Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Les jours passaient sans réellement se suivre. Lena avait énormément de travail et s’acharnait à trouver une solution à son problème. L’Harun-El avait vraiment des propriétés étonnantes mais ça n’était toujours pas concluant et elle refusait d’effectuer des tests sur des êtres vivants. Depuis son dernier échec, c’était véritablement sans hantise.
De plus, en y passant tout son temps, ses employés commençaient à se poser des questions, ne la voyant plus à son bureau… Et Samantha étant partie pour une durée indéterminée, aucun relais communicationnel n’était fait.

Aussi, ce jour-là, elle décida de s’occuper de son travail administratif. Une pause psychologique ne lui ferait certainement aucun mal et Eve avait d’ailleurs approuvé la démarche. Il faut vraiment que tu souffles Lena. Tu ne peux pas continuer à te tuer à la tâche… Certes, il y a des résultats mais cela prend du temps. Si un remède contre le cancer était si facile à obtenir, cela ferait très longtemps qu’il existerait !

Plongée dans divers dossiers, elle releva la tête en entendant la sonnerie de son téléphone de bureau. Eve. Elle répondit naturellement, un sourire sur les lèvres avant que celui-ci ne s’efface.

”Miss Luthor… M. Olsen souhaiterait vous voir en privé. Dois-je lui dire de revenir ultérieurement ou…
- Non… Faites-le entrer. J’imagine qu’il va bien falloir passer par là !

Elle soupira en raccrochant. Depuis leur rupture, Lena n’avait pas revu James. Elle n’en avait pas eu le temps ni l’envie, du reste. Elle avait mis du temps à sauter le pas mais c’était une nécessité. Depuis sa conversation avec Kara, elle avait bien compris qu’ils n’avaient plus rien en commun tous les deux… Et même si la blonde lui faisait encore confiance, de son côté, Lena savait qu’il était sur une pente bien trop glissante. Elle n’avait pas besoin de ça en prime. Elle ne pouvait pas se laisser emporter vers les ténèbres.
Elle pensait bien que cela n’avait jamais été son but mais il l’avait tirée vers le bas, elle en avait malheureusement conscience aujourd’hui.

Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir beaucoup que déjà, on frappait à sa porte. Soupirant une dernière fois, elle l’invita à entrer, ce qu’il fit bien entendu. Il souriait : c’était déjà bon signe.

Lena, je suis ravi que tu m’aies laissé entrer. J’espère que tu vas bien ?

Des banalités. Etait-il vraiment venu pour savoir si elle allait bien ? Ne commence pas Lena. Inutile d’envenimer les choses. Tu restes polie, courtoise, et tu l’expédies rapidement.

Bonjour James. Je vais bien, et toi ?

Banalités, encore et toujours. A peine avait-elle prononcé cette phrase qu’il s’avança droit vers son bureau. Il n’était pas là pour parler futilement, c’était certain. Son regard trahissait son but et nul besoin d’être un détective pour s’en rendre compte !

Je vais bien, je te remercie. Mais je ne suis pas venu pour parler de moi. Je venais aux nouvelles, afin de savoir si ton projet avec l’Harun-El avançait.

Le sang de la brune se glaça tandis que ses yeux s’écarquillaient. Il avait au moins le mérite d’être direct mais… La discrétion ne semblait pas être une de ses qualités ! Par chance, elle savait qu’ils étaient seuls… Seulement, la méfiance prenait le dessus.

Ca avance, oui… Mais pourquoi cette curiosité soudaine ?
- Je m’intéresse à toi Lena. C’est bien normal, après ce que nous avons vécu…

Il jouait sur l’affectif, prenant un air pourtant décontracté. Avec aisance, il se mit assis sur son bureau. Là, tu peux t’emballer. Pour qui se prend-il au juste ?! La brune arqua un sourcil.

James… Pourquoi es-tu là ? demanda-t-elle de façon abrupte.
- J’en ai besoin.
- Je te demande pardon ?
- L’Harun-El. J’aimerais te l’emprunter.
- Hors de question. Tu as conscience du danger de cette matière ?! Et je peux savoir à quoi cela te servirait ? Sans vouloir douter de tes compétences, il me semble que tu n’es pas en capacité de gérer une telle chose.
- Ca ne te regarde pas Lena. Et si je suis venu te le demander, c’est plus par politesse qu’autre chose.
- C’est une menace ?

La brune sentait que les choses tournaient mal. Et elle savait que s’il récupérait l’Harun-El, ce n’était certainement pas pour décorer sa salle à manger… Ses “amis” des Enfants de la Liberté étaient derrière tout ça.

Disons simplement que c’est une mise en garde. Il serait fort dommage que ce budget caché soit dévoilé au grand public, n’est-ce pas ? De même que certaines images que j’ai pu visualiser… C’est fou comme il est facile de pirater un terminal de sécurité…

Cette fois, on pouvait lire la peur dans le regard de Lena. Peur qu’il dut remarquer, à en juger par son large sourire. Il n’était plus le jeune homme agréable qu’elle avait connu après sa séparation d’avec Theodora. Il n’était plus celui qui avait tant donné et en qui elle avait eu confiance. Lui qui était à la tête de CatCo… Comment pouvait-il même se trouver légitime à cette place désormais ? Son avis était biaisé, et clairement pas tourné vers la justice. Il incarnait tout ce qu’elle haïssait le plus. Son but n’était pas d’arriver à l’égalité entre les humains et les aliens… mais de leur être supérieur. Et c’était à cause de personnes comme lui qu’elle comprenait la réaction de Kara, ou celle de Supergirl, concernant son projet. Elle n’était pas mal intentionnée… mais entre de mauvaises mains, qui sait ce qui pourrait arriver.

Ne t’inquiètes pas, il n’est pas nécessaire d’en arriver là. Donne-nous l’Harun-El, et tout ira pour le mieux…

“Nous”... Elle avait raison, il faisait bien parti de cette bande d’idiots fascistes et extremistes. Comment avait-il pu tomber aussi bas ? Sa soif de pouvoir n’avait donc aucune limite ? Cela ne lui suffisait pas de jouer les héros en tant que Gardien, il fallait désormais qu’il empoisonne l’existence des aliens ?

Et si je refuse… ?

Tandis qu’elle prononçait ces mots, elle ne put s’empêcher d’imaginer le pire… Si bien que ses pensées se dirigèrent instinctivement vers la seule personne qui pourrait le raisonner. Elle glissa une main dans sa poche, appuyant sur un dispositif qui lui avait été confié.


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Une brusque quinte de toux la secoua alors qu’elle arrivait au troisième étage du bâtiment. Une main en visière, les yeux plissés, à l’aide de ses rayons X, elle scanna les environs à la recherche de l’enfant. Rao, elle n’y voyait rien ! Kara avait entendu les appels à l’aide alors qu’elle était sur le point de rentrer chez elle.

Lorsqu’elle était arrivée sur place, le feu faisait rage à l’intérieur du bâtiment. Les pompiers étaient déjà présents, mais elle remarqua rapidement qu’ils tentaient de calmer une femme hystérique qui tentait de forcer le passage. Kara avait remarqué les fines tentacules sortant d’ouvertures à peine visibles à la naissance de sa nuque, comme des branchies. Elle fut agréablement surprise lorsqu’elle s’aperçu que les pompiers ne se comportaient pas différemment avec elle qu’avec un autre citoyen. Sa petite fille était encore à l’intérieur.... Avec pas beaucoup plus d’informations que “là haut”, elle avait parcouru les deux premiers étages en moins de temps qu’il ne faut pour dire “feu”. Toujours rien. La fumée commençait à lui brûler la gorge. C’est alors qu’elle les entendit, de très faibles sanglots. Suivant ses sens, elle ne tarda pas à localiser la gamine paniquée et l’enveloppa dans sa cape avant de sortir rapidement.

Elle déposa l’enfant à terre qui fut bientôt couverte de baisers par sa mère. Une vision touchante que Kara n’eut pas le loisir de contempler bien longtemps avant qu’un sifflement strident ne lui vrille les tympans. Tous les sens en alerte, Kara jeta rapidement un coup d’oeil aux alentours à la recherche de sa provenance quand elle réalisa qu’elle en connaissait déjà la source.

Lena !

Elle ignora les personnes tentant de l’accoster autour d’elle et prit son envol dans une puissante détonation. Le coeur battant, la ville n’était plus qu’un mélange flou de couleurs autour d’elle. En quelques secondes, elle s’immobilisa devant le bâtiment de L-Corp, sa poitrine se soulevait encore à un rythme efreiné sous l’adrénaline et la peur qui l’avait assaillie. Elle n’avait jamais volé aussi vite.
Un coup d’oeil à travers la baie vitrée et elle ne put s’empêcher de pousser un soupir de soulagement lorsqu’elle aperçu Lena. Elle allait bien. Ses yeux scannèrent le reste du bureau et elle nota une autre présence, plus imposante. James ? Kara commençait à se demander si ce n’était pas une fausse alerte...
Le couple avait rompu quelques semaines auparavant, elle ne voulait pas se tenir au travers des restes de leur union. James ne lui ferait jamais de mal… si ?  Pourtant Lena avait utilisé son émetteur...

Pour en avoir le coeur net, elle attendit suspendue dans le vide à quelques mètres du balcon, assez loin pour ne pas se faire remarquer et juste assez proche pour pouvoir intervenir. Le sifflement s’était tu à son approche et elle pouvait maintenant capter parfaitement la conversation qui se déroulait au dernier étage de la firme.

“Il suffit que tu nous donne les accès, rien de plus.”

“Nous”... ? De qui parlait-il ? Elle remarqua James s’avancer pour surplomber Lena de toute sa hauteur. Kara l’avait déjà vu prendre cette attitude… envers les criminels sous le masque du Gardien, mais face à son ex petite amie ? Jamais ! Cela n’avait pas de sens ! Elle pouvait entendre le coeur de la femme battre vivement dans sa poitrine. Elle n'était pas à l'aise.
Ce n'est seulement lorsqu'elle la vit faire un pas en arrière qu'elle l'héroïne ne put résister plus longtemps et décida de dévoiler sa présence.
En un clin d’oeil, elle se tenait aux côtés de Lena. La blonde l’interrogea du regard et ses muscles se tendirent quand elle y lut de la peur, puis son attention se reporta sur James lorsque celui-ci émit un léger ricanement.

“Evidemment tu es là.”

La confusion régnait. Cela ne ressemblait pas à son ami. Kara avait le sentiment d’avoir loupé quelque chose. Son attitude était clairement menaçante, d’un pas de côté, elle vint se tenir entre ses deux amis, forçant James à reculer. Il fallait qu’elle fasse la lumière sur la situation.

“Lena, qu’est-ce qu’il se passe?” demanda-t-elle par-dessus son épaule.

Mais ce fut la voix rauque du Gardien qui lui répondit.

“Si tu permets, cela est entre Lena et moi. Ne t’en mêle pas s’il te plaît.”

Kara ne sourcilla pas. Elle n’en croyait pas un mot. Son regard était prudent, sa voix trop douce par rapport à ce qu’il avait laissé transparaître quelques instants plus tôt et il démontrait un familiarité vis à vis d’elle qui ne laissait présager rien de bon. Le vouvoiement était une règle implicite qu’ils avaient toujours respectée en toute circonstance. Quelque chose avait changé.
Elle se redressa de toute sa stature. Bien qu'elle se doutait de son affiliation aux Enfants de la Liberté, Kara avait appris à ses dépends qu'elle devait faire confiance à ses amis. Elle ne savait pas pour qui il travaillait, Enfants de la Liberté ou Haley, mais James n’était pas stupide. Il ne tiendrait pas une seconde s’ils en venaient aux mains. Kara espérait que cela suffise pour le tenir à l’écart de la brune. Elle tourna à nouveau sa tête légèrement sur le côté, s’adressant une nouvelle fois à Lena sans quitter James des yeux.

“Lena ?”


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Comment pouvait-il se comporter ainsi ? Ils avaient vécus beaucoup de choses ensemble. Non pas qu’elle regrettait cette période, bien au contraire, mais de là à devenir des ennemis… Depuis le départ, quand il avait commencé à s’intéresser aux Enfants de la Liberté, elle était restée méfiante. Et puis finalement, elle lui avait fait confiance, pensant qu’il tentait simplement de s’infiltrer dans leur groupe afin d’obtenir des informations… Une sorte de taupe moderne ayant pour but de gangréner ce groupe de l’intérieur. Mais non… Il s’était pris au jeu, son orgueil flatté par les compliments qu’ils faisaient sur le Gardien.

Il lui était arrivé de s’en vouloir de ne pas avoir été assez présente pour l’empêcher de devenir l’homme qui se tenait désormais devant elle. Elle avait l’impression d’avoir trahi ses promesses de devenir “meilleure” et d’être un soutien pour lui. Il était l’ami de Kara, et elle l’avait abandonné parce qu’elle travaillait beaucoup… Beaucoup trop, certainement.
Mais elle avait eu assez confiance en lui pour lui confier l’existence de ses projets et son travail sur l’Harun-El. Là avait été son erreur, malheureusement.

Elle se leva et recula en voyant son air menaçant avant que la blonde n’arrive. Quand elle la regarda, sa peur put se lire sur son visage… Mais son soulagement également. Elle n’était plus seule face à lui. Bien entendu, ce n’était qu’un homme… Mais elle ne savait pas si, dans le hall ou non loin d’ici, ne se cachaient pas ses acolytes pour faire pression sur elle.

Elle regarda ensuite James qui venait de s’adresse à la Kryptonienne sur un ton très familier. Elle n’avait jamais réellement parlé de Supergirl avec lui mais elle n’avait pas non plus pensé un seul instant qu’ils puissent être aussi proche, au point de se tutoyer. Cela dit, le ton employé ne présageait rien de bon. L’amitié n’était pas de mise… Elle avait la sensation de se retrouver en face de deux ennemis.

Ils veulent l’Harun-El, lâcha la brune à l’attention de Supergirl.

Elle savait qu’elle avait certainement compris le sens de ce “Ils” mais préféra tout de même éclaircir les choses, afin que James réalise dans quoi il s’était embarqué

James et… Les Enfants de la Liberté.

Il se mit alors à rire avant de soupirer. Il les toisait du regard, toutes les deux, sachant parfaitement que Supergirl ne pourrait rien lui faire : elle ne se battrait pas contre lui, il était humain et sans protection apparente, a priori…

Eh bien, je constate que les choses ont changé ! Depuis quand Supergirl, et ses grands principes, tolère l’utilisation de cette matière ? Et surtout, depuis quand as-tu cessé de te morfondre en pensant à la réaction qu’elle aurait si elle savait ce que tu faisais Lena ? Avec le recul, je trouve cette situation aussi comique que pathétique.

Lena tremblait de rage. Oui, elle s’était confiée à lui. Oui, elle lui avait fait part de ses peurs concernant la réaction de Supergirl si elle apprenait qu’elle avait gardé l’Harun-El. Et si elle lui en avait parlé c’était principalement parce qu’elle s’en voulait. Elle regrettait ce temps où elles étaient amies, où la confiance régnait entre elles… Et ce temps était en train de revenir. Il n’avait aucun moyen de gâcher cela : la brune avait été honnête. Elle avait tout dévoilé. Elle n’avait plus rien à cacher, plus rien à perdre.

C’est toi qui est pathétique si tu pensais qu’en arrivant ici, je te le donnerais sans sourciller.
- Et du coup, tu as appelé ta petite-amie à la rescousse ? Je ne suis pas seul, tu sais ? Nous sommes nombreux… Et certains pas loin d’ici.

Elle avait eu raison de se méfier et instinctivement, elle se rapprocha de la blonde. Avaient-il de quoi se défendre contre la Kryptonienne ? Elle espérait que non… Elle espérait sincèrement que non.

Alors Supergirl, tu tournoyais dans le coin pour être arrivée si vite ou tu surveilles Lena ? Tu as une confiance aveugle en elle ! Sous cette forme ou une autre du reste...

La Luthor regarda tour à tour James et Supergirl, sans réellement comprendre ce qui était en train de se passer. Ils semblaient pourtant se comprendre.


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Quand elle entendit le mot “Harun-El”, Kara sentit les poils de sa nuque se hérisser. Son pressentiment était donc juste. James l’avait trahie. Les avait trahis. Ce qu’elle redoutait était entrain d’arriver. L’existence de l’Harun-El était connu et pas des bonnes personnes…
Elle serra la mâchoire sous le mélange de colère et de regrets qui l’assaillit. Comment en étaient-ils arrivés là? James était le meilleur ami de Clark, il s’était dressé avec lui face à Lex Luthor, il avait toujours soutenu la cause alien. Il l’avait toujours soutenue, elle. Même lorsqu’elle lui avait demandé de trahir Lena. Il l’avait fait à contre-coeur, mais il lui avait fait une confiance aveugle.

Cet air méprisant lui était étranger. Rien de tout cela ne ressemblait à son ami. En tout cas pas à celui qu’elle avait connu avant l’apparition des Enfants de la Liberté. Elle aurait du agir bien plus tôt, aux premières suspicions…

Hélas elle ne l’avait pas fait et les conséquences se tenaient dans ce bureau même. Bon sang, c’était elle l’héroïne et elle les avait abandonnés tous les deux. James qui s’était allié avec ces radicalistes et Lena... Kara eu un pincement au coeur pour la jeune femme. Elles avaient un accord. Lena devait se douter qu’elle ne pourrait pas terminer ses recherches. Elle ne pouvait pas laisser les Enfants de la Liberté mettre la main sur ces recherches.

Kara tandis le bras sur le côté et eu un mouvement de recul lorsque Lena attaqua verbalement James, lui intimant silencieusement de ne pas envenimer les choses. Toutefois cela eu le bénéfice de le faire parler. Il n’était pas seul. Elle joua un instant de sa vision pour percevoir quatre hommes armés derrière la porte, une cinquième forme au sol, inconsciente mais vivante, près du bureau d’accueil. Probablement Eve.

Elle reporta ensuite son attention sur James, sentant Lena se rapprocher. Elle avait peur. La blonde devait admettre que garder son sang-froid devenait difficile. Vu la petite armée qui se tenait à quelques pas, quoi qu’ait pu être la réponse de Lena à sa requête, James et ses nouveaux amis n’avaient jamais eu l’intention de la laisser en paix. Probablement avaient-ils l’intention de la kidnapper afin qu’elle continue ses recherches à leur compte. Comment pouvait-il faire ça à la femme qu’il avait aimé ? Comment pouvait-on faire ça à Lena ? La pauvre avait déjà assez souffert dans sa vie...
Elle avait vécu trahison sur déception, à cette pensée la vague de culpabilité qui frappa l’héroïne n’en fit que grandir sa détermination à tout lui avouer quand l’instant se présenterait et… non non pas maintenant ! Comme s’il avait lu dans ses pensées, James s’était engouffré dans la brèche. Comment osait-il ? La blonde serra la mâchoire. Elle n’était pas préparée à ce qu’il joue sur son secret mais s’il devait en arriver là, jamais elle ne lui pardonnerai. Elle se souvint pourtant qu’elle portait ce costume pour une raison, elle ne devait pas se laisser emporter par ses émotions, aussi,  elle choisi d’ignorer sa provocation.

“Oui Lena et moi avons mis les choses au clair. Elle a toute ma confiance oui. Et toi aussi !”

Il eu un petit sourire en coin et à cet instant Kara su qu’il était trop tard.

“Tu es tellement naïve… tu l’as toujours été… il s’approcha d’elle, mais ses yeux se portèrent sur Lena. … Kara.”

Elle ferma les yeux. Son coeur menaçait de sortir de sa poitrine, sa gorge se ressera. Il était allé trop loin. Rao, pas maintenant ! Et surtout pas comme ça ! Lena… Elle n’osa pas jeter un regard en arrière pour voir la réaction de la jeune femme, mais elle s’en doutait… Tout était perdu.
Elle tremblait de rage, de déception. James était devenu un homme qu’elle ne connaissait pas. Il n’était plus son ami. S’il avait osé faire ça, il ne lui restait qu’un pas avant qu’il ne rende son identité publique. Kara ne pouvait pas le permettre. Le coeur serré, ses yeux s’illuminèrent tandis qu’elle envahi son espace, le forçant à reculer jusqu’au mur opposé. Sa voix se fit plus grave et menaçante.

“Tu as raison, j’ai été trop naïve. L’Harun-El ne sera jamais à vous. Il ne sera à personne. Abandonne maintenant James!”


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Tous les sens de Lena étaient en alerte. Elle avait bien conscience du danger de cette situation. D’autant plus que James était devenu froid, arrogant et bien trop sûr de lui pour ne pas être dangereux. S’il n’était pas seul, alors ses acolytes, les Enfants de la Liberté, étaient dans le coin.
L’espace d’un instant, elle posa ses yeux sur un document de son bureau : un plan en perspective qu’elle élaborait afin d’ajouter une nouvelle aile à L-Corp. La ligne fuyante qu’elle était en train de tracer était inachevée. Ce nazi “moderne” avait fait irruption dans son quotidien, méprisant son travail au profit de son groupe d'extrémistes. Il avait pourtant des valeurs… Ou en avait eu. Aujourd’hui, il n’était plus l’homme qu’elle avait connu, ni celui qui avait été l’ami de Superman.

Cette façon de parler à Supergirl était irrespectueuse, arrogante. Il n’avait pas l’air de se rendre compte de la réalité. Du reste, la blonde non plus, lui affirmant qu’il avait toute sa confiance. Lena ne put s’empêcher de se tourner vers elle, avec un mélange de fierté et d’interrogation dans le regard. Oui, elle avait confiance en elle… Mais elle avait également confiance en lui, cet homme qui la menaçait directement.

Et les interrogations se poursuivirent… Jusqu’à exploser dans sa tête. Pardon ? Supergirl… Naïve… Supergirl… Kara… Kara… KARA ? Il était possible, qu’il se soit trompé. Toujours possible que dans la précipitation, ce prénom soit sorti de sa bouche sans crier gare… Ou possible que l’héroïne porte le même prénom que sa meilleure amie… A ce niveau-là, Lena, ce n’est plus de la naïveté, encore moins du déni… C’est de la connerie. Regarde-la bon sang.

La Kryptonienne semblait s’être tendue. Tandis que Lena, elle, restait là, interdite. Son monde venait-il de s’effondrer ? C’était impossible… Impossible que Kara ait pu lui cacher ce secret. Impossible que durant ces trois ans, elle ait affirmé être sa meilleure amie, la personne qui serait toujours là pour elle… Et lui mentir ouvertement de la sorte. Impossible. Inimaginable. Inenvisageable. Et pourtant… Regarde-la encore. Regarde.

Elle venait de sortir de ses gonds. La PDG de L-Corp ne voyait pas son visage mais à la façon dont elle voyait celui de James rougir, elle savait que la colère, la rage, l’animait. L’heure de la confrontation avait sonné.

Elle s’était approché du mur, James se situant entre elle et lui. Et d’un geste bien calculé, son poing vint frapper le mur, à côté de l’oreille du brun. Il venait de perdre légèrement de son assurance, fermant les yeux par peur. Seulement, lorsqu’il les ouvrit, il rit. Il rit. Tout simplement.

On dirait que j’ai touché une corde sensible Kara. Qu’est-ce qui te met dans cet état ? La réalité ou la culpabilité d’avoir menti à celle pour qui tu étais la personne qui comptait le plus durant toutes ces années.

Il grimaça avant de lancer un regard plein de hargne à la Luthor. Un regard remplit de dégoût… de haine et de mépris.

Une personne qui comptait bien plus que quiconque. Plus que moi ! Grinça-t-il entre ses dents.

Et la brune serra les poings. Elle espérait vainement pouvoir contenir les larmes qui menaçaient de glisser le long de ses joues. Mais l’émotion était trop forte. Elle était bien plus forte que tout ce qu’elle avait ressenti jusqu’à présent. Ses jambes menaçaient de la lâcher tandis que la Kryptonienne tenait son ex-petit-ami plaqué au mur. Elle aurait pu le tuer, d’un simple geste. Et si la colère… ?

... S…. Supergirl ! finit par s’écrier la brune, un mélange de crainte et de détresse dans la voix.

Supergirl… Kara… Tout se mélangeait dans son esprit. Plus rien n’avait de sens… Ou tout en prenait. Toutes les fois où elle avait mystérieusement disparu lors d’un dîner… Et cette fameuse fois où elles étaient toutes les trois avec Eve, et qu’elle était partie pour laisser place à Supergirl à peine quelques secondes plus tard ? Tout devenait clair. Limpide.

Elle réfléchissait beaucoup trop et finit par se tenir à son bureau, tremblante. Elle sursauta lorsque les portes de son bureau s’ouvrirent violemment, dévoilant quatre hommes, alertés par un cri de James, qui tentait de se débattre.
Ils avaient des armes à feu mais, lorsqu’ils regardèrent tour à tour Lena et Supergirl, ils se figèrent. Leur hésitation était palpable : auraient-ils le temps de menacer Lena avant que la Kryptonienne n’intervienne ? Leurs armes se baissèrent et ils firent demi-tour avec une rapidité impressionnante. Fidèles à eux-mêmes. Des lâches, cachés derrière des masques dorés.

Et maintenant ? Qu’allait-il se passer ?


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Diviser pour mieux régner. C’était de toute évidence ce que James avait en tête en les frappant de ses mots destructeurs. Il la connaissait trop bien, il savait qu’elle essaierait de lui faire entendre raison jusqu’au bout plutôt que d’avoir recours à la violence. Kara se retrouvait au pied du mur, ne sachant comment agir. Il cherchait à mettre en miette son amitié avec Lena afin que celle-ci cède, se rallie à lui pour lui fournir l’Harun-El.
Pourtant autre chose transparaissait. Quelque chose au-delà de la haine qui grondait au fond des yeux de cet homme quand elle vit son regard se déporter derrière elle, sur Lena. Une forme de jalousie dont Kara ignorait tout. Celle-ci n’était pas dûe à ses pouvoirs mais à son lien avec la brune, un lien bien plus particulier qu’elle ne l’imaginait jusqu’ici et ça, l’héroïne n’y était pas du tout préparée.

Pas plus qu’à sa colère qui redoubla, lui faisant accroître la pression qu’elle exerçait sur le Gardien qui hurla cherchant à se libérer de l’emprise d’acier.
Pas plus qu’à la voix de l’objet de cette jalousie qui résonna derrière elle comme un avertissement, un rappel à l’ordre. Ce cri était celui de sa soeur lorsqu’elle avait bien failli mettre un terme à la vie de Non, celui d’Eliza quand elle avait  piqué sa première colère, celui de la terreur. La souffrance qu’il provoqua en elle la décontenança et elle recula d’un pas.
Qu’était-elle en train de faire ?

Brusquement les quatre lascards qu’elle avait repéré quelques minutes auparavant firent irruption dans la pièce, la ramenant violemment à la réalité. Si leur peur n’était pas audible, Kara pouvait la deviner alors qu’ils semblaient hésiter à l’attaquer elle ou Lena. La blonde ne voulait rien laisser au hasard, surtout pas lorsqu’il s’agissait de sa sécurité. Elle pivota pour leur faire face, les poings serrés, prête à en découdre avec le malheureux qui oserait faire un pas vers son amie et à en croire la vitesse à laquelle ils détalèrent, cela sembla suffire, l’un d’eux en laissa même tomber son arme ce qui arracha un rictus à Kara.
Rictus qui se transforma en cri quand une vive douleur lui déchira l’omoplate. Se tenant l’épaule, elle se retourna vivement vers James pour apercevoir un faible halo vert illuminer l’arme blanche qu’il tenait dans sa main.

Elle posa un genou à terre. Si la blessure en elle-même était légère, le feu de la kryptonite, lui, se propageait dans ses capillaires, comme si une armée de fourmis rongeait chaque fibre de son deltoïde, elle pouvait sentir le sang s’infiltrer entre sa peau et sa tenue, ses pouvoirs la quitter. Comment avait-il eu accès à de la kryptonite ? Tout était sous contrôle du DEO depuis que Lena leur avait remis celle de Lex. Il ne pouvait pas l'avoir volée, l'endroit grouillait de soldats.

“Tu penses vraiment que je serais venu sans être préparé ? Tu es toujours là quand il s’agit d’elle.
- T-tu fais une erreur James, reviens à la r-raison je t’en prie!

Il se déplaça lentement de côté pour se tenir entre elle et Lena, le couteau pointé vers la blonde, une vague de rage passant dans ses yeux.

“Arrête de me dire quoi faire ! Tu n’as aucun droit ! Tu es une étrangère ici ! Tu n’es même pas capable de dire à ta soi-disante meilleure amie qui tu es vraiment ! Il tourna la tête sur le côté. Tu vois Lena, elle n’a jamais eu confiance en toi, pas plus qu’en moi ou qu’un autre. Depuis qu’elle est arrivée elle se prend pour une déesse à dire à tout le monde comment se comporter. Il cracha à l’héroïne c’est terminé Kara !”

Au travers des tâches qui vacillaient devant ses yeux, elle posa son regard sur Lena pour la première fois depuis que James avait dévoilé son identité et son coeur se serra. Elle savait que le jugement de Lena arriverait une fois la situation réglée mais elle était prête. Pour ça et à faire face à d'autres choses plus profondes dont elle ne connaissait pas encore la teneur exacte.

“Donnes-nous l’Harun-El Lena. Il est temps qu’on sorte de l’emprise des aliens et qu’on reprenne notre planète en main.”

Kara ouvrit la bouche pour la supplier de ne pas écouter James mais tout ce qui en sortit fut un bruit étranglé alors que le mouvement actionna ses muscles meurtris. Ce n’était pas la première fois qu’elle croisait la kryptonite et elle avait connu des expériences bien pire… avec une autre Luthor.

Depuis Kara s’était entraînée à augmenter son seuil de douleur avec Alex. Savoir l’ignorer pouvait parfois être crucial quand sa vie était en jeu, en l’occurrence ce soir, celle de Lena. Si l’attention de James était actuellement sur elle, il ne faisait aucun doute qu'une fois la menace qu'elle représentait écartée, il s’en prendrait à la PDG. L’héroïne devait reprendre contrôle de son corps et vite.

Elle se releva péniblement, commençant à sentir son métabolisme reprendre le dessus. Une chance que la lame était faite d'un bloc et non enduite... Il fallait qu'elle gagne encore un peu de temps, qu'elle garde son attention sur elle, juste assez pour avoir la force de le mettre hors d'état de nuire.

"T-tu n'obtiendras rien c-ce soir. N-ni kryptonite noire. N-ni haine"


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Les choses s’étaient passées tellement vite. Comment pouvait-elle simplement emmagasiné tant d’informations à la fois ? James l’avait trahie. Kara lui avait menti. Elle s’était confiée à deux personnes qui avaient des informations qu’elle-même n’avait pas. Elle avait cette sensation de ne plus savoir à qui se fier… Mais quand elle vit à quel point cela affectait la Kryptonienne, elle cessa de respirer, décryptant le moindre détails. S’en voulait-elle ? La brune savait ce que c’était que d’avoir un secret que l’on ne pouvait dévoiler à personne… Mais lui. Pourquoi James le savait ? Pourquoi pas elle ? Ne lui faisait-elle pas assez confiance pour savoir que jamais elle ne l’aurait trahie ?!

Elle n’eut pas vraiment le temps d’y réfléchir plus longtemps que James sortit une arme. Une arme à la lame verte, reconnaissable. Mon Dieu… Où a-t-il pu trouver ça ? Personne n’a accès à de la Kryptonite désormais. Si ce n’est moi… Même Eve ne sait pas où elle se trouve. Et je ne lui en ai jamais parlé. Ni à lui, à ni personne !
Oui Lena possédait encore de la kryptonite. Elle en avait gardé pour l’étudier afin de permettre à Supergirl de s’en protéger. C’était de cette façon qu’elle avait conçu la combinaison qui l’avait protégée quand l’air s’était rempli de ses molécules. Depuis le départ, elle avait toujours voulu la protéger. En tant que Supergirl… En tant que Kara. C’était devenu évident aujourd’hui : elle avait eu de l’affection pour ces deux personnes qui n’en formaient qu’une seule. Et toutes les deux avaient eu une grande importance pour elle…

Quand la lame s’enfonça dans la chair de la blonde, Lena laissa échapper un cri. Elle se déplaça vers l’avant de son bureau avant de s’arrêter. Il était là, entre elles, menaçant. Il ne quittait pas Supergirl des yeux, et la PDG de L-Corp faisait de même. Elle avait le moyen de l’aider. Il fallait qu’elle fasse quelque chose… Mais il était là, armé et prêt à tout a priori. Il l’avait attaquée, avec une arme qui pourrait la tuer !

Et à nouveau, il réitéra sa demande. Ou plutôt, son ordre. Mais elle ne lui donnerait pas. Le regard suppliant de Supergirl en sa direction… Celui de Kara… Ses yeux… Elle ne pourrait pas la trahir. Elle ne le pourrait jamais.
Il fallait qu’elle intervienne. Elle ne pouvait pas le laisser faire de la sorte. Sa lame toujours tendue vers la blonde, tandis qu’elle se relevait péniblement, il ne comptait pas en rester là. La brune saisit alors sa chance. Elle prit, sur son bureau, un presse-papier triangulaire et avança lentement. Il était bien trop concentré sur les mots de la blonde pour l’entendre.
Un seul coup, porté violemment sur sa tête, et il s’effondra, inconscient. Elle lâcha l’objet qui se brisa sur le sol.

Il aura finalement servi à quelque chose, ton cadeau, murmura-t-elle à l’attention de James.

Elle inspira profondément, tentant de réaliser tout ce qui venait de se passer, avant que la réalité ne la heurte brutalement. Supergirl ! Elle se précipita vers elle, le regard paniqué. Elle tremblait et son sang imprégnait son costume. Instinctivement, Lena appuya sa main sur la plaie pour stopper l'hémorragie. Mais si elle s’était relevée, cela prouvait qu’elle reprenait des forces.

Qu’est-ce que… Que puis-je faire ?

Elle aurait pu appeler Alex Danvers… Au DEO, ils avaient le matériel nécessaire pour l’aider. Et sa soeur devait certainement être au courant de qui elle était. Tout s’éclairait dans l’esprit de Lena : l’inquiétude d’Alex concernant l’état de Supergirl à de multiples reprises, ses regards complices entre elles...



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Se tenant toujours l’épaule, le coeur de Kara manqua un battement lorsqu’elle vit la main de Lena, armée d’un presse-papier s’abattre sur le crâne de James. Le photographe s’écroula à quelques centimètres de ses pieds. Elle relâcha son souffle. Rao, cette femme allait signer sa perte.
Son regard croisa celui paniqué de Lena et resta interdite avant que celle-ci n’efface la distance qui les séparait. Elle laissa échapper un gémissement de douleur lorsque sa main fit pression sur sa blessure. Ses yeux ne la quittèrent pas un instant, cherchant la rancoeur, le regret, sur son visage mais elle n’y décela que de l’inquiétude.

Kara tenta un sourire rassurant puis se détacha de la brune pour contourner James et se pencher non sans mal sur lui. Elle inspecta rapidement son état, mais ne décela pas de fracture au niveau du crâne. Ses yeux se posèrent enfin sur son visage. Elle avait encore du mal à accuser le coup. Il avait l’air si paisible. Difficile à croire qu’il avait essayé de… Kara chassa la pensée qui lui venait. A quel moment l’avait-elle perdu ? Elle se mordit la lèvre, elle avait vraiment tout louper. Elle avait vu les signes mais n’avait pas su les interpréter à temps, elle n’avait pas su réagir à temps.
Il représentait une menace indéniable pour elle à présent.

J'onn. Lui seul pouvait la sortir de ce faux pas.  Cela voulait aussi dire que James devrait subir le même sort qu’Alex… mais avait-elle le droit d’agir ainsi ?
En faisant cela, elle deviendrait tout ce qu’il lui avait reproché ce soir. La blonde releva la tête vers le visage inquiet de Lena.
Son nom de famille traçait déjà une cible dans son dos, s’il dévoilait son identité, cette cible deviendrait encore plus immense. Si la brune n’avait encore pas réagi face aux révélations de James ce soir, cela était probablement dû au choc et à la dangerosité de la situation. Kara s’était jurée de la protéger coûte que coûte et encore une fois c’était elle qui l’avait sauvée et maintenant elle allait effacer un pan entier de la mémoire de son ancien ami. Elle faisait une bien piètre héroïne.

“Eve. Elle est dans le hall. Elle va bien mais elle est inconsciente. Occupe-toi d’elle, je m’occupe de James.”

Il fallait qu’elle l’éloigne au plus vite, qu’elle l’amène à J'onn avant qu’il ne reprenne conscience et qu’elle s’assure qu’aucun de ses acolytes ne traînent dans les alentours.
Devait-elle lui dire ce que son ex petit-ami était sur le point de subir ? Définitivement. Il y avait eu assez de secrets entre elles.

“Je vais l’amener à J'onn. Il… J'onn m’effacera de sa mémoire. Effacera le fait que je sois Supergirl de sa mémoire.”

Kara déglutit, c’était la première fois qu’elle le disait à voix haute devant Lena… à Lena. Elle avait prié Rao intérieurement, que tout cela ne soit qu’un mauvais rêve mais en une phrase tout prit une dimension bien plus réelle. Elle baissa la tête, honteuse.

Elle glissa ses bras sous l’homme et se releva dans un grognement. Ses pouvoirs revenaient peu à peu à leur puissance normale mais elle avait clairement vu de meilleurs jours.

La blonde s’avança d’un pas hésitant vers le balcon, James dans les bras mais s’arrêta un moment pour se tourner vers Lena.

“Tu n'as plus rien à craindre, l’étage est sécurisé. Lena je… je vais revenir juste après, si tu le veux bien. Je suis désolée.”

Kara n’avait pas la force de lui demander pardon. Elle ne le méritait pas. Sans un mot de plus, elle se tourna vers l’extérieur et pris son envol.


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Lena était sous le choc. Elle avait du mal à assimiler la teneur de la situation. Bien sûr, elle avait compris de quoi il retournait mais tout était allé si vite. A une vitesse folle. Il lui était déjà arrivé d’imaginer cette situation… Parce qu’à force de passer du temps avec Kara, et de voir également Supergirl, elle avait envisagé le fait qu’elles ne soient qu’une seule et même personne. C’était, du reste, une idée qui lui avait plu.

En effet, elles étaient toutes les deux ses seules amies, si l’on pouvait dire. Et elle avait tout de suite ressenti une affection incommensurable pour Kara… pour les deux versions de Kara. Seulement, quand elle imaginait la scène où elle lui avouerait… Les choses se passaient différemment. Parce que, oui, dans cette scène, c’était elle qui lui avouait. C’était elle qui le décidait, parce qu’elle lui faisait confiance. Elle faisait un choix, dans son imagination, elle lui accordait une place d’une extrême importance parce qu’elle considérait qu’elle méritait de savoir. Parce qu’elle méritait cet honneur.

Aujourd’hui, le choix n’avait pas été fait. Et à en juger par la colère qu’elle avait exprimé face à James, face aux aveux qu’il avait fait, elle ne comptait pas le lui dire. Ce n’était ni prévu, ni envisagé. C’était ça qui la blessait, bien plus que le secret en lui-même.
Elle n’en restait pas moins Kara. Cette même Kara qu’elle aimait, celle qui la faisait sourire par sa simple présence… Qui la faisait rire avec une étrange facilité. Alors pour ça, pour ce que tu ressens, pour votre relation… Tu dois l’écouter. Tu dois entendre ce qu’elle a à dire.

Mais aucun mot de ne sortit de sa bouche. Elle l’écouta parler, elle l’entendit. Elle allait emmener James, et elle comptait revenir, si Lena le voulait. Mais rien. Toujours rien. Alors elle souleva son ex-petit-ami et s’apprêta à partir.

Reviens, murmura Lena tandis qu’elle s’envolait.

Après son départ, elle réalisa que la blonde était toujours sur le sol. Immédiatement, Lena prit son portable et appela les urgences. Puis elle se précipita vers son assistante. Elle respirait, au moins.

Courage Eve… Les secours arrivent, tiens bon.

Elle devait bien honteusement avouer que ce qui lui importait, à cet instant, n’était pas de rassurer son assistante inconsciente mais bien le retour de Supergirl. Elles devaient avoir une conversation. LA conversation.

Quand l’ambulance arriva, Lena leur expliqua la situation rapidement et ils emmenèrent Eve sur un brancard. N’étant pas de la famille, elle ne pouvait pas l’accompagner, dans tous les cas. Il ne lui restait plus qu’à attendre.
Elle s’installa sur son canapé, accusant le coup. La situation pouvait se résumer en quelques mots : son ex venait de la menacer afin de lui voler son projet. Ce même ex avait dévoilé un secret que gardait sa meilleure amie depuis toujours et cela, sans sourciller. Un petit verre Lena ? La tentation était bien présente… Mais non. Elle préférait avoir les idées claires et ses émotions intactes.


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Au murmure qui atteint ses oreilles, un soulagement intense étreignit sa poitrine. Lena lui laissait une chance. Elles avaient encore du chemin à parcourir mais pour l’heure elle devait régler le problème de James. Kara accéléra, elle voulait mettre cela derrière elle et retourner au plus vite auprès de Lena.

J'onn l’écouta longuement, le regard attristé par la trahison de James, mais il comprit rapidement qu’il n’y avait pas d’autres solution. Par chance, le coup asséné par Lena garda James inconscient tout le long de la procédure. La blonde ne put s’empêcher de pousser un soupire de soulagement lorsqu’il eut terminé. En explorant l’esprit du photographe, J'onn confia à Kara une autre découverte: Lockwood avait été en contact direct avec Mercy et son frère et fort heureusement, James n’avait révélé son identité à personne d’autre que Lena. Cela donnait une tout autre tournure aux événements de ces derniers mois, et cela voulait dire que sa révélation à Lena était purement personnelle. J'onn lui promis de mener son enquête et après un dernier regard compatissant, elle repartit.

Son passage au DEO fut beaucoup moins facile à négocier. Le Gardien avait gagné le respect de nombreux agents. Kara dut affronter une nouvelle fois l’amnésie d’Alex. L’oeil suspicieux de sa soeur ne laissait aucun doute. Si elle faisait confiance à Supergirl dans son combat pour la tolérance, elle avait du mal à avaler qu’un ami de longue date, proche de Superman de surcroît, puisse se retourner contre la population alien. Une fois de plus, Kara devait mentir à une des personnes dont elle était proche, cette fois pour couvrir les recherches de Lena. Cependant, Alex lui laissa le bénéfice du doute lorsqu’elle aperçut le sang imprégner son costume et accepta de maintenir James en cellule jusqu’à son réveil.

De retour à L-Corp, il était temps de faire face aux conséquences de ses actes.
Lena l’avait attendue. Kara la trouva assise sur le sofa, étrangement aucun verre d’alcool à l’horizon et la kryptonienne ne sut si c’était bon ou mauvais signe.

Elle s’approcha prudemment. La jeune femme semblait plongée dans ses pensées. Rao, elle ignorait par où commencer. Kara avait imaginé des milliers de fois cette conversation, avec des scénarios plus ou moins heureux et maintenant qu’elle y était, elle restait muette.
Lena n’avait pas mérité ça, elle n’avait mérité aucun de ces malheurs qui semblaient d’abattre sur elle les uns après les autres. Kara s’était jurée de la protéger, mais ce soir, c’était elle la source du mal.

Son regard se troubla, le silence était insoutenable. Elle voulu lui crier de dire quelque chose mais elle serra les dents, s’empêchant de commettre l’irréparable. Elle savait que Lena ne parlerait que lorsqu’elle se sentirait prête. Cherchant à ignorer les larmes qui lui montaient aux yeux, la blonde se dirigea vers les portes du bureau restées ouvertes et les referma doucement. Elle s’agenouilla ensuite près de l’endroit où gisait James quelques minutes auparavant et entreprit de nettoyer les gros morceaux de verre qui jonchaient le sol. Un par un elle les ramassa, lentement. Tout pour éviter le regard de son amie. Son esprit allait à cent à l’heure. Elle ne s’était jamais sentie aussi seule.


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Quand Supergirl revient se poser sur le balcon avant d’entrer dans son bureau, Lena fit de son mieux pour ne pas la regarder… Elle concentrait son regard sur son verre vide, sans aucune volonté de déstabiliser son amie, mais tout simplement parce qu’elle ne savait pas quelle posture prendre. Elle n’arrivait pas à savoir comment agir, ou réagir. Ca pouvait pourtant être très simple. Et comme à son habitude, elle réfléchissait beaucoup trop. Mais elle préférait la laisser s’expliquer, lui parler.

Pourtant, contre toute attente, elle n’en fit rien. Elle se contenta d’entrer dans le bureau. Je rêve… Elle est en train de… Faire le ménage ? Lena ne savait pas comment réagir. Elle avait la désagréable impression qu’il s’agissait d’une vaste blague. Pourquoi ne faisait-elle rien ? La PDG avait envie de hurler, de la secouer, de pleurer tout son soûl pour qu’elle réagisse. Explique-moi pourquoi ! Pourquoi n’as-tu rien dit ? Pourquoi ne m’as-tu pas fait confiance ? Je t’aurais confié ma vie Kara… Ma vie ! Mais elle continuait pourtant à ramasser des bouts de verre. Elle ne risquait pas de se couper ou de se blesser… La Fille d’Acier.

Pourquoi… ?

Sa voix était éteinte, effacée… Comme un murmure. Elle avait fait en sorte de retenir sa douleur, sa détresse mais les larmes tentaient de franchir la barrière de ses yeux. Et elle abandonna. La journée avait été bien trop difficile, riche en émotions et elle n’avait plus la force de se retenir. Sa carapace avait été bien trop fragilisée pour qu’elle ne garde le peu de contenance qu’elle avait une heure auparavant.

Elle releva les yeux vers la blonde, des yeux embués, criant de détresse. Il fallait qu’elle comprenne, et que Supergirl lui dise.

Dis-moi ! Pourquoi ne m’avoir rien dit ? Et pourquoi suis-je encore ici ? Pourquoi ne m’emmènes-tu pas me faire effacer la mémoire ?! Ou peut-être attends-tu le bon moment pour ça !? Kara ! Kara...

Un ruisseau de larmes dévalait ses joues. La colère, la tristesse, l’incompréhension… Tout se mélangeait dans sa tête. Quelle personne humaine pouvait encaisser tant d’émotions à la fois sans imploser ? Ou exploser ? Pas Lena Luthor, en tout cas.
Et prononcer son prénom… Alors qu’elle était dans ce costume… C’était la réalité qui s’abattait sur ses épaules : sa meilleure amie était Supergirl. Elle l’avait toujours été… Sans jamais le lui avouer.


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Le temps s’était comme suspendu. Les larmes coulaient silencieusement le long des joues de l’héroïne tandis qu’elle s’évertuait à nettoyer toute trace du passage de celui qui l’avait mise dans cette situation. Non, James n’en n’était que le catalyseur. L’étincelle qui avait mise le feu aux poudres sous lesquelles Kara les avaient ensevelies, elle et Lena, au cours des années. Et dire qu’elle avait commencé à semer des miettes de pain avec l’espoir de préparer Lena mentalement… Tout était foutu.

Ses doigts ses resserrèrent autour d’un des morceaux de verre et le broya au premier murmure. Si une oreille humaine l'aurait à peine entendu, celle de Kara vrilla comme si on lui avait hurlé la question à quelques centimètres de ses tympans.
La douleur de Lena la frappa de plein fouet.
La brune pensait vraiment qu'elle serait capable de lui infliger ça ? Tu viens de le faire à James, elle n'a aucune raison de penser que tu ne feras pas pareil avec elle.
Vu comme c'était parti, elle pourrait bien la supplier elle-même d'agir…
A cette pensée sa gorge se serra jusqu'à lui faire mal. Son costume était soudainement devenu trop étroit, trop lourd, trop. Elle voulait l'arracher, l'oublier dans un coin.

Puis son nom résonna dans la pièce Elle sursauta violemment, lâchant par la même la poussière qui s'était formée au creux de son poing.
Enlacer la jeune femme et lui servir de belles paroles ne résoudrait rien cette fois-ci.
Tout se déroulait comme dans l'un de ses scenario. Et celui-là ne se terminait pas bien. Kara souffla, cherchant à reprendre le contrôle de son cœur qui tapait comme un forcené contre poitrine. Il n'y avait plus d'échappatoire, elle lui dirait tout, s'en remettrait à elle, entièrement.

“Pas toi. J-jamais ne te ferais ça.”

Si sa voix tremblait, le ton était définitif.
Lena semblait si blessée et déçue, elle savait qu’un seul faux pas lui coûterait sa présence à ses côtés. Après Alex... Kara ne pourrait pas le supporter.
L'héroïne se releva lentement, incertaine que ses genoux puisse encore la supporter puis continua.

“Le jour où tu as été arrêtée pour avoir volé de la kryptonite, t-tu as dit que Kara Danvers était ton héroïne… pas Supergirl, Kara. Moi. dit-elle la main sur sa poitrine, depuis ce jour j’ai voulu te le dire...”

Elle s’approcha, hésitante. Maintenant qu’elle était lancée, elle ne parvenait plus à s’arrêter de parler. Il fallait que ça sorte.

“Je voulais te le dire mais tu es la seule qui m’ait toujours appréciée, pour ce que je suis moi, sans à priori, sans cette foutue cape et je… j’ai été égoïste, je sais que j’ai été égoïste. J’ai attendu. Et plus j’attendais, plus je craignais que tu me raye de ta vie, plus j’attendais encore. Et puis ta m-”

La blonde hésita un moment. Pouvait-elle vraiment invoquer Lillian Luthor pour sa défense? Ce serait une première pour une Super. Pourtant la mère de Lena avait joué un rôle majeur dans son mutisme.

“Lorsque Lena l’apprendra, elle sera dévastée.”

Ces paroles avaient longtemps hanté ses nuits. Kara connaissait les insécurités de sa fille, sa difficulté constante à accorder sa confiance et elle avait copieusement bafoué celle qu’elle lui avait accordée. Elle baissa la tête en ravalant un sanglot.

“T-ta mère, e-elle m’avait prévenue que ce jour arriverait… Je te demande pardon Lena, je ne voulais pas que tu l’apprennes comme ça.”


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Pas elle ? Vraiment ? Mais comment pouvait-elle en être certaine ? Comment pouvait-elle être assurée de pouvoir garder sa mémoire intacte. Et si… Non Lena. Regarde dans quel état elle se trouve. Regarde-la bon sang ! C’est Kara… Cesse d’imaginer qu’elle a très bien pu t’effacer la mémoire par le passé. Tu sais au fond de toi que c’est faux et tu sais qu’elle n’aurait jamais fait une chose pareille. Pas avec toi… Oui, la brune essayait de s’en convaincre mais les choses semblaient tellement différentes aujourd’hui. Mais elle devait bien avouer que voir Kara dans un tel état de détresse lui brisait le coeur.

Pourtant, malgré son regard, ses mots étaient fermes. Elle lui assurait que jamais elle ne pourrait lui faire ça. Et Lena… Lena la croyait. Elle ne pouvait pas douter d’elle, pas là, pas après tout ce qui s’était passé entre elles depuis des mois… Depuis trois ans.

Elle se souvenait parfaitement de cette fois-là, quand elle lui avait dit qu’elle était son héroïne. Elle, Kara Danvers… C’était sur elle, après tout, que ses yeux s’étaient posés pour la première fois. Et elle avait été la seule à toujours lui faire confiance, à toujours la soutenir même quand tout l’incriminait. Alors, oui, elle maintenait ses propos : Kara était son héroïne. De nouvelles larmes perlèrent sur ses joues en voyant faire la kryptonienne. Elle s’approchait, dangereusement… Bien trop dangereusement. Et chaque pas qu’elle faisait fendillait un peu plus le mur qu’elle avait tenté d’ériger entre elles durant son absence.

Elle aurait voulu parler, l’interrompre, s’insurger et expulser de la colère seulement ce n’était qu’une vague de tristesse qui l’envahissait. Elle n’était pas en colère… Elle regrettait d’avoir perdu tout ce temps. Elles avaient gâché des années de partage mutuel à cause de mensonges…
Pourtant, elle affirmait avoir eu envie de lui dire. “Envie”... Est-ce que c’était réellement suffisant ?

Et ? Ma ? Ma quoi ?

Lena s’était levée, s’approchant à son tour de la blonde qui s’était arrêtée. Elle sentait la tension monter… Bien plus que quelques minutes auparavant. Elle sentit son coeur cesser de battre quand Kara reprit. Mon dieu… Ma mère. Les jambes de Lena manquèrent de la lâcher, si bien qu’elle dû s’asseoir à nouveau. Sa mère adoptive savait qui elle était. Elle savait et elle ne lui avait jamais dit. Pire, elle l’avait empêchée de le faire. Jusqu’où était-elle prête à aller pour évincer sa rivale ? Jusqu’où...

Elle t’a prévenue que ce jour arriverait ? Le jour où je saurais enfin la vérité ? … A-à en juger par le ton que tu emploies, j’imagine qu’elle a dû te manipuler… Comme elle l’a fait avec moi.

Sa colère était passée à une autre personne. Et même si elle en voulait toujours à la blonde, Lilian était largement en tête. Comment avait-elle pu la priver de la vérité ? Comment avait-elle pu lui enlever ce droit simple ? Elle était… monstrueuse.

Je ne sais pas comment tu voulais que je l’apprenne sans me le dire. Et finalement… Finalement je me dis que c’est moi l’idiote. J’ai souvent rêvé… espéré que Supergirl et toi étiez la même personne. Oui. Je l’ai espéré parce que vous aviez toutes les deux une importance pour moi. Et parfois, j’ai eu des doutes… Mais je me persuadais du fait que j’imaginais des choses. Je ne pouvais pas croire que tu me cachais quelque chose...

Ses larmes coulèrent de nouveau sur les joues. Elles n’arrêtaient pas de couler. Foutue douleur. Il n’était plus nécessaire de tenter de les cacher. C’était impossible. Mais elle enfouit son visage dans ses mains, pour essayer de contenir ses sanglots.

K-Kara… Mon dieu… J’ai tellement besoin de toi… J’ai toujours eu besoin de toi. Et j’ai peur… ! Je...

Sa voix s’effaça, et mourut dans sa gorge. Elle ne pouvait plus rien dire. Elle ne pouvait plus rien faire. Tout son monde s’était effondré. Tout avait changé.


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Les poings serrés, Kara manquait d'air sous les soubresauts silencieux de sa poitrine. Elle voulait calmer ses pleurs mais  chaque mot de Lena semblait pire que la Kryptonite.
Elle releva la tête vers son amie, ayant du mal à croire ce qu'elle entendait. Elle avait eu ses doutes et Kara réalisa que, même sans preuve, Lena avait accepté sa dualité depuis longtemps. Elle l'acceptait, elle, toute entière.
En revanche sa trahison… La mère de la jeune femme avait eu raison sur toute la ligne. Le fait qu’elle n’ai jamais rien dit à sa fille continuait à rendre Kara perplexe. Elle aurait pu tout arrêter. Potentiellement récupérer Lena en jouant sur sa douleur et ses insécurités après qu’elle l’aie rejetée. Lillian aimait Lena. La brune avait beau la rejeter, elle bénéficiait de cela. Aussi étrange et tordue soit sa façon de lui montrer. Peut-être était-ce pour cela qu’elle avait gardé le silence.

Kara secoua la tête.

“Elle ne m’a pas manipulée… Elle a eu raison… non?”

“Je voulais que tu l’apprenne de moi. reprit-elle après une courte pause. Cela fait des mois que j'essaie de trouver comment et quand te l'avouer. Je te le jure Lena. C’est juste que… à chaque fois que je me sens prête, quelque chose vient tout gâcher… Pardon je ne cherche pas d’excuse, je veux juste que tu comprennes.”

Elle repensa à tous les obstacles qui l’avait fait déviée de sa route. J’onn avait mis son véto dans les premiers mois qu’elles s’étaient connues. Puis tout s’était enchaîné. Lillian avait piétiné ses convictions. Lena elle-même avait érigé une barrière entre elle et Supergirl après leur différend sur la kryptonite. A chaque fois que Kara avait essayé de reconstruire quelque chose avec Lena, elle voyait ses efforts détruits. Aujourd’hui c’était au tour de James. Elle avait attendu trop longtemps.
Le désespoir de Lena la frappa en plein coeur. Elle s’approcha encore et tendit le bras pour poser sa main sur son épaule mais se ravisa, incertaine que son amie supporte un quelconque contact. Elle se sentait tellement indigne de ses larmes.

“Chaque promesse était vraie Lena. Même si… même si tu ne veux plus de moi dans ta vie, je les tiendrai. Toujours.”

Sa dévotion faisait écho à la sienne. Lena était tout ce qu’il comptait en cet instant. Kara ne voulait pas que la jeune femme se ferme au monde par sa faute. Peu importe sa décision ce soir, elle devait lui faire comprendre qu’elle devait continuer à… aimer? Son coeur vacilla. Elle avait effleuré le concept du bout des doigts si souvent avec Lena, qu’elle ne s’était jamais vraiment attardée à poser un mot sur ce sentiment. Sa respiration se calma, submergée par un calme étrange sous cette révélation qui s’imposait à elle. Elle déglutit difficilement puis posa un genoux à terre, cherchant ses yeux.

“De quoi tu as peur ?” demanda-t-elle doucement


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Non. Non elle ne pouvait pas dire que sa mère avait eu raison. Comment une femme comme elle aurait pu avoir raison ? Elle ne la connaissait pas. Oh, bien entendu, elle pensait tout savoir de sa “fille”, mais il n’en était rien. L’empathie, la compassion, les sentiments… Tout cela n’avait aucun sens pour elle, à l’inverse de Lena. Alors, non, elle n’avait pas eu raison. Oui, Lena aurait souhaité l’apprendre d’une autre manière, être mise, elle aussi, dans la confidence… Avoir la confiance de Kara comme elle lui avait offert la sienne. Mais ce secret n’effacerait pas tous ces moments merveilleux qu’elles avaient vécu ensemble. Il n’effacerait pas les sentiments qu’elle avait pour la blonde… Des sentiments Lena… C’est un peu léger, tu ne trouves pas ? Tu sais que tu as besoin d’elle dans ta vie… tu n’avais jamais eu besoin de personne avant elle. Aujourd’hui, tout est différent. Elle est là et je ne sais pas ce que tu deviendrais si cela s’arrêtait.

Lena releva la tête, croisant le regard de la kryptonienne. Ses yeux embués de larmes trahissaient l’intensité de ses émotions.

De ça Kara… De tout ça. De ce que tu viens de me dire. Malgré tout ce que je t’ai avoué, malgré la confiance que je te porte… Tu ne sais pas encore si je veux de toi dans ma vie ?

Jamais, de sa vie, elle n’avait trouvé une personne qui la comprenait autant et la considérait comme une amie. Jamais elle n’avait eu l’impression de vivre une vie “normale” aux côtés de quelqu’un, si ce n’était avec Kara. Et dans le terme “normale”, elle n’entendait pas le fait de ne pas avoir de super-héros, d’aliens ou toute autre chose communément appelées “étranges”. Non. Cette normalité était apportée par le fait que Kara avait de l’affection et de l’estime pour elle, pour Lena. Pas pour son nom. Pas pour son travail. Juste… pour elle. Qu’elle soit Supergirl ou non n’y changeait absolument rien. C’était simplement une autre facette de sa personnalité. Une autre partie d’elle. La partie manquante qui formait un tout. Et ce tout acceptait Lena telle qu’elle était, avec ses qualités et ses défauts. Avec ses forces et ses faiblesses. Ensemble, elles étaient Lena et Kara. Ensemble, elles pouvaient être elles-mêmes, sans peur d’être jugées… Oui, elles pouvaient parler honteusement de leurs premiers amours musicaux, même s’il s’agissait des Backstreet Boys ! Oui, elles pouvaient rire ensemble de l'appétit gargantuesque de la blonde… Un mystère désormais élucidé, du reste.

J’ai peur de te perdre. J’ai peur que tu m’évites, que… Ta vision de moi change. Ou ta façon d’agir...

N’est-ce pas paradoxal Lena ? C’est une phrase qui aurait pu sortir de la bouche de Kara. Une phrase qui aurait eu du sens…

Et pourtant, ça en avait pour la brune. Elle avait vu à quel point la révélation de James l’avait chamboulée. Immédiatement, elle avait fait en sorte de lui effacer la mémoire… Et elle voyait sa façon de faire avec les autres, en tant que Supergirl. Elle restait distante… Certainement dans le but de ne pas les mettre en danger, dans le but de les protéger. Mais Lena n’avait pas besoin d’être protégée. Elle se débrouillait très bien toute seule pour se mettre dans des situations inconfortables.

Tu es la personne qui compte le plus pour moi. Imaginer un seul instant que tu puisses disparaître me… me brise le coeur. Je le sens se serrer rien qu’en prononçant ces mots Kara.

Elle porta sa main à sa poitrine tandis que des larmes perlaient à nouveau sur ses joues. Il était évident qu’elle ne pouvait plus imaginer sa vie sans elle. Elle ne regrettait pas de savoir, d’avoir enfin une explications aux nombreuses disparitions de son amie, à ses absences prolongées ou ses maladies soudaines alors que Supergirl avait elle-même été blessée. Ce qu’elle regrettait était de l’avoir appris aussi tardivement, et de cette manière. Elle aurait voulu lire la sincérité dans le regard de Kara, et se plonger dans ses yeux magnifiques pour l’écouter s’ouvrir à elle. Elle lui aurait pris la main, avec tendresse, et lui aurait murmuré que cela ne changeait rien… Qu’elle serait toujours sa Kara, son héroïne, son pilier. Celle qu’elle ne cesserait jamais d’aimer.


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Kara pensait avoir découvert, exploré, mémorisé chaque nuance dans les yeux de la brune. Pourtant une fois encore, ils la surprenait. Une nouvelle lueur y était apparue, où ne l'avait-elle jamais remarquée auparavant ? Et puis tout disparut quand Lena confirma son acceptance. Après toutes les trahisons et déceptions qu'elle avait subi, elle ne l'a reniait pas. Certes elles avaient encore du chemin à parcourir jusqu’au pardon. Kara ne pensait pas un seul instant que tout cela serait sans séquelles. Mais peut-être qu'elles seront plus simple à réparer qu'elle ne l’imaginait au départ. Son soulagement était tel que l’héroïne accentua inconsciemment la pression de son genoux au sol pour ne pas perdre pied tandis qu'une main se posa sur celui de la brune.

Voir les larmes couler sur le visage de Lena devenait une chose beaucoup trop fréquente au goût de la blonde. Mais tout irait bien maintenant, elle en était certaine. Aussi elle la laissa continuer jusqu'au bout et à chaque mot elle sentait son cœur battre toujours un peu plus vite. Comme s'il essayait de rattraper le rythme effréné de celui de la jeune femme.

“Lena…”
souffla-t-elle.

Rien ne suivit. Les mots étaient bloqués quelque part entre son larynx et les papillons qui ne cessaient de tournoyer au creux de son ventre.

Lena semblait si fragile en cet instant, tourmentée à l’idée que l’héroïne puisse l’abandonner. Kara n’avait pas encore travaillé assez dur pour lui faire oublier les Luthors et les années de solitude.

Non elle n’était définitivement pas prête à la laisser. La kryptonienne avait trop perdu pour que cela puisse arriver. Mais elle avait encore tellement de choses à lui dire. Tellement à expliquer. Elle se doutait qu’une fois l’émotion passée, elle serait assaillie de questions et elle se jura d’y répondre à toutes, sans exception. Même les plus douloureuses. Jusqu’à ce qu’elle se retrouve complètement lésée de tout secret pour elle.

Elle se releva en prenant délicatement la main de la jeune femme qui fit de même. Elle se sentait complètement désarmée face à ses doutes. Alors elle fit ce qu’elle savait faire de mieux. Dans une mimique d’une soirée pas si lointaine, elle passa un bras autour de sa taille pour l’attirer contre elle dans une étreinte destinée à convoyer tous les mots qui lui manquait.
Cette fois cependant, tous ses sens étaient dirigés sur Lena. Elle ressentait les tremblements qui la parcourait quand elle resserra ses bras autour d’elle, la subtile fragrance de son parfum quand elle enfouit son visage dans ses cheveux, la façon dont sa respiration changea de rythme.
L’héroïne comprit alors qu’au-delà du sentiment qu’elle avait touché du bout des doigts, en vérité, chaque fibre de son corps vibrait pour elle.
Après un moment, Kara se détacha juste assez pour se perdre dans les yeux de Lena. Rao qu’elle était belle… Elle pouvait sentir la chaleur émaner de son corps, subrepticement son visage s’approcha du sien, elle en voulait plus. Encore. Et alors que leur souffle se mélangeaient, Kara dans un geste égoïste, effaça finalement la distance.

Et Rao, rien n’aurait jamais pu la préparer aux lèvres de Lena Luthor.


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changé Kara & Lena That boy is a monster...

Le temps s’était arrêté, comme si sa vie n’était qu’une vidéo que l’on venait de mettre sur pause. La métaphore était, du reste, extrêmement appropriée. Elle avait l’impression que sa relation avec la blonde n’avait été qu’une succession d'événements perturbateurs, de moments compliqués, de hauts et de bas… comme dans une série télévisée. Mais cette saison venait d’impacter violemment toutes ses convictions, brisant toutes ses certitudes, tous ses repères. Et c’est là que la réalité reprenait sa place. Il n’y avait pas de série, il n’y avait pas de saison, il n’y avait pas d’événements contrôlés par un metteur en scène en mal de drames. Non, il n’y avait qu’elle, Lena Luthor, qui pensait connaître Kara Danvers comme elle n’avait jamais connu personne… et la découvrait un peu plus, jour après jour.

Kara était une jeune femme brillante, douce, talentueuse et drôle… Elle était le rayon de soleil qui avait illuminé sa vie. Durant son enfance, la brune avait tout fait pour plaire à son grand frère, son modèle… Elle avait longtemps pensé que c’était ça, l’affection. Jusqu’à rencontrer la belle journaliste. Avec elle, elle n’avait jamais eu besoin de “prouver” sa valeur, elle n’avait jamais eu la volonté de se “mettre à son niveau”... Parce qu’avec elle, tout était naturel. Avec elle, tout était simple…
Et très peu de temps après, elle avait rencontré Supergirl. Une Kryptonienne impressionnante de charisme, forte, et surtout, altruiste. Lex avait toujours dépeint Superman comme un homme imbu de lui-même… Mais elle ne l’avait jamais cru. Alors en rencontrant sa cousine, elle n’avait aucun préjugés et elle avait eu raison.

Aujourd’hui, ces deux personnes qui avaient ouvert le bal des rencontres à son arrivée à Montréal n’étaient qu’une seule et même personne. Une seule personne qui avait changé sa vie du tout au tout. Une seule personne… pour qui elle avait des sentiments. Et cette passion avait enflé dans son coeur à une vitesse fulgurante.

Alors quand Kara prit sa main, elle la suivit et se leva. Elle fut instantanément attirée dans ses bras, et s’y blottit tendrement. Ce contact si familier avait une toute autre saveur aujourd’hui… Et pourtant, elle se sentait tout autant en sécurité, son coeur accélérant le rythme. Elle aurait pu rester des heures dans ses bras, là, sans un mot. Elles n’avaient pas besoin de parler : toutes deux savaient qu’elles partageaient quelque chose d’indescriptible, d’unique.
Mais Lena… Douce Lena… A aucun moment elle n’avait pensé que la blonde puisse partager ses sentiments… ses envies. Et pourtant, quand elle se détacha d’elle, son regard ne pouvait mentir. Et une fraction de seconde plus tard, son coeur implosa dans sa poitrine. Le geste de la super héroïne l’électrisa et ses jambes étaient sur le point de la lâcher. Ses bras entouraient la taille de Kara pour ne pas flancher tant l’émotion était intense.
Elle dû néanmoins rompre le contact, à contre-coeur.

Kara... murmura-t-elle, les yeux toujours fermés, son front contre le sien. Dis-moi que… ce n’est pas un rêve...

Sa voix s’éteignit dans un souffle. Incapable d’attendre une réponse, ses lèvres reprirent leur place contre celles de la blonde. Il lui était arrivé de nombreuses fois de rêver de cet instant, partant à la découverte de leurs sentiments enfouis… Mais elle était bien loin du compte.
Sa main passa spontanément derrière la nuque de la kryptonienne, approfondissant leur baiser. Tous ses sens étaient en alerte tandis que sa langue flirtait avec sa lèvre inférieure. Elle non plus n’était pas préparée à ses lèvres.
Alors, oui… Cette fameuse vidéo avait été mise sur pause. Et pour l’heure, il était hors de question de la redémarrer. Le temps s’était arrêté… pour qu’elle puisse enfin savourer.


Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
On l’appelait la Fille d’Acier, on l’apparentait souvent à une déesse dont les pouvoirs dépassaient l’entendement, mais jamais Kara ne s’était sentie aussi puissante que lorsque Lena tua son murmure dans un nouveau baiser. Malgré l’adoration que la population lui vouait, l’héroïne se sentait extrêmement seule. Personne ne savait vraiment le poids qu’elle portait. Son point d’attache avait été Alex depuis tant d’années qu’elle avait été perdue quand sa soeur avait opté de la protéger de la manière la plus radicale qui soit, maintenant, elle ne partageait plus sa vie qu’à deux vitesses.

Aujourd’hui Lena était là et dans ses bras tremblants, Kara se sentait entière pour la première fois depuis trop longtemps. Ses lèvres s’entrouvrirent pour laisser libre accès à la brune. Sous le contact, tout son corps déborda d’une énergie nouvelle qui lui rappelait ce qu’elle avait ressenti lorsque les tout premiers rayons de ce soleil jaune avaient heurté sa peau. Sa main glissa dans le bas de son dos pour la rapprocher un peu plus.
Elle ne pouvait s’empêcher de murmurer son nom à chaque fois que leur lèvres se détachaient pour se retrouver plus ardemment encore. Lena était sa libération, un nouveau monde, la force qui lui manquait depuis le sacrifice d’Alex. Kara perdait pied, le contrôle lui échappait, inconsciemment, elle s’était mise à flotter à quelques millimètres du sol. Quand elle sentit la pointe de ses pieds toucher la surface, ce fut comme un électrochoc, la blonde se détacha brusquement de sa compagne, à bout de souffle.

“Lena…Je… Doucement.”

L’héroïne recula d’un pas. C’était trop, beaucoup trop. Elle réalisa que tous ses sens étaient à fleur de peau. Bien qu’endormie, la ville était presque assourdissante. La lumière du bureau trop vive. Elle attendit quelques secondes là, que sa respiration se fasse plus régulière, une main posée sur l’épaule de Lena, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus qu'entendre son cœur à nouveau.

“Je t'ai dit une fois que tout était amplifié ici pour moi. Quand je dis tout, c'est vraiment tout.”

Kara reprit sa place dans ses bras et déposa un baiser sur son front à la recherche de ses mots.

“Pardonne-moi je…je n'ai jamais été avec un humain avant. J'ai eu peur de te…”

Ses mots restèrent coincés au fond de sa gorge, mais elle ne doutait pas que la brune avait comprit où elle voulait en venir.
Elle avançait en terrain inconnu avec Lena. Elle n’avait jamais osé avoir de relation avec un humain quand elle était plus jeune de peur de blesser la personne. Avec le temps, elle pensait que son apprentissage avec les Danvers suffirait et puis elle avait continuellement repoussé les avances reçues au fil des années, le fait que sa famille adoptive l’ait poussée à restée cachée n’avait sûrement pas aider non plus. Bien que son attachement à Mon-El fut réel, cette perte de contrôle n’avait pas eu lieu, et quand bien même elle serait apparue, Kara ne se serait pas inquiétée. Son ex petit-ami aurait pu la contenir sans problème. Lena était tout autre chose. La blonde s’éloigna en grognant de frustration.

“Lena, j’ai tellement de choses à te dire, des choses qu’il faut que tu saches impérativement maintenant et si tu… nous… Tu dois comprendre...” Kara se passa nerveusement la main dans les cheveux avant de reprendre. “Tu dois comprendre que je suis différente.”

Cette réalité la frappa alors. Lena avait son lot de problèmes et la blonde voulait éviter à tout prix d’en ajouter. Elle savait très bien que la brune était très bien capable de s’occuper d’elle. Mais elle ne connaissait pas encore les détails de son passé, ni des derniers événements. La perte d’Alex avait éveillé en elle une peur viscérale de faire de même avec le reste de ses amis. Et Lena avait largement dépassé ce stade. L’héroïne baissa les yeux et demanda d’une toute petite voix:

“Tu es certaine de vouloir de moi ?”


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changéKara & LenaThat boy is a monster...


Lena Luthor. La PDG de L-Corp. C’était elle. En arrivant à Montréal, la scientifique n’avait voulu que se démarquer, faire bonne impression… Elle voulait effacer les souvenirs monstrueux que Lex avait laissé sur la population. Elle refusait que l’entreprise soit souillée par des actes méprisables. Elle savait, à ce moment, qu’elle avait les capacités pour redresser la société. Et globalement, c’était une réussite. On lui faisait confiance… Ou du moins, à L-Corp. Elle avait permis de grandes avancées, tant scientifiques que technologiques. Grâce à elles, de nombreux aliens pouvaient arpenter les rues de la ville sans avoir peur du regard des autres. Ils pouvaient travailler, faire partie de ce monde. Et elle s’en félicitait. Jamais, de sa vie, elle n’avait toléré les inégalités. C’était quelque chose qu’elle avait en commun avec Supergirl… Elle se battait pour l’égalité, pour qu’humains et aliens cohabitent ici bas. Lena l’avait toujours admirée pour ça. Elle l’avait toujours admirée… tout court. Et elle était tombée amoureuse, sans s’en apercevoir. De Supergirl… De Kara… De deux personnalités différentes et similaires à la fois. Deux entités distinctes pour le commun des mortels… Mais au fond d’elle-même, Lena savait qu’elle l’avait toujours su, ou plutôt, ressenti. Ce n’était pas anodin…

Alors quand ses lèvres rencontrèrent celles qu’elle avait longtemps cherché, la réalité, brutale, la percuta. Elle avait tant rêvé de ce moment… Elle y avait pensé de nombreuses fois. Mais elle ne pensait qu’à Kara. Malgré ses doutes, ses soupçons, c’était de Kara Danvers qu’elle était tombée amoureuse. Elle aimait sa fragilité, ses convictions, et surtout : elle était la seule à lui avoir faire immédiatement confiance. Lena aurait pu donner sa vie pour elle.

Sa vie venait de prendre un tournant radical, elle en avait conscience. Désormais, elle connaissait “l’identité secrète” de Supergirl. Elles partageaient ça, toutes les deux… Et bien plus encore. Elle sentait la passion contre la bouche de la blonde… elle avait la sensation de s’envoler. Toute cette tension qu’elle contenait depuis plusieurs années : envolée. Tout ce désir qu’elle ressentait pour Kara : exacerbé. Jusqu’à ce qu’elle s’éloigne…

Alors que la journaliste s’éloignait, la femme d’affaire ouvrit les yeux. Des yeux qu’elle avait spontanément fermé, alors qu’elle profitait de l’instant présent. Il n’y avait plus de trace de James, plus de Harun-El, plus de problèmes… Mais ils pouvaient aisément revenir à la surface. Surtout si Kara regrettait son geste… Seulement ce n’est pas le cas. Fidèle à elle-même, elle s’inquiétait de ce qui pourrait lui arriver.

Kara… Tu es incroyable... Et incorrigible. Je n’ai pas peur de toi… Crois-moi. Loin de là, murmura-t-elle en se rapprochant. Il était hors de question qu’elle rompe le contact si vite.

Elle la laissa néanmoins s’exprimer, ne voulait pas brusquer les choses. Cela faisait beaucoup d’informations à encaisser d’un seul coup, pour toutes les deux. Elles étaient sur le point de franchir un point de non retour, passant de l’amitié à… Tu sais très bien à quoi, Lena. A l’amour. Tu l’aimes… et tu l’as toujours aimée. Ca a toujours été évident.

Un élan d’affection la percuta de plein fouet, anéantissant toutes ses réflexions. Kara ne pouvait pas… Non. Ne “devait” pas douter. Jamais. Pas d’elle. Pas d’elles. La journaliste avait réussi à transformer son quotidien à tel point qu'elle lui était devenue vitale.
Sans hésitation, Lena effaça la distance qui les séparait pour encadrer son visage de ses mains plongeant ses yeux dans les siens.

S’il y a bien une chose dont je suis certaine… c’est de ce que je ressens pour toi. De ce que j’ai toujours ressenti. Toi. Kara Danvers… Et toi, Supergirl. Je suis prête à tout entendre. De ma vie, je n’ai jamais été aussi sûre d’un de mes choix.

Et pour ponctuer sa phrase, elle captura les lèvres de la blonde, les yeux brillants d’émotion. Ses mains se glissèrent naturellement dans son cou avant de l’étreindre totalement. Son coeur était sur le point d’exploser dans sa poitrine alors que quelques mots emplissaient ses pensées. Je t’aime…



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Le souffle coupé sous le torrent d’émotion qui tourbillonnait en elle, une larme dévala sa joue alors que Lena pressait ses lèvres contre les siennes. Une fois encore, la brune avait balayé ses craintes et Kara logea son visage au creux de son cou, inspirant profondément, rassurée par son odeur. C’était presque irréel pour la kryptonienne. Lena prouvait encore qu’elle pouvait s’appuyer sur elle, qu’elle était d’une foi et d’une confiance inébranlable. Enfin elle ne se sentait plus étrangère. Elle avait trouvé un nouveau port d’attache. Une plénitude que Kara n’espérait plus.

“Merci. Merci pour tout. Tu comptes tellement pour moi Lena...” chuchota-t-elle, la gorge serrée.

Elle déposa un baiser sur la tempe de Lena avant de se redresser en écartant une mèche brune qui s’était échappée de son chignon.
C’était un nouveau chapitre qui s’écrivait pour elles. Il lui fallait maintenant penser à l’avenir.
Blottie contre sa compagne, Kara savait que cela devrait commencer par une conversation longue et difficile. Il n’était plus question de secrets. Lena avait assez souffert. Même si l’héritière lui témoignait une confiance aveugle, Kara ressentait un besoin impérieux d’écarter toute zone d’ombre, de poser des mots sur leur conflits passés pour qu’elles puissent enfin les laisser derrière elles.
Le fait que Supergirl ne dépende plus du DEO allait rendre la tâche beaucoup plus simple. Pour Lena comme pour elle. Pas d’accord de confidentialité à signer voulait dire pas de horde d’avocats de L-Corp à l’horizon pour la compromettre. Kara savait que Lena aurait du s’y soumettre. C’était une des raisons pour laquelle elle avait été tenue au silence et quelque chose qu’elle avait haï à chaque instant. Il s’agissait de sa vie, de son passé, de ce qu’elle était. Le DEO l’avait réduite à un contrat en petit caractères sur une liasse de page blanche.
Même si les choses s’arrangeaient, il était hors de question qu’on lui impose cela une nouvelle fois. Les ressources de la structure étaient précieuses, mais tant que sa soeur y résiderait, ce ne serait pas un problème.
L’héroïne écarquilla les yeux, se rappelant tout à coup que Lena n’avait aucune idée de ce que la rousse avait fait pour elle.
Avec leur rapprochement, il ne faisait aucun doute que les deux femmes allaient être amenées à se voir plus souvent. J’onn l’avait prévenue des effets dévastateurs si elle ne recouvrait pas la mémoire par elle-même. Si Lena venait à faire une gaffe...

“I-Il faut que je te parle d’Alex avant tout…”

Kara prit une profonde inspiration. Elle n’avait encore abordé le sujet avec personne et réalisa combien elle était nerveuse au moment où les mains de Lena s’emparèrent des siennes pour les empêcher de trembler.

“Je savais que J’onn pourrait effacer la mémoire de James… car il l’a fait pour Alex aussi…”

Kara lâcha tout ce qu’elle avait sur son coeur meurtri par ce sacrifice. Combien il était difficile de regagner sa confiance, combien elle devait se faire violence à chaque trou de mémoire que sa soeur avait sur des moments importants de leur enfance, combien la culpabilité la rongeait de devoir lui imposer cela.

“J’onn dit que c’est sans retour… à moins qu’elle retrouve elle-même ses souvenirs, et encore…”

Elle essayait de rester digne, mais elle ne put empêcher quelques larmes de perler à ses yeux. Ce n’était pas une image qu’elle avait l’habitude de renvoyer. Surtout pas dans son costume. Supergirl n’avait pas de faiblesses. C’était plus fort qu’elle, la blonde contourna Lena pour venir se planter devant l’un des tableaux accrochés aux murs du bureau.
Elle essuya ses joues, le regard rivé sur la montagne enneigée qui lui faisait face tandis qu’elle sentait celui de Lena lui percer le dos.
L’héroïne était soulagée d’avoir pu partager ce poids et peu à peu la légèreté reprit le dessus. Une idée faisait déjà son chemin dans son esprit. La meilleure façon d’abattre les murs qui entouraient ses secrets était encore de montrer entièrement à Lena qui elle était.
Au bout de quelques minutes, elle se tourna pleinement vers sa compagne, un sourire en coin.

“J’aimerais t’emmener quelque part… mais c’est assez loin, et froid.” dit-elle en se mordillant la lèvre inférieure alors que ses yeux détaillaient sa compagne.

“Tu voudras prévoir quelques jours d’absence aussi.” ajouta-t-elle.

La Forteresse de la Solitude n’était certainement pas l’endroit le plus accueillant qu’il soit mais elle connaissait Lena et elle savait qu’elle était assez geek pour que la notion de temps disparaisse complètement lorsqu’elle découvrirait ce qu’elle s’apprêtait à partager avec elle.


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changéKara & LenaThat boy is a monster...


Dire que Kara comptait pour elle était un euphémisme. Elle, une “simple” journaliste, avait débarqué dans sa vie tel un ouragan. Elle avait balayé toutes ses peurs, tous ses doutes, tout, absolument tout. Elle avait ranimé son coeur gelé par les déceptions, par un lourd passif familial… Et elle y était restée depuis lors. C’était ainsi et il n’y avait pas à tergiverser. L’évidence était là, et l’avait toujours été. Elle ne s’était pourtant pas attendue à ce que ses sentiments soient réciproques. Depuis combien de temps partageaient-elles cette envie ? Combien de jours, de mois, d’années avaient-elles perdu à se demander ce qui se passerait si elles osaient faire le premier pas ?

Et rien ne changeait pour la brune. Qu’elle porte son costume de Supergirl ou non, elle restait toujours la femme qui avait su raviver la flamme. Elle restait Kara… Juste Kara.

Kara… Mon dieu je suis désolée...

James… Elle repensait à son bouclier de Guardian, à cette histoire d’espionnage au sein des Enfants de la Liberté… A tous ces chamboulements rapides dans leurs vies respectives. Et pendant ce temps-là, alors que la PDG de L-Corp travaillait sur l’Harun-El, alors qu’elle s’inquiétait de l’évolution du brun… Kara perdait sa soeur. Elle perdait son pilier et pas un seul instant elle ne s’en serait douté.
Instinctivement, elle vint se saisir de la main de la blonde, pour lui assurer qu’elle était là, bien présente, et prête à la soutenir quoi qu’il advienne.

Elle l’écouta patiemment parler du gouvernement Américain et de la pression qui pesait sur les épaules d’Alex. Avec l’arrivée du corps militaire au sein du DEO, le secret de Supergirl était en péril… Et sa soeur s’était sacrifiée. Il lui était impossible de ne pas faire le lien avec leur situation actuelle. Et sans hésitation, si cela était nécessaire, Lena sacrifierait sa mémoire. Elle serait prête à tout pour la protéger… tout.

Voir des larmes perler sur ses joues était une véritable torture pour la brune. A nouveau, elle se rapprocha d’elle pour la serrer dans ses bras. Tout avait changé désormais. Elle ne pouvait pas lui en vouloir d’avoir gardé ce secret. Elle ne pourrait plus lui en vouloir… de rien.
Lena la suivit du regard, voyant que cette situation la gênait. Elle ne voulait pas la perturber, ni la forcer. Elle était bien placée pour savoir à quel point il était difficile de se laisser aller de la sorte. Pourtant, son esprit, confiant, lui assurait que les choses s’arrangeraient. Peut-être Alex retrouverait-elle la mémoire… Cela pouvait arriver plus vite que prévu si elles trouvaient un moyen de l’aider.

Dans tous les cas, ces aveux de la part de la kryptonienne la touchaient particulièrement. Elle soulageait enfin ce qui pesait sur son coeur… Parce qu’elle lui faisait confiance. Et ça, pour la première fois, réellement, elle le savait.

Je suis désolée… crois-moi, je suis sincèrement désolée de tout ce que tu as dû endurer, seule. Et je comprends mieux… Je comprends maintenant pour quelle raison tu as gardé ce secret. Ce qu’a fait Alex est la preuve de son amour… Et je pense que c’est lui, également, qui la fera revenir. J’en suis persuadée, murmura-t-elle, les yeux brillants d’émotion.

Mais elle ne s’approcha pas. Elle préféra la laisser encaisser, se reprendre après ces révélations. Et c’est ce qu’elle fit. Au bout de quelques minutes, elle se tourna vers elle, le visage bien plus lumineux qu’auparavant. Son sourire était contagieux et Lena le lui rendit.
Elle haussa néanmoins un sourcil, perplexe.

Vous piquez ma curiosité Miss Danvers… Mais je pense pouvoir trouver un créneau de libre.

Elle fit mine d’aller à son bureau et de regarder son agenda, fronçant les sourcils. Elle emporta le document avec elle pour retourner vers Kara...

Eh bien… Ca va être compliqué, je le crains, je suis occupée jusqu’à...

Elle tourna les pages remplies de rendez-vous devant la blonde… avant de les arracher, une par une. Plus rien n’avait d’importance : des rendez-vous d’affaire, des tests… Ils pourraient attendre. Ils pouvaient tous attendre.

Oh ! Je crois que finalement, je suis libre. Une idée de la date ?

Rien ne comptait plus que passer du temps en sa compagnie. Elle avait tant de questions… et tant besoin de la sentir contre elle.



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Kara DanversWHATEVERKara Danvers
ÂGE RÉEL : 30
MESSAGES : 90
ANNIVERSAIRE : 05/06/1989
INSCRIPTION : 02/02/2019
Avait-elle vraiment une chance de retrouver sa soeur ? Lena essayait de la rassurer et ses paroles résonnaient comme une jolie promesse, celle que l’on voit dans les contes… Kara voulait y croire. Après tout, c’était cela qui l’avait tirée des tentacules de la Black Mercy. Alex avait remplacé sa famille à son arrivée, Kara n’était pas prête à la perdre.
Savoir Lena au courant de la situation l’apaisait quelque peu. Quand la brune lui rendit son sourire, l’emmener à la Forteresse de la Solitude s’imposait de plus en plus comme une évidence.

Kal n'avait jamais vraiment été présent durant son adolescence sur terre. Il se contentait d'apparaître pour l'anniversaire de son arrivée, devenu le jour de naissance officiel de son identité humaine, ou pour Noël.
Kara lui en avait longtemps tenu rigueur puis en grandissant, elle avait compris qu'il lui avait été difficile de réaliser qu'il n'était plus seul, qu'une cousine dont il ne savait rien venait d'apparaître dans sa vie.
Ce n'est que peu après sa révélation en tant que héroïne qu'il avait commencé à passer plus de temps avec elle.
Une partie de son entraînement s'était déroulée à la Forteresse de la Solitude. L'endroit lui était alors inconnu et était très rapidement devenu son refuge.
Quand l'absence de son peuple, de sa famille se faisait trop pesante, elle y passait des journées entières, à y visionner les archives de sa planète dans l'espoir d'apercevoir ses parents, ses amis, l'architecture droite des bâtiments étirés à travers le ciel rouge de Krypton.

Tout ce savoir était caché au nez et à la barbe des terriens. Il était temps qu'elle se dévoile entièrement et la seule personne avec qui elle voulait partager cela se tenait derrière elle. Au-delà de leur attachement mutuel, Lena était la seule qu'elle estimait digne de l'histoire de son peuple. La seule qui saurait apprécier à leur juste valeur leur épopée et leurs erreurs.
Là, son regard plongé dans le sien, un léger sourire aux lèvres, Kara avait l'intime conviction que Lena serait le fer de lance à l'idéal que représentait Supergirl.

Le sourire de Kara s’élargit alors que la brune entrait dans son jeu. Elle n’était pas certaine qu’elle apprécierait les températures glaciales de l’Arctique, mais ça Lena n’en savait encore rien et Kara comptait bien garder cette information sous silence jusqu’à ce qu’elles y soient.
Elle suivit avec attention le balancement de ses hanches tandis qu’elle contournait son bureau à la recherche de son agenda mais le sourire de la blonde s’affaissa très vite quand elle aperçut les pages noircies de notes. Parfois elle oubliait que la femme devant elle était aussi à la tête d’une multinationale. Puis les dites pages s’envolèrent sous la mine paniquée de Kara.

“Qu’est-ce que… Lena ! M-mais arrête !” s’écria-t-elle mi-scandalisée, mi-amusée, tandis qu’elle bondissait pour rattraper les pages arrachées jusqu’à se retrouver nez à nez avec la brune et à nouveau son coeur manqua un battement.

“Tu es folle…” murmura-t-elle la voix tout à coup plus grave, avant de capturer ses lèvres.

Lena venait de jeter des journées entières de rendez-vous sans doute importants pour elle et quelque part dans son ventre, quelques papillons avaient pris eux aussi leur envol. Eve allait s’arracher les cheveux à son retour…

Elle glissa ses bras autour de sa taille et l’attira contre elle.

“Partons ce soir.” chuchota-t-elle à son oreille.

Un brin de mauvaise foi lui disait qu’il fallait l’éloigner quelques temps de L-Corp après l’attaque qu’elle avait subit. Mais elle savait qu’elle n’avait surtout pas envie d’attendre. Tout semblait si naturel avec Lena.


 
Some people call me Super Tout a changé # Kara & Lena Octopus
Voir le profil de l'utilisateur
Lena LuthorWHATEVERLena Luthor
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 554
ANNIVERSAIRE : 14/02/1990
INSCRIPTION : 02/02/2019
EMPLOI : PDG de L-Corp & CatCo Worldwide Media
Tout a changéKara & LenaThat boy is a monster...


La réaction de Kara était adorable… Lena savait parfaitement que la blonde prenait en considération son travail, et elle savait qu’elle s’inquiéterait de connaître ses disponibilités. Pourtant, rien n’avait autant d’importance que de “savoir”, de comprendre… Et si la journaliste voulait l’emmener quelque part, c’est là-bas que se trouveraient ses priorités.

Avant que la brune n’ait pu répondre quoi que ce soit, elle retrouva à nouveau la douceur des lèvres de son “amie”... Pouvait-elle encore l’appeler ainsi ? Ses sentiments amicaux à son égard s’étaient envolés depuis bien longtemps, elle en avait conscience. De la même manière, elle sentait que Kara avait toujours senti quelque chose, elle aussi. Elles n’étaient pas amies. Il y avait toujours eu plus entre elles. Toujours plus… Elles étaient liées, comme connectées.

Elle ne put s’empêcher de rire très légèrement. Kara avait beau être une kryptonienne aux pouvoirs exceptionnels, elle n’en restait pas moins Kara. Sa Kara… Tendre, attentionnée, maladroite et attachante. A croquer ? Oui, à croquer. L’attente en valait la peine. Elle n’aurait jamais pensé qu’apprendre la vérité la soulagerait à ce point. Elle avait évidemment eu un moment de recul, elle s’était sentie trahie par le mensonge de la journaliste… Mais elle réalisait parfaitement maintenant qu’elle s’était trompée en réagissant ainsi. Ce n’était pas un mensonge… Elle ne voulait que la protéger.

Folle ? Je ne crois pas. Tu n’imagines pas depuis combien de temps j’attendais… Et même sans le savoir, je pense que j’attendais aussi cette honnêteté. C’est certainement le plus beau cadeau que tu aies pu me faire Kara. Alors je peux bien me libérer, non ?

Elle lui sourit avec douceur, comme pour la rassurer. C’était tout ce qu’elle voulait, la rassurer, lui dire qu’elle avait compris, qu’elle avait encaissé… Et qu’elle l’aimait. Plus que tout. Elle se promit de le lui dire, quand le moment serait venu. De lui avouer son amour, cette pluie de sentiments qui l’envahissait à chaque seconde. A chaque instant.

Je n’ai vraiment pas envie de te quitter mais… Si nous partons ce soir, alors il va falloir que je prépare ma valise...

Elle posa un doigt sur les lèvres de la blonde pour l’empêcher d’ajouter un mot.

Oui, je sais, tu iras certainement bien plus vite pour m’aider à la faire mais… Je préfère m’en charger, seule.

Elle haussa un sourcil provocateur tandis qu’un sourire en coin éclaira son visage.

Laisse-moi te surprendre… Disons que je te donne rendez-vous chez toi à 21h.

A nouveau, comme pour l’empêcher d’ajouter quoi que ce soit ou la contredire, la brune captura les lèvres de l’héroïne, lâchant son agenda qui tomba sur le sol alors que ses mains encadraient son visage. Elle mit dans ce baiser toute la passion dont elle pouvait faire preuve.

A tout à l’heure… Supergirl.



Mistaken for love
perfect illusion ✻  I don't need eyes to see, I felt you touchin' me. High like amphetamine Maybe you're just a dream.  That's what it means to crush, now that I'm wakin' up. I still feel the blow... But at least now I know.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» La politique du « tout va mal »...
» Tout le monde s'en fout...
» Nath, tout simplement
» Halak échangé!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: