Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor]
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.

Les Avengers ont éclaté. Il n’y a plus de grande équipe voulant protéger le monde des menaces extraterrestres. L’accord de Sokovie nous a divisé. Et il y a donc deux clans. Ceux qui sont pour, et ceux qui sont contre. Tony Stark et Steve Rogers. J’étais évidemment contre, car je faisais partie des personnes ciblées par cet accord. Je ne voulais pas être fliquée, même si je n’ai pas eu mes pouvoirs de manière naturelle comme les mutants, ils restaient une partie de moi.  Je ne voulais pas être un pion du gouvernement américain, aux bottes du Général Ross, je ne voulais pas être un de ses soldats.

Après les récents événements, je me suis éloignée de toute cette histoire. J’ai préféré aller me terrer au fin fond de Montréal. Je ne voulais plus entendre parler d’Avengers, de la Sokovie... Je voulais juste pouvoir vivre normalement. Ça ne voulait pas dire que je ne voulais plus aider le monde, mais juste que j’avais besoin de temps pour me retrouver. J’avais besoin de normalité, pour une fois dans ma vie.

Alors, tout ce temps que je prenais pour moi, je m’en servais pour différentes choses. Principalement culturelles. Rattraper tous les films et séries culte que je n’avais pas vu, jouer de la guitare et faire un peu de tourisme, lire des bouquins plus ou moins intéressants... rattraper le temps perdu quoi !

Même les choses les plus basiques et les moins excitantes du monde, arrivaient à l'être pour moi. Aller faire les courses dans une supérette ? Je suis capable d’y rester des heures, curieuse de voir tout ce qui se vend… et surtout tout ce qui se mange. Ça et le fait que je suis terriblement mal organisée. Je ne fais pas de liste de course. J’improvise. Enfin surtout… j’oublie un tas de choses.

Vivre normalement… c’est aussi affronter des problèmes autres que des gros robots tueurs ou une organisation nazie. Par exemple, le fait que je ne puisse pas récupérer un paquet de papier toilette car il est sur une étagère trop haute pour moi. Ne voulant pas me servir de mes pouvoirs pour le déloger de là-haut, afin de rester discrète… je suis obligée de demander maladroitement de l’aide à l’homme se trouvant dans le même rayon que moi…

« Excusez-moi… est-ce que vous pouvez m’aider à déloger le paquet de… ? » Je lui pointe du doigt le paquet de papier toilette un peu nerveusement. J’avais surement l’air d’une idiote.

Quelle idée, de vouloir être normale.


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -

Oh oui, quelle idée de vouloir être normal. D’être normal, de paraître normal et de le sembler quand on est un androïde qui n’a aucunes réelles émotions, aucuns sentiments sincères. Et pourtant, d’une manière étrange, c’était l’idée de Connor. Cet androïde RK800 conçu à Detroit, envoyé à Montréal comme punition pour être finalement remplacé ici aussi par son successeur, RK900. Lui était plus fidèle à CyberLife que Connor et ce modèle n’avait pas de place pour l’humanité et l’échec. Après tout, aux yeux de ses créateurs, il en était un, et un bel échec. Comment voulez-vous décrire une machine capable de traquer des androïdes déviants, qui a coûté des milliards à concevoir, finissant par devenir lui-même un déviant et provoquant des chamboulements nationaux autrement que par “échec”? Qui plus est, après ses événements et une refonte totale de son système, CyberLife n’eut plus aucune confiance en RK800 et décida de le détruire. Sauvagement, dans un parc, abandonné, se vidant de son sang bleu. C’était en septembre de l’année passée, et tandis que Connor voyait son système et ses processus tomber dans un arrêt définitif, Tony Stark arriva. Telle une ultime chance, il répara le pauvre androïde pendant des jours, avec un travail d’acharné.

Débarrassé de CyberLife, Connor se mit à suivre et aider Tony dans diverses tâches, et il n’était pas rare que les deux “hommes” vinrent à discuter philosophie, sentiments et émotions… Tant de choses nouvelles qui vinrent à ouvrir l’esprit de Connor petit à petit. De plus en plus sensible à une certaine humanité, l’androïde se permet de plus en plus à rêver d’une vie simple, normal; de paraître normal. Encouragé par son ami, (pour ne pas dire engueulé, soyons honnêtes) Connor fait quelques sorties en ville. Très rarement, mais il le faisait. Ce n’est pas évident pour lui, car une part de son processus restait bloqué sur sa dévotion pour CyberLife et sa mission. Il se fit violence, et encore aujourd’hui, parfois, il songe à se remettre sur les traces de possible déviant… Avant de renoncer, songeant aux propos de Tony. Cet homme le guidait beaucoup plus que n’importe quel humain n’aurait pu le faire dans cette ville.

Ce jour-là était ce genre de rare journée ou Connor quittait le bunker Stark pour aller en ville. D’une certaine manière, il faisait les mêmes choses. Un tour à la bibliothèque où il prend le temps de lire deux ou trois romans et quelques revues scientifiques (il peut enchainer des livres à une vitesse qui dépasse l’entendement), et sa journée se terminait par l’idée d’aller acheter deux ou trois choses pour Stark. Ce n’était pas grand chose pour certain, mais pour Connor (qui n’est pas un androïde ménager), c’est parfois une aventure périlleuse. C’est vrai, il avait sa liste, sachant avec exactitude ce qu’il devait acheter mais… “Est-ce que Tony aimera plus cette gamme-là? Est-ce celle-ci qui est meilleure? Est-ce que son apport en sucre ou en gras saturé correspond aux besoins nutritionnels de Stark? Ou l’autre?” Tant de question qui rendait l’idée de faire des courses un vrai casse tête. N’ayant pas le sens du goût, c’était difficile mais Connor aimait justement ça, car c’était paraitre normal. Et vint l’élément le plus compliqué à acheter. Autant, le choix des confitures pouvait être basé sur les éléments nutritionnels indiqués, mais qu’en était-il pour de papier toilette? L’androïde ne va pas au wc, merde comment il pourrait trouver le bon rouleau?

Connor resta planter là, de longues minutes, à observer le rayon, son panier plein prêt des pieds? Il ne lui manquait plus que ça, mais clairement il séchait. Perdu dans ses réflexions, observant le rayon avec une attention qui ne paraissait pas normal du tout, une douce voix vint à le sortir de sa bulle de question. Il tourna son visage vers Wanda, l’air interrogatif. Son regard poursuivit son chemin vers le doigt de la demoiselle avant de terminer sa route sur le fameux paquet inaccessible. “Oh, oui, certainement!” Dit-il en attrapant du bout des doigts le paquet… Qu’il garda en main pour l’observer attentivement. L’androïde reposa ses yeux son regard sur Wanda. “Est-ce une bonne marque? Je veux dire… C’est la première fois que j’en achète et, je dois dire que, comme je n’en utilise pas, je ne sais pas quoi pas prendre.” Il laissa un blanc, avant de réaliser la tournure étrange que sa phrase avait. “Non pas je ne suis pas quelqu’un de propre, mmh, ce n’est pas ça, c’est que..” Sa led passa à l’orange un bref instant, témoin de son étrange confusion, avant de repasser au bleu. “Je n’en ai pas l’utilité.” Dit-il avec un sourire trop mécanique pour être réel et une sincérité proche de celle d’un enfant joyeux. Tony aurait peut-être du lui dire que parler de papier toilette à une inconnu n'est pas très conventionnel...


©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.
Je n’étais pas vraiment à l’aise, à l’idée de déranger quelqu’un, parce que j’étais trop petite pour me débrouiller toute seule. Le papier toilette, plus fort qu’une Avengers. Heureusement, l’homme ne semblait pas trop être dérangé par ma demande, au contraire, il vint m’aider rapidement. Je lui souris timidement, lâchant un petit : « Merci. »

Mais, je ne m’attendais absolument pas à ce qu’il me pose une question de ce genre. Est-ce que c’est une bonne marque ? Eh… c’est du papier toilette… c’est simplement pour…
Je plisse légèrement les yeux, je ne sais pas vraiment comment réagir même si un petit sourire apparaît sur mon visage. Et puis je remarque une lumière sur sa tempe. C’est un androïde de Cyberlife ! J’en avais vu à la télé, mais jamais dans la vraie vie. Je ris alors doucement, amusée par la situation. Tout s’expliquait. Evidemment qu’un robot ne s’était jamais servi de papier toilette. A quoi bon ?

« Eh bien… comment dire… » Je garde un sourire sur mon visage… c’est assez drôle… mais je ne sais absolument pas comment lui répondre. Ce n’est pas le genre de discussion que l’on peut avoir avec quelqu’un. C’est… original. Et donc perturbant.

« Ça… ça fera l’affaire ! » lui dis-je en pouffant légèrement.

Je regarde autour de nous… la supérette est plutôt tranquille et personne ne nous surprendra à parler de papier toilette en plein milieu du rayon. Ouf. Puis je lâche alors.

« A ne surtout pas confondre avec du sopalin. »

Je ne sais pas vraiment ce qu’il m’a pris. C’est sorti tout seul et je réalise aussitôt qu’il n’allait sûrement pas comprendre pourquoi je pouvais bien dire une telle bêtise. Mon regard se tourne ensuite vers le panier que l’androïde avait à ses pieds, un panier bien rempli. Il devait sûrement faire les courses pour son propriétaire. Je peux m’empêcher de l’observer. Il semble tellement… humain. Hormis son sourire un peu trop… robotique évidemment. C’est assez perturbant et fascinant à la fois.  Sa LED changeant parfois de couleurs m’intrigue beaucoup.

« Tu fais les courses pour ton propriétaire ?»

Inconsciemment, j’en oublie la politesse. J’étais trop curieuse à son sujet. Mais je finis par corriger le tir.

« Wanda. je lui tends la main Tu as un prénom ? Ou… un numéro ? »


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Connor ne s’attendait pas à ce que sa question et ses remarques, qui étaient extrêmement sérieuses, allaient provoquer un rire chez cette femme. Mais au moins, elle n'avait pas l'air de détester les androïdes, ce qui arrivait souvent, à Detroit comme à Montréal... Cette demoiselle qu'il observa avec plus d’attention pour ses yeux que pour le papier toilette. Il y avait dans ce regard quelque chose d’humain, avec quelque chose en plus que Connor ne savait définir. Il aurait pu scanner son visage, et retrouver son identité si Wanda était connue des services de police, mais il n’en fit rien, par politesse en premier temps et en second, car il était trop occupé à écouter ce qu’elle disait… Peu de conversation, mais Connor en avait peu avec les humains, beaucoup trop peu pour ne pas profiter de ce bref échange.

L’androïde vint à détacher son regard des yeux verts de Wanda pour regarder le produit qu’elle lui proposait. En souriant (un sourire toujours aussi méchanique, mais ça, ça ne changera jamais chez lui) il donna le paquet de papier toilette à Wanda puis délogea celui conseillée par la demoiselle. Il observa l’étiquette, retourna le produit pour en lire quelques slogans colorés avant de hausser les épaules. “ça fera l’affaire, merci!” Dit-il en posant son ultime article dans son panier. Concernant la blague du sopalin, Connor se contenta de sourire, n’ayant pas compris la subtilité de la blague, (Il faut dire que l’humour n’a pas été un trait que Connor a, et ceux malgré les grandes volontés de Tony de rendre l’androïde drôle)  mais il appréciait l’attention, et ça se voyait sur son visage. Après tout, une blague, c’est normal, c’est ce que les gens normaux font, et il appréciait l’idée d’avoir un semblant de conversation normale.

“Oh, et bien je m’appelle Connor. Je suis l’androïde envoyé par Cy…, il se stoppa, confu. Sa led passa à l’orange, témoin de sa confusion. Cette phrase était encore en lui, et il se battait chaque jour que le monde faisait pour oublier cette phrase; pour oublier CyberLife, pour oublier ses meurtriers. ” Pardon, je veux dire que je suis un simple androïde. Je m’appelle Connor. Mon numéro de modèle est RK800 #313 248 317 - 51… Mais honnêtement, je doute que ça vous intéresse, Connor, c’est plus… Normal.” Sa led passa au bleu, et il lui adressa un de ses sourires mécaniques. “ Enchanté de vous rencontrer Wanda.” Dit-il en prenant sa main et la serrant avec assurance. “Et je n’ai pas vraiment de propriétaire, je fais des courses normalement pour un ami humain qui ne peut pas vraiment se déplacer. Et vous? Vous achetez souvent de papier toilette?” La question est bête, mais il voyait ça comme une tentative d’humour. A défaut d’avoir un programme pour ça, il devait improviser.  


©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.
C’est vraiment impressionnant. Il est impressionnant. Je n’avais jamais rencontré d’androïdes créés par Cyberlife. Le résultat… est saisissant. Si je n’avais pas vu sa LED, je n’aurais jamais pu savoir qu’il n’était pas humain.  Il se présente tout en me souriant et je lui souris en retour. Sa façon de parler m’amuse. Et il me vouvoie même, ce qui ne manque pas de me surprendre. Il me serre la main avec une assurance presque déstabilisante. On peut l’appeler de deux façons différente… Connor… ou un numéro de modèle à rallonge, au point que je l’ai déjà oublié.
Connor ne fait pas les courses pour lui. Plutôt logique, étant donné que le papier toilette… voir même la confiture qui est dans son panier, ne lui sera pas vraiment utile. Il dit faire les courses pour un ami humain. Est-ce qu’il parle de son maître ? J’avais toujours vu les androïdes de Cyberlife comme des esclaves modernes… mais Connor est totalement différent de toutes les publicités que j’ai bien pu voir. Il… il est humain. Ce qui est normalement impossible… mais il semble vraiment avoir une âme. Et un cœur.  Il arrive à nouveau à me faire rire. Involontairement, volontairement… je ne savais pas de quoi il était capable. Mais ça me plaisait beaucoup. Avec des questions qui semblent pourtant innocentes, il arrive à me faire rire.

« Alors… o… oui c’est mieux… c’est plus propre. » J’essaie de contenir mon rire, pour ne pas partir dans un fou rire incontrôlable et surtout bruyant.
Je le regarde avec le sourire, puis je lâche :

« Je ne sais pas vraiment comment le dire… mais je te trouve fascinant. Je sais que ça peut paraître bizarre… mais tu sembles tellement humain. »
Je le dévisage longuement... puis j’ajoute.

« Mais tu es mieux que ça. Déjà, tu es plus poli… et tu es gentil. Les humains… Elle fait une grimace volontairement exagérée une vraie catastrophe. »

Je n’étais pas du tout de nature sociable. Mais j’avais l’impression de pouvoir lui parler à lui. Et pourtant je le connaissais à peine. Je n’avais pas peur qu’il me juge. Je n’avais pas peur qu’il ait de mauvaises intentions. Cela faisait bien longtemps que je ne pouvais plus être moi-même. Et j’avoue que c’est assez libérateur.

« Que dirais-tu d’une petite discussion autour d’un café ? » Je réalise peu après que le café ne lui sera pas non plus d’une grande utilité.

« Ou bien… ce qui serait sympathique pour un androïde, je ne sais pas… ça pourrait être sympathique non ?» ajoutai-je en pouffant.

Tout cela n’était pas prévu. Mais… j’avais besoin de quelqu’un à qui parler… mais aussi de quelqu’un qui pouvait m’aider à revivre en ces temps difficiles. Quelqu’un capable de me faire rire… ou simplement de me faire sourire.


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -

Le moins qu’on puisse dire, c’est que voir Wanda sourire et rire, c’était étrange. Enfin, pour Connor. Il n’est pas du genre à savoir amuser les autres, et jusqu’à présent, les rares fois où ils provoquent des rires, c’était de la moquerie dû à sa condition d’androïde, d’esclave moderne sans humanité… Alors voir qu’aujourd’hui, il apporter, même d’une manière minime, un peu de joie chez quelqu’un, c’était nouveau, et forcément étrange. D’une manière dont il ne saurait le décrire, il appréciait ça, car une vague de soulagement parcourait ses composants, comme quand il venait à réussir une mission. Connor n’est pas encore un déviant, mais plus les jours passent, plus il s’en approche, et ce sont ce genre de rencontre qui l’amenait doucement à développer davantage sa déviante: son humanité. L’entre rire était amusant, et, bien qu’il ne soit pas capable de rire, il se contenta de sourire en serrant son noeud de cravate, un vieux geste qu’il a depuis longtemps.

L’androïde resta calme, écoutant avec attention les confidences de la demoiselle. Il arqua un sourcil quand elle lui affirma qu’il avait plus d’humanité que certains humains… Mais d’une certaine manière, il savait que c’était possible. Les humains sont horribles et de bien des manières. Connor resta silencieux, lui fit un sourire mécanique, il appréciait le compliment. Vraiment. Et il savait qu’elle était sincère… Et seule. L’idée même que Wanda n’avait pas beaucoup de compagnie lui traversa l’esprit d’un seul coup: son système d'exploitation était arrivé à cette conclusion avec une vitesse ahurissante. Ses course, déjà, montrait qu’elle vivait seule, ses vêtements, et son langage corporelle démontrait une certaine peur de s’ouvrir aux autres, une envie de se fondre dans la masse… Et cette triste conclusion était d’autant plus triste pour l’androïde quand il remarquait que Wanda était sympathique et amusante. “Comment une personne comme elle peut être aussi seule?” se demanda-t-il en lui souriant une nouvelle fois. C’était une personne charmante et elle ne détestait pas les androïdes… Et, Connor eut souvenir d’une conversation avec Tony où ce dernier lui demandait d’aller se faire des amis, de rencontrer de nouvelles personnes, de prendre des risques pour s’entourer de gens bien. Qu’il ne devait pas avoir peur de s’ouvrir aux gens. Et à cet instant,  Connor accepta l'invitation.

“C’est avec plaisir Wanda… Mais…” Il se pencha pour observer son panier. “Je dois apporter ça à mon ami. Sans ça, je crois qu’il pourrait mourir de faim et d’être une humeur à casser du vibranium!” Affirma l’androïde, dans l’espoir de faire une blague. Puis, il reprit un ton plus sérieux. “En revanche, nous pouvons nous retrouver.. Disons dans deux heures, au café qu’il y a un plus bas dans la rue. Ils ont des chats qui se balade dedans, je trouve ça intéressant, et je n’ai jamais eu l’occasion d’y mettre un pied. Vous n’êtes pas pas allergique aux chats au moins? comme, vous buvez votre café, et j’observe ou câline un chat.”  Il avait vraiment envie de voir Wanda, mais il devait aussi apporter tout ça Tony afin de ne pas l’abandonner!

***
Connor venait de déposer les petits courses pour Tony. Son aller-retour fut bref, mais il avait eut le temps d’expliquer brièvement qu’il avait rencontrer quelqu’un qui pouvait être son ami,malgré le fait qu’il soit un androïde. Il ne donna pas de nom, la conversation n’en avait pas donné l’occasion. Connor avait l’air d’être un enfant qui allait voir son unique ami, et il va s’en dire que d’une certaine façon, il était méconnaissable, tant il paraissait si expressif devant Stark. L’androïde arriva devant le café. En attendant sa nouvelle amie, il observait un chat qui roupillait de l’autre côté de la vitrine. Connor avait un petit faible pour les animaux de compagnie, chien comme chat.


©️ 2981 12289 0


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Jellyfish
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.Le début de sa phrase laissait penser à un refus de mon invitation. Je ne pouvais pas lui en vouloir, après tout on se connaissait à peine, et il avait sûrement mieux à faire.  Mais finalement, il est partant. Il doit simplement apporter ses courses à son ami. Sinon… celui-ci n’allait pas être content. « Une humeur à casser du vibranium. » C’est original. Et ça réussit à me faire pouffer de rire.

Mais… le plus important… c’est qu’il est partant. Dans deux heures. Et c’est même lui qui propose une idée de lieu. Un café à chats. Une sacrée idée. J’adore les chats. Je vais finir par en avoir plein, pour ne pas finir ma vie toute seule. Pas besoin d’avoir un homme dans sa vie, si on a des chats. Et puis, c’est beaucoup moins compliqué à gérer. Ils passent leur temps à dormir ou à jouer.

« Non tout va bien, j’adore les chats même. Je lui souris puis je continue Alors à dans deux heures.»

***
J’étais nerveuse. Ne me demandez pas pourquoi, j’étais moi-même incapable de comprendre pourquoi je l’étais. A l’heure, j’arrive devant le café à chats, dans une autre tenue et surtout mieux coiffée. Pourtant, ce n’était pas un rencard… Mais je ne voulais pas venir habillée « casual » ça ne fait pas très sérieux…

Connor m’attend. J’espère que je ne l’ai pas trop fait attendre.  Il semblait captivé par un des nombreux chats derrière la vitrine. Les androïdes seraient sensibles aux animaux ? C’est la preuve que oui. Toute cette propagande anti-androïde était donc du mensonge pur et simple ? Ou bien… Connor est peut-être différent de tous les autres ? Les gens aiment faire des parallèles entre les androïdes et Terminator. Pourtant… celui que j’ai bientôt en face de moi… n’a absolument rien d’un Terminator.
Tout sourire, enfin arrivée à son niveau, je lâche :

« Hey. Tu aimes les chats à ce que je vois. »

Plus j’avais l’impression de le connaître et plus il me surprenait. Il fallait vraiment que j’arrive à me sortir les idées reçues anti-androïdes de ma tête. A la télé, ils sont dépeints comme des machines... et pourtant... Connor a l'air plus humain que les humains eux-mêmes.

« Rentrons ? »

J’ouvre la porte du café, et je lui fais signe de la tête de passer en premier. Puis je referme la porte derrière moi. On s’assoit à la première table disponible, les banquettes sont confortables. L’ambiance du café est tamisée… il n’y a pas beaucoup de monde ni de bruit… on entends quelques miaulements de temps à autre… C’est un endroit très agréable. Un chat noir vient à notre rencontre… ils n’ont pas peur des humains, ils en voient tout le temps. Gaga des chats, je ne peux m’empêcher de le caresser.

« Oh que t’es mignon… »

Le serveur vient à notre rencontre. J’arrête de caresser le chat… il vient se frotter à moi. Je pouffe un peu, tout en répondant au serveur.

« Je prendrai un café s’il vous plaît. Avec deux sucres. »
J’essaie de guider le chat vers Connor :


« Allez, va voir Connor. Tu vas voir il est gentil… »

Tenue & coiffure : https://i.pinimg.com/originals/09/6d/52/096d52b752fddabf77489538a9bc9f74.jpg


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -

Connor a une notion du temps très précise, plus qu’une montre. Alors qu’il observait ce félin dormir, il se tourna vers la rue: Wanda n’était pas encore là. Il venait machinalement observer la rue, car dans son esprit, les deux heures venaient d’être écoulés. Elle allait être officiellement en retard. Peut-être n’allait-elle pas venir, en fin de compte… Connor n’aimait pas la sensation que cette idée lui laissait, sa laid passait à l’orange. Il aurait pu partir, mais à quoi bon, il n’avait rien d’autre à faire que d’attendre, et d’observer ce chat qui avait l’air d’une douceur que Connor ne pouvait réellement juger, ni comprendre. Finalement, Wanda arriva, tout sourire. Connor se tourna vers elle. Son visage était neutre avant de laisser place à un sourire. Sa Led tourna au bleu: il était, d’une certaine manière, content de s’être trompée. Et puis, elle n’avait que cinq minutes de retard, mais l’idée que ça ne soit pas si grave que ça, c’était une notion qui l’échappait. Il aurait pu faire la remarque, mais il n’en fit rien, car il se doutait que ça ne serait pas agréable. Et il n’avait pas envie de la blesser, elle qui voulait bien être son amie.

Connor se contenta d’aquisser avec un mouvement de tête. Il aimait les animaux, parce que d’une certaine manière, chats comme chiens ne font aucune distinctions entre humains et androïdes, et par chance, Connor a toujours eu un bon feeling avec. De ce fait, quand il était déviant et apte à des sentiments plus humains, il compensait sa solitude avec une multitude d’animaux qu’il aimait voir dans des associations d’aide pour les animaux de Détroit. L’androïde suivit Wanda et la remercia pour la porte. L’endroit était propre, agréable et une ambiance qui était intimiste mais pas gênante. Le temps de s’installer, Connor compte la présence d’une douzaine de chat. C’était d’une simplicité aberrante pour lui. D’autant qu’avec une petite recherche sur internet, notamment sur le site du café, il vit les différents noms de ces félins. Le chat qui vint d’abord vers Wanda, ce chat noir s’appellait Salem. Ce n’était pas très original, mais ça lui allait bien. Connor avait les mains sur ses jambes, le dos droit, un peu mal à l’aise: il ne savait pas trop comment les choses allaient se tourner, ni même ce qu’il devait faire.

Le serveur arriva, demandant la commande. Il vit la led de Connor, et naturellement, sans un mot, se tourna vers Wanda. La demoiselle prit un café à deux sucres. La réaction du serveur était étrange, pas très agréable, mais dans un certain sens, Connor le comprenait: un androïde ne boit pas, ne mange pas. Mais il n’était pas un androïde comme les autres. Il n’en était plus un comme les autres. Et il le ferai savoir. En attendant, Salem arriva, réclamant des caresses vers Wanda, qui après un bref échange, l’invita vers Connor. L’animal s’avança naturellement vers l’androïde qui s’installa sur le bout de table, devant lui. Aussi, il posait son regard vert dans celui de RK800, en ronronnant. Doucement, avec une grande prudence pour ne pas blesser l’animal, Connor posa sa main sur sa tête (l’animal fit un mouvement vers le haut pour atteindre le contact plus rapidement.) L’androïde lâcha un bruit d’amusement avant d’intensifier les caresses, content de cette échange, ce genre d’échange qui sont bien trop rares pour Anderson.

Le chat s’eclipsa de sa place pour s’installer sur les jambes du robot. Connor posa une main sur le chat pour le caresser (celui-ci se mit en boule tout autour de cette main faussement chaude) et il avait un sourire sur son visage. Pas ce sourire mécanique, mais, pour une fois, un vrai sourire. Naturel, ou presque, mais qui semblait être le résultat de sensation nouvelles. “Oh, j’aime vraiment les animaux.” Souffla-t-il en décrochant son regard du félin pour observer Wanda. “ Ils ne réfléchissent pas si je suis humain où non, ils viennent et s’amusent avec moi quoique ou qui que je sois, et c’est ce que j’aime chez eux..” Connor se stoppa, le serveur venait apporter le café de cette dame. L’androïde profita pour attirer son attention. “Monsieur, j’aimerai prendre la même chose que mon amie, s’il vous plait.” Sa voix était beaucoup plus sombre qu’avant, pleine d’assurance, comme s’il venait de lutter pour avoir quelque chose qu’il avait le droit de posséder. Et dans un certain sens, c’est ce qu’il venait de faire: pouvoir boire un café comme tout humain. Anderson remercia le serveur avant de se tourner vers Wanda, une nouvelle fois. “J’avais une question, enfin, plutôt deux même. La première est, ‘puis-je ta tutoyer?’ Je pense qu’entre amis, c’est plus naturel… Si toutefois tu es d’accord.” Il laissa une pause pour entendre la réponse de Maximoff. “Ensuite, j’avais une question plus délicate, mais lors des deux dernières heures, j’ai beaucoup réfléchi… Mais tu n’es pas une humaine ordinaire? Car, c’est un peu particulier, mais tout à l’heure tu parlais des humains comme si tu n’en faisais pas parti et… Et je pense sincèrement que tu es bien plus que ça, que d’une certaine manière, tu en es supérieure. C’est très étrange car je ne sais pas mettre de mot sur cette impression, et c’est pour ça que je me permets cette question… Ceci étant dit, tu n’es pas obligé de me répondre, ce n’est pas interrogatoire, et…” Et il ne savait pas se débrouiller pour créer une amitié, il ne savait pas ce qu’il fallait dire ou non, les questions que pouvaient être posées ou non. Il ne connaît la subtilité sous quelque forme que ce soit, et il était conscient que ça pouvait lui faire défaut. Il continua de caresser le chat, qui n’avait pas bougé d’une moustache. “Et.. Je ne suis pas très doué dans les interactions sociales, mais j’apprends. Si ma question est indiscrète, je te présente mes sincères excuses…”


©️ 2981 12289 0


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Jellyfish
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.
Connor n’était pas un robot… ou bien ses créateurs étaient de vrais magiciens. Il semblait si… humain, et ce presque dans tous les cas… Il suffit de voir comment il regarde le chat… il est attendri comme le serait un humain... et attentionné. Le chat l’adopte déjà, puisqu’il est même allé s’installer sur ses jambes… Je ne pouvais m’empêcher de sourire en observant la scène. C’était beau. Et ce que disait Connor faisait étrangement écho à ma propre situation. J’aime aussi les animaux pour ça. Ils ne font pas attention à si je suis humaine ou une humaine modifiée. Ils s’en fichent, et ils nous aiment dans tous les cas. Pas comme l’accord de Sokovie.

« Je comprends… les animaux ont une âme pure. »

Connor demande lui aussi un café. Ce qui me surprends un peu. Est-ce qu’un robot peut boire ? Ca ne va pas endommager ses… circuits ? Je demande à voir ! Chaque seconde qui passe est une seconde ou Connor m’impressionne.

Il arrive à me faire pouffer lorsqu’il me demande s’il peut me tutoyer. C’est mignon… et aussi bien plus poli que la plupart des gens que je connais.

« Oui évidemment ! »

Mais je sentais que quelque chose trottait dans sa tête. Ou… dans son processeur… je n’en sais rien. Et mon intuition était bonne. Il touche droit dans le mille. Et ça me perturbe un peu. Il est… BEAUCOUP trop observateur. Alors au début, je le regarde avec une légère moue, hésitante. Est-ce que je devais lui mentir ? Est-ce que je pouvais lui dire la vérité ? Peut-être que c’était en réalité un policier ? Ou alors je suis complétement paranoïaque.

Je finis par tenter le coup. Quitte à prendre des risques. Moi qui faisait tout pour avoir une vie normale… je n’arrivais finalement jamais à m’en détacher.

« C’est… c’est compliqué… »

On voit très facilement que je ne suis pas à l’aise. Du tout.

« Je ne peux pas en parler ici. »

J’avais peur des conséquences que cela pouvait amener. Et je ne voulais pas nous causer de soucis, à tous les deux. Lui dire que j’avais accepté qu’Hydra fasse des expériences sur moi pour me venger de la famille Stark ? Jamais de la vie. Et encore moins en public.

Heureusement… il a conscience que sa question peut être maladroite et il essaie aussitôt de désamorcer la situation… On vient nous servir nos cafés, puis je lui dis doucement :

« Ce n’est pas grave… tu as le droit d’être curieux. Je n'arrête pas de te poser des questions après tout. »

Je bois une petite gorgée de café bien chaud, puis je lui demande aussitôt :

« Et du coup… si je comprends bien, tu n’es pas un de ces androïdes qui travaillent pour Cyberlife, c’est ça ? Tu travailles pour ton ami ? »



Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -
Connor s’attendait à ce genre de réponse. Il l’avait pressenti. Mais ce n’était pas grave qu’elle ne réponde pas. Connor était curieux, et il aurait pu se montrer insistant ou manipulateur comme il sait l’être lors d’interrogatoire, mais ce n’était clairement pas la même chose ici. Il se contenta de rester neutre, comme il est quand il ne sourit pas. Il n’était pas fâché ou contrarié, bien au contraire. Il avait un rendez-vous avec, ce qui doit être sa première amie à Montréal, et ça, ça ne pouvait être entaché d’une quelconque façon car ils ‘agit d’un pas de plus vers une humanité qu’il cherche encore à avoir.

Conor continua de caresser Salem qui semblait aux anges, sur ses jambes. Son pantalon noir n’allait pas apprécier les poils dessus, mais ça, ce n’était pas vraiment important pour lui. Il observa son café quand Wanda prit une gorgé du sien. Il n’allait pas le boire, il n’en avait pas besoin, d’un point de vu logique. Mais, d’une manière plus symbolique, il représentait son droit d’être traité comme tout humain.

Lorsque Wanda posa sa question, Connor détourna son regard du café pour observer son interlocutrice. Elle essayait de passer à autre chose qu’à cette stupide question qu’avait posé Connor, elle essaye de combler le silencieux vide, et c’était agréable. “En effet, j’ai travaillé quelque temps pour eux. J’ai, pour être tout à fait honnête, créer par CyberLife dans le but de chasser les androïdes dits “déviants”. Ce sont des androïdes qui ont été corrompu par le virus RK9 ou qui ont réussi à se défaire de leurs processeurs. Dans les deux cas, ils sont à la recherchent d’indépendance et débordent d’humanité. De là, CyberLife n’a trouvé que ces comportements étaient potentiellement dangereux et j’ai été créé puis envoyé au commissariat de Détroit pour travailler avec eux pour tenter d’arrêter ces androïdes car certain étaient des meurtriers. De là est venu une certaine haine des androïdes qui existent encore. Aux Etats-Unis, un ministère des droits et devoirs des androïdes à ouvert et est tenue par Markus, un déviant qui a été à la tête d’un groupe de révolutionnaire. J’ai tenté de les arrêter mais... “ Il laissa un blanc, il ne savait pas quoi dire, son formatage lui faisant oublier qu’il avait été déviant lui-même et qu’il avait participé à la réussite de Markus. “J’ai échoué, et j’ai fini ici après un formatage complet, à Montréal pour faire la même mission. Sauf qu’ici, j’ai été mis hors d’état de service par des agents humains de CyberLife et laissé pour mort. Et c’est là que l’ami avec qui je vis m’a retapé. C’était compliqué car j’ai du faire tout un travail sur moi-même pour oublier CyberLife, et apprendre à vivre une vie humain. C’est ce que Tony, mon ami, voudrait.” Il lui lâcha un sourire robotique mais sincère. “C’est pourquoi je fais les courses pour lui, que je vais à la bibliothèque pour moi et que j’essaye de me faire des amis. Pour vivre ma vie, loin de CyberLife… Et grâce à Stark, je pense sincèrement réussir à le faire.” Dit-il en gratouillant le coup du chat, qui ronronnait de plus belle.



©️ 2981 12289 0


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Jellyfish
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.
Il attirait ma curiosité. Et je semblais attirer la sienne. Sa question m’avait gênée, mais je ne lui en voulais pas pour autant. Je ne pouvais simplement pas en parler ici. Beaucoup de personnes veulent ma peau, ou celles de personnes surnaturelles. Après ce qui est arrivé aux Etats-Unis… les gens sont prêts à tout pour que le Canada ne finisse pas comme son voisin. On voulait que je reste cachée jusqu’à ce que tout se calme. Mais j’ai refusé. J’ai refusé de passer ma vie dans une chambre de 11m².

Connor m’explique que sa tâche était de traquer les androïdes déviants. La révolution des androïdes à Détroit avait fait du bruit. Connor devait sûrement être… du côté des humains. Contre son grès ? Je ne suis pas capable de le dire. C’est plutôt étrange en soit. Son travail était de traquer les androïdes en quête d’humanité. Et pourtant… il semble parfaitement humain, si on oublie sa LED. Est-ce qu’il s’est rendu compte, à mi-chemin, qu’il faisait fausse route ? Qu’il n’aidait pas les bonnes personnes ? Personnellement, je crois que les androïdes peuvent faire preuve d’humanité. Peut-être même plus que les humains eux-mêmes. Je ne pense pas qu’ils soient capables d’autant de vices que nous le sommes.

Son ami s’appelle Tony. Il l’a retapé, et l’apprend à vivre comme un humain. C’est beau, une amitié entre robot et humain. Je finis ma tasse de café quand il prononce un nom de famille bien trop familier. « Stark ». Je manque d’ailleurs de tout recracher.
Les yeux plissés, les sourcils haussés, étonnée de ce qu’il me dit… je lâche subitement.

« Stark ? Ton ami s’appelle Tony Stark ? »

Mon ton est très différent de celui que j’empruntais depuis le début de notre rencontre. Il est plus froid, plus dur. C’est impossible que son ami soit Stark. Stark est mort il y a des mois de ça.

« Es-tu sûr que ton ami ne te mente pas sur son identité ? Tony Stark est mort. »

Je garde les sourcils froncés pendant de longues secondes… j’essaie de mettre de l’ordre dans son histoire. Quelqu’un usurperait l’identité de Tony ? J’ai du mal à y croire. Comment un robot pourrait se faire duper de cette façon ?

« Et… ou est-ce qu’il habite ce Tony Stark ? »

Ma question était posée de façon maladroite. Il doit se demander pourquoi je réagis comme ça. Pourquoi Tony Stark m’intéresse autant. Il ne sait pas que j’ai été à ses côtés. Mais aussi contre lui.


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -
Au vu de la réaction de Wanda, qui en manquant de s’étouffer avec son café effraya Salem qui quitta son sommeil pour partir voir ailleurs. Connor ne cacha pas sa déception de voir le félin de partir. Il l’observa partir et disparaître sous une table avant de recentrer son regard sur Wanda, qui semblait plus sombre, plus inquiète. ça avait de quoi intriguer Connor, qu’avait-t-il dit pour qu’elle réagisse ainsi? Tony Stark. Aïe, Connor ne devait pas en parler, mais il faut croire que cette information lui ait échappé. Ce n’est jamais arrivé, auparavant… Il écouta ses questions d’une oreille mais il était plus dans ses pensées, cherchant à comprendre comme il a pu réussir à faire cette erreur. Il ne pouvait pas faire ce genre de faute… Et pourtant? Qu’allait-il arriver si Tony le savait? Lui même laissa transparaître une certaine inquiétude sur son visage mécanique.

L’androïde laissa un silence après la dernière question de Wanda, son regard était perdu dans ses analyses pour comprendre l’origine de sa faute… Finalement, il vint à répondre à la demoiselle. “Je.. Je n’aurais pas dû dire ça.. Je peux reconnaître les mensonges de la vérité, et je connais sa véritable identité, il n’y a pas de doute sur ce qu’il m’a dit…” Il remarqua qu’un chat, roux cette fois-ci, s’installa contre sa cuisse gauche. Il lâcha un sourire avant de se concentrer sur la conversation avec Maximoff.  “Si quelqu’un venait à apprendre qu’il n’est pas mort, je serais un homme mort… Je te demande le silence le plus total à ce sujet, il en va de ma vie…” Il était froid et sec, une manière de ne pas montrer son inquiétude. Il n’était pas fâché contre Wanda, aucunement, elle n’avait rien fait. Mais il avait vraiment peur d’avoir mis sa sécurité et celle de Tony possiblement en danger.  “Tu le connaissais?” Il posa sa main sur la tasse de café et s'avança vers lui, sans pour autant en boire. “Je ne peux pas en dire plus. Mais si tu es une amie à lui, sache qu’il va bien, et je ne peux pas te dire où il se trouve, il en va de sa sécurité. J’imagine que tu peux comprendre.” Dit-il en souriant mécaniquement. Connor conserva son regard sur son interlocutrice, il posa sa main sur le chat et commença à le caresser. Il commença à ronronnner, coupant le silence qui règnait.




:copyright:️ 2981 12289 0


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Jellyfish
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.
Stark est mort. Du moins, il est censé l’être. La nouvelle a fait le tour du monde, et a occupé les chaines de télé pendant un bon mois. Et pourtant, Connor me dit qu’il le fréquente. J’ai du mal à y croire. Il n’y a que deux possibilités. Un, on se fout de Connor. Deux… il est vraiment vivant ? J’ai du mal à y croire. Pourquoi se ferait-il passer pour mort pendant des mois entiers ? Quel est l’intérêt ? Des gens ont pleuré sa mort… sa femme par exemple. Et il oserait faire ça ? Enfin… ça ne m’étonnerait pas vraiment de lui. Il est capable du tout. Du meilleur… et surtout du pire. Je n’aurais jamais eu autant de soucis sans les accords de Sokovie.  Les Avengers ne se seraient jamais séparés s’il n’avait pas signé. On serait resté des fugitifs. Mais tous ensembles.

Connor ne tarde pas à confirmer mes craintes. Il avait bel et bien donné une information qu’il n’avait pas à me donner. Et il était sûr de l’identité de son ami. En même temps, ce n’est pas très compliqué de reconnaître Stark. Surtout, il était désormais très froid. Il ne voulait pas que je transmette l’information à qui que ce soit… pour sa survie. Est-ce que Stark allait le tuer s’il apprenait la nouvelle ? Ce n’est pas son genre… enfin je crois. Quelqu’un leur veut donc du mal ? J’ai du mal à voir clair dans cette histoire. C’est un vrai tissu de mensonges.

Je ne voulais pas être complice de leurs mensonges. Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurai déjà prévenu Steve par SMS. Mais… je ne veux pas qu’il arrive quoi que ce soit à Connor. Il ne le mérite pas. Alors je lui réponds avec une voix plus douce, de manière à le rassurer :

« Je ne dirai rien. Promis. »

Etant donné qu’il a joué la carte de l’honnêteté (malgré lui), je décide à mon tour d’être honnête. De toute manière, il allait bien finir par découvrir qui j’étais vraiment. Alors je lui dis à voix basse, essayant d’être la plus discrète possible.

« Je voulais le tuer… puis on a travaillé ensemble… puis il m’a mise en prison… puis… »

Je lève les yeux en l’air, tout en finissant de boire ma tasse de café. Je n’avais pas envie de parler de ce qu’il s’était passé en Sokovie… de Pietro… des accords… Je voulais tourner la page.

« C… c’est pas grave. Je me sens juste mal pour sa femme, qui pleure sa mort depuis des mois… alors que… »

Je ne prends même pas la peine de finir ma phrase. Je soupire longuement… je me passe la main sur le front…

« En tout cas… merci pour ce café. Vraiment. Ça fait du bien de parler avec quelqu’un de plus… normal. »

J’essayais de limiter la casse. Mais cette histoire avec Stark avait créé un léger malaise entre nous deux. Ça avait clairement plombé l’ambiance. Je me contentais alors de l’observer caresser un chat… c’était vraiment adorable.


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -
Tout en caressant le jeune félin qui se trouvait à ses côtés, Connor écouta avec beaucoup d’attention les propos de son amie. Il savait qu’elle était sincère, qu’elle disait la vérité grâce à ses programmes. Il lui lâcha un sourire, bien plus naturel qu’avant, car il appréciait la sincérité et la prise de risque que prenait cette demoiselle. Il aurait pu être fâché de savoir qu’elle voulait sa mort, mais, il le sentait que c’était justifiée et dans un sens, il suffit de voir à quel point elle regrettait ce geste et que l’inquiétude la rongeait concernant son ami Stark.

Naturellement, et d’une certaine manière quelque peu maladroite, (ça surprenait Connor lui-même) il attrapa la main de Wanda avec une grande douceur pour la caresser brièvement. Il se disait que ce geste était peut être malvenu, mais il avait remarqué que bons nombres de personne le faisaient… ça ne pouvait qu’être positif, non? “Ecoute, Wanda, tu n’as pas à t’en vouloir. Ni d’avoir des remords. J’ignore les raisons du pourquoi et du comment, mais je vois bien que tout ceci te m’est mal et je…” Il se stoppa, ne sachant pas vraiment comment dire les choses avec les bonnes émotions. C’est un exercice difficile pour un androïde, mais Anderson s’efforçait d’y arriver du mieux qu’il le pouvait. “Tu sais, toute personne fait des erreurs. Tu en as fait, il en a fait, et j’ignore les raisons et l’histoire derrière tout ça mais j’ai pu voir à travers les moments avec Stark qu’il a changé. Il n’est pas celui qu’il était à New-York, en Sokovie et dans le reste du monde avant tout ce remu-ménage… Et je sais que je vais paraitre très naïf...“ Il lâcha ce qui devait ressembler à un rire nerveux. “Mais j’ai vu aujourd’hui en toi quelqu’un de bon. tu as peut-être fait des erreurs, tu as voulu sa mort, mais je pense sincèrement que tu n’es pas une mauvaise personne. Parfois, on fait du mal à quelqu’un indépendamment de notre volonté et ça ne fait pas de nous des monstres et des mauvaises personnes…” Le ton de sa voix était tout aussi doux que la caresse de cette main, mais son regard était déterminé, désireux de faire comprendre à son amie qu’elle n’avait pas à être dure avec elle-même car bien qu’elle ne l’avait pas dit explicitement, il sentait et remarquait les remords de l’ancienne Avengers.

Il lâcha la main de Wanda pour caresser à nouveau le petit chat qui n’avait pas bougé d’un poil, si ce n’est pour s’étirer sur toute sa longueur. “Concernant sa femme, Ms. Potts, il a fait ça pour la protéger. Elle n’est pas au courant, et doit le rester, il en va de sa sécurité. Mais dès que Tony le pourra, il reviendra pour la protéger et vivre à ses côtés. C’est difficile, mais pour l’instant, c’est mieux ainsi.” Il prit sa tasse de café et but une gorgé qui le fit grimacer. Il n’était vraiment pas bon, mais au moins, il faisait comme les autres qui vivent une vie normale.


:copyright:️ 2981 12289 0


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Jellyfish
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda MaximoffWHATEVERWanda Maximoff
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 208
ANNIVERSAIRE : 19/12/1990
INSCRIPTION : 10/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Montréal-Nord
<A normal life, for extraodinary people.
Un malaise s'était installé. Stark avait menti. A tout le monde. On le croyait mort. C'est ce qu'on nous avait annoncé. Et tout ça était un coup monté. Je me sentais trahie... mais je n'étais pas la plus à plaindre. J'imaginais ce que pouvait bien traverser sa femme en ce moment. Elle ne méritait pas ça… et ça me dégoutait de ne rien pouvoir dire. Mais je n'avais pas les tenants et les aboutissants de cette histoire. Peut-être que Tony avait ses raisons. Sûrement même, il ne s'amuserait pas à vivre dans un bunker ni à faire souffrir sa femme…

Je ne voulais pas non plus que Connor ait des problèmes. Il semblerait qu'il est le seul à savoir que Tony est vivant. Enfin, maintenant nous sommes deux. Et je ne veux pas qu'il ait des problèmes par ma faute. Je pensais que les "robots" ne pouvaient pas faire d'erreur. C'est ce qu'on nous dit dans les reportages télé. Mais… les deux que j'ai pu fréquenté en faisaient. Mais surtout… ils semblaient tous les deux plus humain que n'importe quel humain sur cette terre.

Quand il vient caresser ma main pour me rassurer, je ne peux m'empêcher de lui sourire. Elle était là, la grande différence entre les humains et les robots. Les robots pouvaient être bienveillants, là ou les humains ne s'intéressent souvent qu'à leur nombril.

Je sais qu'il a changé... et je commençais même à l'apprécier avant qu'il… signe les accords."
Ces accords avaient plus qu'impacté ma vie. Et une telle différence idéologique rendait toute relation difficile…

"Peut-être que tu me vois comme ça… mais les humains eux… ils me traquent."
Les événements au Nigéria avaient détruit ma réputation. Wanda Maximoff n'était plus qu'un monstre. J'avais préféré sauver Steve, au dépend de centaines d'autres personnes.

Il lâche ma main pour retourner caresser le chat, et je ne peux m'empêcher de sourire à nouveau. J'aime le voir aussi attentionné, aussi doux.

"J'espère pour elle que ça ne durera pas plus longtemps..." lui dis-je en soupirant.

Un coup d'œil à mon téléphone... mine de rien, le temps passe vite. Et je lâche alors…

"Je vais devoir y aller… j'ai quelque chose d'assez important à faire…"

Chaque jour, j'avais pour rituel de me rendre sur la tombe de Pietro. Pour lui montrer que je ne l'oubliais pas. Et qu'il me manquait toujours autant.

Je me lève doucement, pour ne pas faire peur au chat. Puis, sourire aux lèvres, je lâche à Connor :

"C'était… un plaisir. Vraiment."


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Tumblr_okx5rzxVKL1u9mtuqo1_500
Voir le profil de l'utilisateur
Connor AndersonWHATEVERConnor Anderson
ÂGE RÉEL : 23
MESSAGES : 58
ANNIVERSAIRE : 21/06/1996
INSCRIPTION : 17/03/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans le bunker des Stark.
EMPLOI : il est enquêteur de police
]Sometime, it's great to have a normal life ft Wanda Maximoff -
L’ambiance était étrange, plus si froide qu’avant, mais elle n’était plus la convivialité de début. C’était étrange pour Connor, car d’un côté il savait qu’il était l’acteur de ce moment de trouble, mais d’un autre, pas tant que ça. C’est avec Tony qu’elle avait une relation...Unique, et manifestement blessante.Tout en continuant de caresser le chat qui était à ses côtés. Quand Wanda fit notion des accords, il ne fit pas beaucoup de temps pour Anderson de faire le lien entre Stark, les uniques accords qu’il ait signé: ceux de Sokovie et une certaine Wanda… Maximoff. Le doute n’était plus permis quand elle fit notion de certains humains qui pouvaient la traquer. C’est évident, depuis les événements du Nigeria, un mouvement politique contre les supers-héros, quitte à les enfermer et les réduire au silence. Ce mouvement a une façon de faire similaire à celle contre les androïdes. De part ce parallélisme, Connor avait une compassion plus forte pour les mutants et les optimisés que pour les gens classiques, exants de toute cette haine.

Connor connaissait donc l’identité de cette belle demoiselle, et une étrange tristesse se dessinait sur son visage mécanique, une tristesse discrète mais qui l’étonnait lui-même. “Cette jeune femme a vécu tant d’horreur, alors qu’elle n’a toujours voulu qu’une chose: aider les autres. Elle me fait penser à Kara qui a tout fait pour protéger Alice…” Songea-t-il en posant son regard sur le téléphone de Wanda, soucieuse de l’heure. Il resta dans ses pensées jusqu’à que son interlocutrice expliqua qu’elle devait partir.

Connor leva la tête, l’inclinant très légèrement vers la gauche. Cet air triste s'affirme un peu plus. “Je comprends Wanda. J’ai passé un excellent moment en ta compagnie.” Il voulait dire plus, mais il n’y arrivait pas: dans son esprit, plusieurs phrases étaient possibles, mais laquelle était ce qu’il fallait dire? Wanda se leva, et Anderson fit de même, un peu plus brusquement, dans une précipitation qui ne lui ressemblait pas. “E-Ecoute, Wanda, si tu es d’accord… On pourrait se boire un nouveau café, ou peut-être voir un film, se balader dans un parc ou manger des cheeseburgers!” Dit-il aussi vite qu’il s’était levé. Il ne lui laissa pas le temps de répondre et reprit, plus calmement. “Wanda, qu’importe ce que les gens peuvent penser de toi, ou ce qu’ils pensent de tes capacités ou des erreurs que tu as pu commettre... “ Il posa ses yeux sur la demoiselle, mais son regard semblait perdu, à la recherche des bons mots pour décrire ce qu’il voulait décrire. “Je sais que tu as peur de tout ça et de ses humains qui te traquent… Mais ce n’est pas eux qui doivent définir qui tu es, ce n’est pas ça qui te définis.”

Un des chats vint se caresser à la jambre de Connor, puis celle de Wanda, jonglant entre les deux, à la recherche de caresse. L’androïde détourna un instant son regard pour sourire mécaniquement, avant de reposer son regard sur la jeune demoiselle. “Pour moi, tu es Wanda, une simple demoiselle qui achète du papier toilette et boit un café peut être un peu trop fort pour l’heure qu’il l’est… Mais je n’ai pas peur de ça et je n’ai pas peur de toi.” Connor souhaite la rassurer à travers ses mots; il sentait sincèrement qu’elle n’avait pas ce mauvais fond, comme Kara. Il avait tellement plus à lui dire, mais une voix dans son esprit lui disait qu’il ne devait pas tout dire, qu’il allait peut-être l’effrayer.


:copyright:️ 2981 12289 0


Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor] Jellyfish
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sometime, it is great to have a normal life. [Pv Connor]
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Shawn Michaels Vs Eddie Guerrero Vs The Great Khali
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Arme tarrée cherche rp plus ou moins normal x)
» Da Gargantz owners topic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: