Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Zelda SpellmanWHATEVERZelda Spellman
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 26
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 02/04/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent.
EMPLOI : Directrice de la morgue Spellman
Un nouveau Coven ft Mary Wardwell -


L’heure des sorcières était enfin arrivée. Cette heure a toujours eut quelque chose d’exitant, d’effroyable et de vivifiant pour Zelda Spellman, qui, ce soir là, allait voir le résultat de semaines de dur labeur. Lors des dernières semaines, elle et sa soeur Hilda travaillaient sans relâche pour sauver les victimes de l’immonde Blackwood mais aussi l'Église de la Nuit qui était dans un état plu que déplorable… Le coven avait perdu bon nombre de ses membres, tués par la folie de père Blackwood, la foi de ses membres avaient été pas mal ébranlée… Et pour Zelda, ce n’était pas acceptable. Ce que Blackwood avait fait à cette église et cette Académie si prestigieuse, elle ne pouvait rester là, sans rien faire. Elle se devait d’agir. Tandis qu’Hilda Spellman se chargeait des blessés, Zelda se chargera du reste. Le conseil n’était même pas apte à aider à la reconstruction de cette église, Ms. Spellman eut la riche idée de repartir de zéro, avec une approche plus saine: Celle de son frère Edward.

Et c’est ainsi que naquit l’Eglise de Lilith. Une église ou sorciers et sorcières sont égaux, trouvant la foi dans la force et la sagesse de Lilith, Reine des Enfers. Ce soir, à l’heure des sorcières, se tiendrait la première assemblée de cette nouvelle Eglise, présidé par Zelda elle-même. En tant que prêtresse de la nuit officieuse, il était temps de rendre les choses officielles, et d’annoncer la couleur concernant les nouvelles lois qui constituent la nouvelle vision de l’Eglise de Lilith. Cette cérémonie viendrait à se dérouler à l’Académie des arts Invisibles. Tout le monde était là, les survivants, les Spellman et Zelda qui se dressait devant ses nouveaux adeptes. Vêtue d’une longu robe noire avec un col qui dévoilait le début de ses épaules, elle était resplendissante. Elle était apprêtée, comme toujours, mais elle avait un quelque chose en plus qui la rendait plus belle, plus confiante, et ça se sentait. Elle vint à commencer son discours de début:

“Bienvenue à toutes et à tous à notre première cérémonie de l’Eglise de Lilith.” Zelda prit une pause, laissant les applaudissements se faire et disparaître aussitôt. “Comme vous le savez, l’Eglise de la Nuit n’est plus. Adoratrice du Seigneur Obscur, cette église n’est pas la voie que nous allons suivre. J’ai moi-même fréquenté Satan, Elle prit une inspiration sur sa cigarette et eut un rire quand elle crache sa fumée, Et je peux vous assurer qu’il n’est plus de ce monde ou bien du monde des enfers…” Elle fit quelques pas le porte cigarette en main, s’avançant vers son assemblé qui semblait très attentive. “ Et puis, j’ai rencontré Lilith, qui, comme vous le savez peut-être est la reine des enfers. C’est un modèle de satanisme plus qu’exemplaire. Cette reine a attendu des siècles et des siècles une promesse qui n’allait jamais être tenu. Et malgré ça, Lilith a persisté, a combattu et a réussi à combattre le Seigneur Obscur à son propre jeu. Vous voyez, cette persévérance et se courage de se dresser contre plus fort que soi, c’est ce qui fait la force de Lilith. Et c’est pourquoi, et dès à présent, nous prions et vénérons Lilith, Reine obscure des Enfers.” Zelda laissa à nouveau un tonnerre d’applaudissement passer avant de reprendre. “Je sais que les dernières semaines ont été compliquées, difficiles et lourdes, mais je suis intimement convaincue que nous nous allons réussi à faire de notre Eglise, la fierté de Lilith, ici à Montréal, pour débuter un nouveau règne. A cette occasion, ma très chère soeur Hilda a préparé un magnifique buffet en l’honneur de l’Eglise et je n’ai plus à faire la réputation de sa cuisine..!” Zelda, la confiance et le sourire aux lèvres, savait que cette décision était la bonne pour elle, sa famille et son coven. Alors que les discussions allaient bon train, Zelda conclu son discours: “Ce coven sera profondément féministe et progressiste. Un Coven ouvert vers les autres, ouvert au monde, et ouvert aux mortels, comme le souhaitait mon frère, Edward… Profitez de votre soirée, et n’oubliez pas de récupérer votre manuscrit de l’Eglise de Lilith vous expliquant les nouvelles règles qui régissent notre coven.”


©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Regina MillsWHATEVERRegina Mills
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 76
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 10/02/2019
Un nouveau coven
There is no rest for the wicked

Lilith & Zelda ;
Lilith

Dans la croyance populaire, Lilith est intimement liée à la racine hébraïque laylâ, signifiant « nuit ». Il n’en fallut pas plus pour la catégoriser comme un démon de la nuit, naît de la noirceur et des ténèbres. Et pourtant… Pourtant, son nom est à l'origine issu du sumérien líl qui signifie vent. Elle aurait été, de ce fait, un démon mésopotamien lié au vent et à la tempête.
Les croyances concernant Lilith sont diverses et variées mais une seule personne connaît la vérité : la Reine des Enfers elle-même. C’était finalement dans la Bible que l’on se rapprochait le plus de la vérité : Lilith avait été la première femme d’Adam, bien avant Eve… Mais comment était arrivée cette idiote d’Eve ? Qui était-elle ? Créée par Adam, comme sa chose, à partir de sa côte, elle était vouée à n’être qu’une partie de lui. Lilith l’avait toujours vue comme son esclave, riant de son inutilité… Quand elle y repensait, c’était avec amertume : n’avait-elle pas été elle-même la servante de Lucifer ?
Chez les sorciers de l’Eglise de la Nuit, c’était ainsi qu’elle était vue : servante de Lucifer, utilisée et humiliée. Pourtant, de son côté, elle avait toujours eu énormément d’estime pour l’Archange déchu. Elle avait cru en lui, cru en ses promesses… En vain. Il aura fallu attendre plusieurs milliers d’années pour qu’elle réalise. Attendre l’arrivée de Sabrina Spellman dans sa vie. Jusqu’alors, elle avait toujours cru qu’elle règnerait aux côtés de Satan, en tant que Reine, sur l’Enfer terrestre après l’Apocalypse. Mais les plans de Lucifer Morningstar étaient bien différents. Alors oui, elle avait aidé la demi-mortelle et sa famille. Oui, elle avait conspiré contre Satan lui-même. Oui, elle avait tout fait pour obtenir la place qui lui revenait de droit. Elle était désormais Reine de l’Enfer. Lucifer n’était plus, coincé dans une prison faite de chair.

En repensant à son parcours, la Première Sorcière ne put retenir un rictus. Personne ne l’avait réellement comprise. Personne ne le pouvait, après tout, et c’était tant mieux. Ca n’avait strictement aucune importance désormais. Tout ce qui comptait était son pouvoir, sa place et le futur… Un futur prometteur, du reste. Malgré son “nouveau travail”, elle n’avait pas cessé de venir régulièrement sur Terre, veiller à ce le coven de Faustus Blackwood ne perpétue pas ses préceptes. De Blackwood ? Il n’existe plus pour eux, Lilith. Une nouvelle personne en est responsable, et tu la connais.

Oui, Lilith la connaissait, pour avoir eu l’occasion de la côtoyer, en tant que Mary Wardwell, professeur puis proviseure au lycée de Greendale : Zelda Spellman. Cette femme avait un charisme et une présence à couper le souffle. Elle savait ce qu’elle voulait et Lilith s’était vue en elle : toutes deux cherchaient le pouvoir.
Et aujourd’hui, Zelda avait hérité de la tête du coven en tant que Grande Prêtresse. De l’Eglise de la nuit ? Non… De l’Eglise de Lilith. Un hommage qui n’était pas passé inaperçu aux Enfers.

Tapie dans l’ombre, la Reine écouta le discours de la blonde, suivant les regards posés sur elle. Tous l’admiraient, et tous étaient absolument ravis de ce changement “radical” si l’on pouvait dire. L’égalité, enfin. Plus de “sorciers supérieurs aux sorcières”, plus d’hommes arrogants et misogynes. En somme… La Femme reprenait désormais la place qui lui était dûe.

Quand tout fut enfin terminé et que le coven profita des festivités, elle continua à attendre. Et le bon moment arriva enfin. Alors que Zelda s’était éloignée, son porte-cigarette à la main, Lilith apparut derrière elle. Elle avait gardé l’apparence du professeur de Sabrina : c’était ainsi qu’ils l’avaient toujours connue.

Dois-je vous appeler Mrs. Blackwood, Miss Spellman ou…

Elle s’approcha un peu plus, arrivant dans son dos, et posa une main sur son épaule.

Zelda ?
b l a c k f i s h


I'll still be bloody Mary I won't crucify the things you do... I won't cry for you, see ! When you're gone, It's time to feel the rush to push the dangerous. I'm gonna run right to, to the edge with you.  
❝See my crown, I am a Queen❞
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrina SpellmanWHATEVERSabrina Spellman
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 264
ANNIVERSAIRE : 10/03/1994
INSCRIPTION : 14/04/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Lycéenne, actrice, baby-sitter et assistante (#busy life)
UN NOUVEAU COVEN
Feat. Zelda Spellman & Mary Wardwell
La blondinette s’observait dans le miroir de sa chambre. On dit qu’ils sont un portail et qu’ils vous permettent de scruter votre âme, si vous regardez assez bien. Tout ce qu’elle y voyait, c’était une raisonnablement jolie jeune femme en devenir, et une chambre qui tournait autour d’elle : ou bien était-ce simplement sa tête ? Les événements s’étaient précipités et les sorcières Spellman avaient tout juste eu le temps de reprendre leur souffle. Elles avaient dû déplacer des montagnes, littéralement, pour se mettre à l’abri à Montréal. Cela n’avait pas été une mince affaire, mais elles avaient pu compter sur l’aide des partisans qu’elles avaient sauvés. Lorsque les anges s’étaient attaqués à l’académie, Sabrina avait été touchée et tuée par leurs flèches. Elle était revenue du monde des morts plus puissante que jamais, entamant son ascension. La sorcière se tapota les joues pour se sortir de ses rêveries, puis se frotta les yeux. Aujourd’hui, les choses allaient revenir à la normalité. Sa tante, Zelda, allait, non sans une fierté partagée par les siens, réouvrir l’Académie des Arts Invisibles, et convier tous les volontaires à rejoindre leur nouvelle église : l’Église de Lilith était un culte plus juste, plus égalitaire, et rendait aux femmes leur juste place aux côtés des hommes. La blondinette chassa les quelques pensées qu’elle avait pour Nick - il ne connaîtrait pas ce merveilleux jour, où qu’il soit - et s’approcha de son lit où reposait la robe qu’elle pensait porter pour cette occasion si particulière. Aujourd’hui, ses tantes avaient préparé la cérémonie d’ouverture avec l’aide de leur nièce qui, depuis leur départ, cherchait à s’occuper absolument. La serviette auparavant fermement serrée autour de la poitrine de la jeune Spellman tomba sur le sol et laissa place à la robe noire de cérémonie. Celle-ci était joliment décorée de dentelles sombres finement travaillées. Elle retoucha son maquillage en ajoutant un soupçon de rouge sur ses lèvres et de noir sur ses cils, puis enfila ses petits talons vernis. Sabrina voulait faire honneur à sa tante. La première Grande Prêtresse ! C’était un événement sans précédent dans toute l’histoire de leur existence et il y avait de quoi se réjouir.

Lorsqu’elle descendit, Salem, son familier, miaula pour l’avertir.

« Elles sont déjà parties ? », demanda-t-elle, pas tellement surprise.

Tante Zelda tentait toujours de cacher son anxiété derrière un masque de fermeté et de froideur. Mais si aucun membre de la famille n’avait jamais eu la mauvaise idée de la contredire, personne n’était dupe pour autant. Salem miaula de nouveau avant de venir passer entre ses jambes en ronronnant.

« Elles ne sont pas rentrées ? Tante Zelda doit être dans un état lamentable… », s’inquiéta-t-elle.

La sorcière alla cueillir quelques herbes dans le jardin d’hiver familial, les jeta dans un mortier et utilisa le pilon pour les réduire en poudre tout en murmurant. « Fortuna parat. Adducere pace. » Elle préparait un petit rituel de chance pour apporter la paix à sa tante qui, sans son aide, aurait de toute façon fait des merveilles. La sorcière prit la poudre et la souffla par la fenêtre de la cuisine. La poudre s’envola mais ne sembla pas suivre le vent. Elle scintillait et brillait au soleil.

« Non, Salem, tu ne peux pas venir. Mais promis, je te raconterai tout. Tiens, un peu de lait. »

Elle déposa la coupelle avant d’attraper son petit sac à main et quitta les lieux.

ΨΨΨ

Le discours de sa tante était inspirant et fort d’émotion pour la jeune Spellman qui avait les larmes aux yeux. Dans son regard, de la fierté. Elle se tenait aux côtés d’Hilda, son autre tante adorée, et toutes deux la fixaient du regard. Elles furent sans aucun doute les premières à applaudir. Sabrina embrassa sa tante Hilda et la laissa diriger les convives vers le buffet qui sentait atrocement bon. Elle décida d’aller féliciter sa tante. Mais lorsqu’elle entra à nouveau dans son champ de vision, la belle Spellman n’était pas seule.

« Mrs Ward… Lilith ? », s’étonna-t-elle en arrivant à leurs côtés. « Tu as été… éblouissante, tante Zedla. »

Elle en avait presque oublié de congratuler l’aînée de la famille.
© FRIMELDA & caos-gifs



Voir le profil de l'utilisateur
Zelda SpellmanWHATEVERZelda Spellman
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 26
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 02/04/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent.
EMPLOI : Directrice de la morgue Spellman
Un nouveau Coven ft Mary Wardwell & Sabrina Spellman-


La soirée fut somptueuse, probablement annonciatrice de la grandeur de cette nouvelle Eglise que Zelda allait diriger d’une main de fer dans un gant de velour. Elle n’est pas encore habituée à faire de grand discours, mais d’après leurs réactions, elle savait s’y prendre. Et puis, ce n’était qu’une question de temps avant que ses discours ne soient aussi iconiques que puissants. Le temps et l’affection de ses proches l’aideront dans ce nouveau rôle, elle le savait et était confiante.

Un peu plus tard dans la soirée -elle battait son plein, les gens mangeaient, dansaient et s’amusaient comme ils ne l’avaient plus fait depuis longtemps.- Zelda prit un peu de recul pour observer ses nouveaux disciples. Toute la soirée, chacune des personnes est venue la féliciter et lui adresser ses encouragements pour ce renouveau, pas une seule minute la grande Spellman n’eut le temps de souffler… et de fumer une simple cigarette. Ce qu’elle s’empressa d’allumer et de consommer. Ca lui faisait un bien fou! Elle n’était plus aussi stressée qu’avant de prononcer son discours, tant elle sentit le respect de sa nouvelle Eglise. Elle savait qu’elle avait dépassé Faustus en tout point, et ça, c’était la plus belle des vengeance. (Quoique quand elle pensa à ça, voir sa tête sur un pique dans son jardin lui ferait tout autant plaisir.)

Dans son petit coin, cigarette en bouche, Zelda Spellman fut coupé dans ses douces songes de pouvoir. une voix, délicieusement sombre et féminine se fit entendre derrière elle. Cette voix de lui était pas inconnu, mais si elle s’attendait à la voir ici, et maintenant. La Grande Pêtresse resta de dos, tout sourire, écoutant les pas légers de Lilith. Ceci étant dit, Spellman lâcha un léger soupir quand elle entendit “Ms. Blackwood”. Oh non, elle n’était plus mariée à ce monstre qui ne mériterait qu’une longue et douloureuse mort.

“Zelda..?”
La rousse laissa un rire s’échapper. “Et bien, pour vous, très chère, vous aurez l’immense honneur de m’appeler Zelda, Grande Pêtresse ou bien Ms. Spellman, comme vous le désirez.” Elle se tourna légèrement pour voir Lilith sur le côté. “Mais épargnez-moi le nom de Blackwood, je ne suis plus mariée à cette abruti d’homme. Je n’ai clairement pas besoin de cela dans ma vie.” Dit-elle avec un sourire satisfait de son indépendance.
“J’ose espérer que cette Eglise et que mes services vous rendrons fière, Lilith.” A peine eut-elle le temps de terminer sa phrase que sa chère nièce arriva. Elle était magnifique, comme à son habitude. “Je te remercie Sabrina, mais sans notre famille, je n’aurai pas réussi à faire de cette soirée, le début d’une grande Eglise. Je pense sincèrement que tu peux aussi être fière de toi Sabrina.” sa tante lui adressa un sourire, fait rare, et sincère à sa nièce. Elle le pense sincèrement, cette fierté qu’elle a pour Sabrina. Elle se tourna ensuite vers Lilith. “Et que nous vaut l’honneur de votre présence, très chère Reine des Enfers?” lui dit-elle, toujours avec un air d’immense fierté.


:copyright:️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Regina MillsWHATEVERRegina Mills
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 76
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 10/02/2019
Un nouveau coven
There is no rest for the wicked

Lilith & Zelda ;
Lilith

Force était de constater que Lilith était plus que ravie de la réponse de la rousse. Une aura de fierté émanait d’elle, maintenant qu’elle était la Grande Prêtresse de cette nouvelle église. A cela s’ajoutait le bonheur d’être enfin débarrassée de Faustus Blackwood… Comment un homme tel que lui avait pu arriver aussi loin ? A quel moment l’être humain avait-il pu descendre aussi bas pour penser que Blackwood était le leader parfait ? Egocentrique, manipulateur, ne vouant un culte qu’à lui-même… Il n’avait rien de charismatique. Et pourtant… Il avait bien failli anéantir tout le coven. Mais elle, cette femme insoupçonnable, prise longtemps pour la compagne de Faustus, avait réparé ses erreurs. Mieux encore, elle offrait à ce coven une nouvelle jeunesse, emplie de féminisme et d’égalité…

Lilith se pinça néanmoins la lèvre à cette pensée. L’égalité… Les hommes ne méritaient pas l’égalité. Ils ne sont rien de plus qu’un accessoire.

Vous avez tout à fait raison, Miss Spellman… Vous n’avez pas besoin de “ça” dans votre vie, murmura-t-elle finalement.

Non, elle n’en avait pas besoin. Cette femme était la force incarnée. Elle avait lutté pour sa famille, pour ses convictions, pour le pouvoir… et malgré tout ce que l’on pouvait penser, pour son statut de femme. Faustus Blackwood l’avait réduite à l’état de potiche, sans le moindre remords. Il l’avait humiliée, manipulée… pour mieux la souiller. L’espace d’un instant, Lilith se surprit à serrer les poings alors que la rousse était toujours retournée.
Elle se détendit immédiatement au moment où la sorcière parla de fierté… Fière ? Oui, Lilith l’était et ce n’était pas peu dire. Elle voulut lui répondre, mais s’interrompit en sentant une présence derrière elles.

Sabrina… Votre tante a raison, vous pouvez être extrêmement fière de vous. Êtes-vous heureuse d’avoir récupéré vos pouvoirs ? J’espère, du reste, que ma “surprise” vous a plu., sourit-elle à la blonde.

Elle avait décidé d’apporter à Sabrina Spellman une “chose” qui lui était très importante : son professeur préféré. Mary Wardwell avait toujours été un modèle pour la blonde et, dans un certain sens, Lilith s’était prise d’affection pour la jeune Spellman, à travers cette enveloppe charnelle. Aussi, il lui a semblé naturel de la remercier… C’était en partie grâce à elle si elle régnait désormais sur les Enfers.

Quant à ma venue… Eh bien, comment aurais-je pu demeurer absente alors que la première Eglise en mon honneur fait ses débuts ? Il aurait été si mal venu de ma part de rester à l’écart.

Elle adressa un sourire aux deux sorcières avant de concentrer son regard sur celui de l’aînée.

J’avais également dans l’idée de vous remercier comme il se devait… pour cet honneur, ajouta-t-elle, la voix plus chaude.

Jamais, de sa vie, elle n’avait été mise en valeur de la sorte. Tous l’avaient prise pour un être faible, le “mouton” de Satan. Elle n’était vue que comme une victime, l’objet des désirs de Lucifer, son esclave, en quelque sorte. Et si elle l’avait aimé, jadis, aujourd’hui, elle regrettait amèrement de s’être laissée emportée de la sorte. Elle méritait sa couronne, après tant de siècles de bons et loyaux services. Elle méritait sa place… Elle le savait. Seulement aujourd’hui, Zelda Spellman la félicitait ouvertement en ouvrant cette Eglise. Et cette reconnaissance n’avait pas de prix.
b l a c k f i s h


I'll still be bloody Mary I won't crucify the things you do... I won't cry for you, see ! When you're gone, It's time to feel the rush to push the dangerous. I'm gonna run right to, to the edge with you.  
❝See my crown, I am a Queen❞
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrina SpellmanWHATEVERSabrina Spellman
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 264
ANNIVERSAIRE : 10/03/1994
INSCRIPTION : 14/04/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Lycéenne, actrice, baby-sitter et assistante (#busy life)
UN NOUVEAU COVEN
Feat. Zelda Spellman & Mary Wardwell
Sa tante rayonnait et était le modèle parfait de ce que cette nouvelle Église souhaitait transmettre : beauté, force, générosité, et dévouement. Elle ne pliait jamais devant les obstacles, et se contentait de les surmonter. Contre toute attente - en tout cas celles de sa nièce - la majestueuse Spellman s’était mariée à l’avilissant Blackwood non pas par amour mais par pure stratégie. Elle avait gravi les échelons, et s’était rapproché de son ennemie pour mieux connaître les dessous d’une telle machine. Imperturbable, elle avait parfaitement tenu son rôle lorsqu’elles l’avaient délivré de l’enchantement qui l’avait rendue servile du marionnettiste. Tante Zelda lui avait fait croire qu’il continuait à tirer les ficelles et avait profité de sa position pour mieux espionner les desseins du sorcier.
Encore sonnée par la présence de Lilith, la première sorcière qui avait enfin accédé au trône des enfers, Sabrina commença par féliciter la nouvelle et unique Grande Prêtresse avant de reporter son attention sur celle qui avait gardé l’apparence de Mrs Radwell, sa professeure préférée à Baxter High. Elles la félicitèrent en chœur, dupées par le grand sourire qui s’étira sur les lèvres de la blondinette. La sorcière se réjouissait pour ses tantes, et pour l’Académie elle-même, mais ne pouvait réprimer un sentiment déboussolant. La jeune femme pensait pourtant que retrouver ses pouvoirs comblerait le vide béant qu’ils avaient laissé, mais en l’absence de ses amis et de Nick, cela n’avait pas suffit. Elle n’avait pas réussi à retrouver Blackwood, et elle n’avait pas non plus réussi à sauver Nick. Bien sûr, la jeune femme avait empêché le règne de Satan sur terre mais seulement après l’avoir relâché.

« Merci, mais vraiment. Tante Zelda a été incroyable. Je vous remercie pour vos cadeaux. Ils sont très, très appréciés. Même si nous avons dû laisser Mrs Radwell à Greendale, de toute évidence… J’espère qu’elle s’en est sortie. »

Elle cherchait discrètement une issue de secours. Fort heureusement pour elle, Lilith se concentrait sur sa tante qui était de toute évidence flattée.

« Je vous prie de m’excuser. Tante Hilda a besoin de moi pour veiller sur le buffet. J’espère vous revoir très bientôt », déclara-t-elle à l’intention de la Reine des enfers.

Et Lilith soit louée, elle put enfin s’extirper avant de se trahir.
© FRIMELDA & caos-gifs



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Question sur le Nouveau Halo Reach
» Satan dans mon ordi
» nouveau forum defis extremes
» SEPT PAS VERS SATAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: