignant, la blonde replaça sa manche en regardant discrètement autour d’elle, se maudissant de ne pas être venue armée. Pourquoi tant de crainte ? C’est inhabituel le sang noir, oui, mais elle pensait que Lena serait plutôt … Curieuse et passionnée. Un petit sourire timide traça les traits de Clarke lorsque son hôte lui parla de la centrifugeuse. « Chez-moi, on n’avait pas vraiment le luxe de faire des tests de tout et n’importe quoi. » Sur l’Arche, le moindre milligramme de ressource était vital, donc stocké pour utilisation contrôlée et réglemente par la loi. C’était simple, si on y dérogeait, on se faisait envoyer à la dérive. Lena continua ses questions, espérant sûrement avoir des informations sur des technologies futuristes. Peut-être même des échantillons de science-fiction comme dans les livres que Madi lisait. Encore une fois, elle allait devoir la décevoir. « Hélas, pas vraiment. Avant ma naissance, une intelligence artificielle du nom d’Alie avait comme tâche de sauver l’humanité. Elle a fini par décréter qu’il y avait beaucoup trop de monde sur Terre, donc elle a cracké les codes de lancement nucléaires chinois pour les envoyer sur les États-Unis. Douze stations spatiales se sont reliées pour former l’Arche et préserver notre espèce jusqu’à ce que la Terre devienne à nouveau habitable. 97 ans plus tard, 100 jeunes de moins de 18 ans, dont je faisais partie, sont envoyés sur Terre et, au bout de 6 ans, les conflits de pouvoir ont détruit la Terre pour toujours. On a entamé un très long voyage pour trouver une autre planète et je suis arrivée ici de manière inexplicable. » Clarke reprit son souffle sans lâcher Lena du regard. « Donc, le seul héritage qu’on avait d’une supposée avancée technologique était une ia génocidaire et mon sang. » Elle évita de parler de la Flamme, la deuxième et ultime œuvre de Becca. C’était sûrement l’information la plus importante de toute et c’était pour cette raison exacte que Clarke décidait de ne pas en parler.

L’enthousiasme de Lena serait sûrement blessé. Le monde dans lequel Clarke avait grandi n‘était pas bordé d’espoir, bien au contraire. Il n’était que gâchis et désillusion.
  
:copyright:️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 551
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Des nouvelles donnéesClarke & LenaWelcome to L-Corp


Depuis le temps qu’elle était ici, elle avait vu beaucoup de choses. Elle avait eu l’occasion de rencontrer divers aliens, venus de planètes extrêmement différentes… Et elle avait même fait en sorte de les aider. Elle avait fait en sorte que ceux dont le visage était, disons… “particulier”, puisse arpenter les rues de la ville sans soucis. Ses appareils s’étaient vendus en grand nombre… et elle devait bien avouer qu’elle n’avait pas fait une réelle marge. Le coût de production était pratiquement le même qu’à la revente. Mais ça n’avait pas d’importance. Tout ce qui comptait, pour elle, était de pouvoir aider. Aider les autres et rayer le nom de “Luthor” de la liste des noms de famille à tendance négative.

Elle voulait à tout prix sortir de ce cercle vicieux dans lequel sa famille adoptive l’avait mise. Elle n’était pas réellement une Luthor… Ou du moins, pas comme la majorité des gens le pense. Elle voulait utiliser ses dons de chercheuse pour aider les autres, et non pour avoir un semblant de pouvoir. Lex était comme ça… Il ne cherchait que son profit. Aujourd’hui, en prison, elle n’osait imaginer ce qu’il pouvait bien trafiquer pour obtenir des avantages sur les autres prisonniers. Cet homme trouvait toujours un moyen de s’en sortir.

En attendant, la blonde devant elle lui apportait une nouveauté : du sang noir. Ce n’était pas tous les jours qu’elle en voyait… Sauf depuis quelques temps, avec ses essais grâce au Harun-El. Mais chez elle, cela semblait… “normal”.

Néanmoins, quand Clarke lui raconta ce qui lui était arrivé, elle crut que son monde venait de s’écrouler. Venait-elle du futur ? Réellement ? Si c’était le cas, alors leur temps était compté…
Elle ne put s’empêcher de penser à ses propres intelligences artificielles, qui lui permettaient de faire de nombreuses choses… Et si ces dérives permettaient à un ordinateur de décider ce qui est “juste” pour la Terre ? Pour l’espèce humaine ? Non, ce n’était pas possible. Elle venait donc bien d’un monde parallèle...

D’après ce que vous me dites… La Terre est donc condamnée. Je me demande ce qui a pu se passer sur votre version de la Terre pour que ce genre de chose puisse se produire… C’est tout simplement effrayant.

Lena soupira, n’imaginant pas un seul instant ce que pouvaient éprouver ces 99 autres personnes qu’avait pu côtoyer Clarke Griffin. Et elle reposa ses yeux sur la blonde, un sourire las sur son visage.

Je suis sincèrement désolée de ce qui a pu vous arriver. Et si j’avais le moyen de savoir comment vous avez pu vous retrouver ici… Je le ferais, croyez-moi.

Il semblait évident, pour l’heure, que cette jeune femme ne pourrait pas l’aider plus qu’elle ne venait de le faire. Il faudrait patienter un certain temps pour avoir des informations à propos de son sang.

Je ne vais pas vous retenir plus longtemps… Je vous invite néanmoins à revenir en fin de journée ou dès demain, afin que nous puissions parler des résultats que j’aurai obtenu vis à vis de votre sang. Elle marqua un temps de pause.

Elle ne savait pas ce qu’elle trouverait mais une chose était certaine : rien d’habituel ! Peut-être n’avait-elle pas la clé pour l’aider dans ses recherches contre le cancer… mais son sang le pourrait potentiellement.

Je vous assure, dans tous les cas, que cette conversation et toute découverte que je pourrai faire… restera entre nous. Rien ne sera utilisé sans votre accord, croyez-le bien.



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Clarke GriffinWHATEVERClarke Griffin
ÂGE RÉEL : 22
MESSAGES : 91
ANNIVERSAIRE : 08/08/1997
INSCRIPTION : 09/04/2019
GROUPE : Groupe #4, au lycée.
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Sud-Ouest
EMPLOI : Ex-chérurgienne, peintre
Des nouvelles donnéesClarke et LenaL’étonnement sur le visage de Lena était complètement compréhensible. Clarke était là pour choquer, faire comprendre ce que l’intelligence artificielle représentait, montrer tous les dangers que cela pouvait engendrer et éviter que cette erreur ne se reproduise. Là, tout allait bien. Une intelligence artificielle assurant la sécurité des passagers du ciel, c’était une bonne idée, mais là était la nuance dangereuse. C’était comme le tout premier empereur de Rome, il rendait service encore et encore, prouvant sa valeur et, du jour au lendemain, possédait le pouvoir de tout détruire d’un claquement de doigts … Ou d’une ligne de code, dans ce cas-là.

Lena semblait …  Légèrement submergée. Ces mots trahissaient plusieurs idées se battant dans sa tête. Elle se demandait comment tout ça pouvait arriver, une question à laquelle Clarke ne pouvait offrir que spéculation. « Pour commencer, Becca est née en 2025 et Alie a piraté les codes nucléaires chinois le 10 mai 2052. Je ne sais pas comment ils en étaient arrivés là, mais l’humain se développait sur le minage spatial. Les lunes, les astéroïdes, etc. Je pense que le problème venait de l’eau, j’ai vu des rapports disant qu’elle était rationnée et que l’air devenait de plus en plus poussiéreux. » Clarke poussa un long soupir traduisant le poids phénoménal de tout ce qu’elle avait vécu, tout ce qu’elle avait dû faire, durant ces six longues et dures années. « Et si tu veux savoir comment la Terre a rendu son dernier souffle … Disons que … Que tu as raison d’être effrayée. Une terre, trois serpents, Eden n’avait aucune chance. »

L’empathie de Lena lui fit le plus grand bien, même si cela semblait … Lointain. Serait-elle aussi compatissante si seulement elle savait ? Clarke réalisait lentement qu’elle ignorait comment les gens pensaient dans ce monde. Elle hocha doucement de la tête. « Merci, Lena. Si ça peut aider votre esprit de génie, au départ, notre voyage devait nous mener à Alpha, un monde pouvant accueillir l’espèce humaine. » Laissant cette bombe faire son petit bout de chemin dans la tête de Lena, Clarke se leva à l’invitation de son hôte de repousser leur rencontre au lendemain. Devant ses preuves de confidentialité, la blonde ne put s’empêcher de se pencher légèrement vers l’avant pour la remercier, une habitude prise à cause des formules de politesse à Polis. « Merci, Lena. À demain et j’espère que mon sang sera concluant. » Elle se dirigea vers la sortie, ouvrit la porte et s’arrêta une seconde, glissant ces derniers mots avant de quitter. « Dîtes-moi, selon vous, qui nous sommes et qui nous devons être pour survivre … Est-ce la même personne ? J’ai hâte de voir votre réponse, bonne nuit. »

Le lendemain matin, Clarke se présenta à nouveau à la L-Corp. La nuit lui avait porté conseil et elle se sentait étonnement prête à partager son plus gros secret avec Lena. Une fois de retour à l’intérieur de son bureau, suite à son accueil chaleureux, Clarke prit la même place que la veille, le sourire aux lèvres. « Donc, la nuit vous a apporté des réponses ? Autant au niveau de mon sang que de mes petites questions ? Une théorie, peut-être ? »  
:copyright:️ DABEILLE
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Des nouvelles de Fuveau !
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» profil des figurines pour SDA
» Les nouvelles armes légendaires...
» Des nouvelles d'Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: