Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Bucky BarnesWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Bucky Barnes
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 1434
ANNIVERSAIRE : 05/01/1994
INSCRIPTION : 02/07/2018
GROUPE : Métro.
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Pierrefonds-Roxboro
EMPLOI : Employé d'une supérette.

Alice in wonderland

But do you remember how it felt? When you still had that little light in your soul, before you realised that black and white are not the only colours in the world, and even the colours of the rainbow can hurt. When you looked at the Moon with a smile that wasn’t full of pain and heartbreak. When you didn’t wished the end of the world while blowing out the candles on your birthday cake or was it too long ago? But despite everything that happened you are still alive, that is your biggest accomplishment and you are the miserable hero of your own story.  



Le petit garçon était assis en tailleur dans son petit lit, son gros lapin en peluche que lui avait fabriqué son père serré entre ses bras. Ce dernier regardait celui-ci avec de grands yeux ébahis, sautant presque sur son lit, trop excité pour dormir. « Papa, tu veux pas me raconter la suite de l’histoire avec la fille et le lapin, là, tu sais ? » qu’il réclamait alors tout en souriant de ses dents pas toutes bien placées. « Bon, je te lis un chapitre et après c’est dodo, ok ? » qu’il lui fit, souriant tendrement au gamin tout en lui secouant sa chevelure trop longue. Il se baissa pour attraper le bouquin qui était ranger sur la table de chevet, il l’ouvrit au chapitre où il s’était arrêté la dernière fois. Les habitants de l’île n’avaient pas beaucoup de chose, ils vivaient tous dans ces espèces de maisons faites de matériaux en tout genre. Et forcément tout ce qui était objet du quotidien faisait parti des denrées rares, comme ce livre qui avait été récupéré dans un des avions qui avait crashé par ici. Les habitants avaient tout regroupé, et se partageait ceux-ci, surtout pour les familles avec enfants, c’était un moyen pour les aider à grandir correctement malgré leur état de survie. Le père était plutôt apprécié par les autres, il passe beaucoup de temps à aider dès qu’il le peut que ce soit au réparation ou la chasse.

Lisant l’histoire au petit, il était calme et reposé, rien ne pouvait réellement les perturber. Il lui lisait l’histoire d’Alice au pays des merveilles, c’était pas vraiment sa préférée mais il n’avait que ça a lui proposer. Et étrangement, ça ressemblait un peu à sa propre vie. Il vivait dans deux mondes bien distinct, dont un dont il ignore totalement l’existence. Si ici il était un papa et un homme serviable et particulièrement apprécié des siens, il en était tout autre en réalité. Mais il ne le savait pas, il ignorait totalement cette part de lui. James Barnes était en réalité un espion d’hydra, un assassin hors pair, qui accumulait plus de cadavres que d’ami. Et alors qu’il se dirigeait à une mission avec Natasha, leur jet s’était écrasé sur l’île des années en arrière. S’il a survécu à leur crash, sa mémoire elle s’était totalement évaporé. Et depuis, il est persuadé d’avoir toujours vécu ici sur l’île. Qu’il était marié à Natasha, avec qui il a d’ailleurs eu Sasha. Et pour dire, il n’échangerait cette vie pour rien au monde, il était heureux dans cette grande illusion. Bien que cette illusion le travaillait plus qu’il n’en était même conscient. Dangereusement et fréquemment, les fantômes du passé s’immisçaient dans ses rêves et l’empêchait de dormir, parfois même, il se réveillait ailleurs que dans son lit la nuit, sans comprendre comment.

Fermant le bouquin d’un coup, comme promis à la fin du chapitre, ses lèvres affichèrent un sourire au gamin qui se roulait dans tous les sens dans son matelas « Encore !! papa, s’il te plaît !! » qu’il disait. Mais l’homme ne céda pas aux yeux doux de l’enfant, il ne craquait pas aussi facilement. Lâchant un petit rire face à son caprice, il répondit simplement  « Non, tu auras la suite demain, mais pour ça faut dormir ! », le gamin râle encore un peu et finit par se coucher, son père le couvre, l’embrasse, restant encore un peu dans la chambre pour s’assurer qu’il s’endorme, ce qu’il fit finalement assez rapidement. Finalement, il quitte la chambre pour rejoindre sa femme qui était dans leur semblant de salle de bain, il glissa derrière elle et passa ses bras autour de sa taille tout en étant dans son dos. Elle sentait si bon, elle était si jolie. Et même s’il ignorait leur passé, il avait l’impression qu’elle avait toujours été là, bien avant l’île, il avait ce sentiment en lui. Il n’arrivait pas à savoir d’où ça venait. Son esprit romantique avait simplement conclu qu’elle était son âme sœur, peut être que c’était simplement le cas, qu’ils étaient juste faits pour être ensemble. Que même la vie dans un île abandonné au milieu de débris d’avion ne pouvait pas entraver leur amour.






knockin' on

heavens door
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Natasha RomanoffWHATEVERNatasha Romanoff
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 360
ANNIVERSAIRE : 02/01/1988
INSCRIPTION : 24/02/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Ville-Marie
EMPLOI : Coordinatrice des opérations spéciales pour les Services Secrets américains/Assistante personnelle de Tony Stark

Alice in Wonderland - ft J.BARNES
Le ciel avait pris une couleur plus sombre, l’horizon rougeoyant, il était donc temps d’aller coucher Sasha. Elle avait prévu d’aller border son garçon, mais son projet changea lorsqu’elle vit que son compagnon avait déjà pris l’initiative. Discrète, elle s'était mise à observer son homme. Leur fils avait tellement le sourire de son père, c'était indéniable. Et ses deux hommes avaient une capacité très particulière sur elle. Leur sourire avait le pouvoir de la faire fondre et de la faire céder sur bien des choses. Natasha était toujours émerveillée de  voir James interagir avec leur fils. Il était doux, tendre et souriant, à l’écoute de ses besoins, tellement loin de l’homme qu’il avait été auparavant. Tellement loin de ce que Hydra avait fait de lui par le passé. Déjà amoureuse de lui avant leur arrivé sur l’île, Nat’ avait découvert un nouveau James dont elle était retombée irrémédiablement amoureuse. Et ce sentiment puissant ne la quittait jamais. Quand elle le voyait ainsi avec leur fils, en train de jouer ou de faire des activités père-fils, son cœur de femme et de maman craquait tout simplement. Ce n’était pas explicable, elle n’arrivait pas à mettre de mots, mais c’est ce qu’elle ressentait. La jeune femme n’avait pas été formé à vivre en couple, encore moins à être mère, et pourtant, ça semblait simplement naturel. Si naturel qu’elle ne se voyait pas reprendre son ancienne vie, même si elle parvenait à quitter cette île. À ce jour, seul ses deux amours comptaient dans sa vie.


Après les avoir observé deux ou trois minutes, elle finit par les laisser ensemble profiter l’un de l’autre, pendant qu’elle s’éloignait vers la place qui leur servait de salle de bain. Malgré la précarité de leur situation, elle était heureuse. Du moins, dans la grande majorité du temps. Depuis qu’ils s’étaient crashés ici, au milieu de nulle part, Natasha se sentait plus humaine, même si les débuts avaient été difficiles. Certes, elle n’oubliait pas qui elle avait été, c’était malheureusement impossible pour elle d’oublier son passé, contrairement à James qui ne se souvenait plus de rien. Parfois, elle trouvait ça lourd à porter seule. Comment lui parler d’un passé qu’il ne pouvait même pas imaginer ? Il avait été un assassin, un agent d’Hydra redoutable, que rien n’arrêtait et qui avait laissé derrière lui de nombreux cadavres. Ils avaient formé tous les deux un couple d’experts dangereux. Comment pouvait-elle lui avouer une telle vérité ? Aujourd’hui, il était un compagnon aimant, un père attentionné et un homme apprécié par les autres membres de l’île. Il semblait heureux lui aussi, même si parfois son regard semblait trahir les éventuels fantômes du passé, tout comme les siens.

Dans leur semblant de salle de bain, Nat’ avait commencé à se préparer pour prendre sa douche, du moins, avec cet attirail de métaux et de tissus, c'était ce qui se rapprochait le plus d'une douche. Elle ne portait plus grand-chose, excepté ses sous-vêtements et un caraco en coton noir. Elle observait son reflet dans un morceau de miroir brisé, récupéré dans une carcasse d’avion. Leur logement était fait de morceaux de récupération, de vieux et de moins vieux. C'était loin d'être à la hauteur d'un architecte d'intérieur mais ils avaient fait au mieux pour eux, puis ensuite pour leur fils. Pour elle, du moment que Sasha avait tout ce qu'il fallait et qu'il était heureux, alors elle l'était aussi. Son bébé avait pris une telle place dans son cœur. Elle qui n'avait jamais imaginé porter la vie, qui avait plus tendance à l’ôter ; elle avait aujourd'hui la responsabilité d'un petit être qu'elle aimait plus que tout. Jamais elle n'aurait imaginé que son cœur pouvait être aussi grand.

Elle était en train de songer à la naissance de Sasha quand des bras puissants l'entourèrent tout à coup. Loin de se crisper, comme elle aurait pu le faire il y a des années, elle se laissa aller contre son mari, appréciant sa chaleur, même s'il faisait déjà bien assez chaud sur cette île. Ici, elle n'avait pas à surveiller ses arrières sans cesse. C'était bien plus reposant.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




[+18] (Alice in wonderland) Ft. Natasha Romanoff 6w1q
[+18] (Alice in wonderland) Ft. Natasha Romanoff Grampus
Voir le profil de l'utilisateur
Bucky BarnesWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Bucky Barnes
ÂGE RÉEL : 25
MESSAGES : 1434
ANNIVERSAIRE : 05/01/1994
INSCRIPTION : 02/07/2018
GROUPE : Métro.
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Pierrefonds-Roxboro
EMPLOI : Employé d'une supérette.

Alice in wonderland

But do you remember how it felt? When you still had that little light in your soul, before you realised that black and white are not the only colours in the world, and even the colours of the rainbow can hurt. When you looked at the Moon with a smile that wasn’t full of pain and heartbreak. When you didn’t wished the end of the world while blowing out the candles on your birthday cake or was it too long ago? But despite everything that happened you are still alive, that is your biggest accomplishment and you are the miserable hero of your own story.  








knockin' on

heavens door
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Natasha RomanoffWHATEVERNatasha Romanoff
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 360
ANNIVERSAIRE : 02/01/1988
INSCRIPTION : 24/02/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Ville-Marie
EMPLOI : Coordinatrice des opérations spéciales pour les Services Secrets américains/Assistante personnelle de Tony Stark
ALICE IN WONDERLANDft J.BarnesL’amour n’aurait pas dû avoir de place dans sa vie. Dans leur vie. Mais depuis qu’elle était ici, Tasha était sûre d’une chose à présent : elle était irrémédiablement amoureuse de James. Non pas qu’elle ne l’aimait pas avant. Mais sur cette île, ils avaient pu explorer leur amour, le développer, et l’enrichir par la naissance de leur fils. Et elle ne regrettait plus le crash de leur avion aujourd’hui. Jamais ils n’auraient pu vivre une telle vie ailleurs, surtout en sachant ce qu’ils étaient et ce qu’ils faisaient. Les deux rescapés s’aimaient et ils savaient comment prendre soin l’un de l’autre, aussi bien dans leur quotidien que dans leur vie intime.
:copyright:️ DABEILLE


[+18] (Alice in wonderland) Ft. Natasha Romanoff 6w1q
[+18] (Alice in wonderland) Ft. Natasha Romanoff Grampus
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» [News] Alice in Wonderland
» FRANK BRUNNER
» Alice Cullen
» Alice Logan [validée]
» Mademoiselle Alice Hargreaves .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: