Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.03 EST LÀ ! VERSION 14 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Guinevere BeckWHATEVERGuinevere Beck
ÂGE RÉEL : 33
MESSAGES : 107
ANNIVERSAIRE : 13/02/1986
INSCRIPTION : 22/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : A venir
EMPLOI : Etudiante & Apprenti-écrivaine & Prof de Yoga


« NOUVELLE PASSION, NOUVELLE AMITIE ? »



ϟ
J’applaudis très fortement, cette conférence était sensationnelle et m’a inspiré pour mon sujet de roman prochain. Je ne pensais pas que je pourrais autant apprécier l’archéologie mais ce serait un sujet passionnant pour une histoire. Mon professeur de littérature serait ravi qu’enfin, je sois motivée par quelque chose. Il fallait bien que je le reconnaisse, depuis que j’étais arrivée ici, je n’avais plus aucun centre d’intérêt que les sorties, les apparences et les mecs, plus rien d’autre ne me passionnait. Il y avait bien le yoga, les cours que je donnais me permettait un peu de lâcher prise, cela me faisait le plus grand bien. Mais, en dehors de cela, ma vie était vide, complètement vide de sens… Ce qui ne m’aidait à fournir une quelconque ligne d’écriture pour mes travaux littéraires…

J’ai eu vent de cette conférence pendant la journée et je m’étais dit que cela me changerait les idées mais je ne savais pas pourquoi. Alors, à l’heure du déjeuner, je m’y suis rendue pour voir de quoi il en retournait et finalement, je n’ai pas quitté la pièce depuis trois heures… La jeune femme qui se trouve sur l’estrade n’est pas beaucoup plus âgée que moi mais elle parle avec passion du sujet. Elle a réussi à me donner envie d’en savoir plus, d’en apprendre plus, fait très rare ces temps-ci chez moi, si je ne vous l’avais pas encore dit. Alor, je décide de me diriger vers elle pour la féliciter et lui dire toute mon admiration. Quand j’arrive près d’elle, elle est déjà prise par d’autres personnes qui sont venus lui parler mais patiente, j’attends mon tour. Au bout de quelques minutes, c’est enfin à moi et je m’approche et, les yeux pétillants et le sourire aux lèvres, je dis :

« Bonjour, j’ai adoré votre conférence ! Je vais être honnête avec vous, je ne suis pas de cours d’archéologie mais je viens de passer trois heures ici sans m’en rendre compte ! Est-ce que vous pourriez m’en apprendre plus sur l’Egypte antique ! Je suis écrivaine, enfin j’essaie, et je crois que je viens de trouver le sujet de mon roman mais je ne m’y connais pas assez ! J’aimerais beaucoup qu’on puisse travailler ensemble ! »

J’avais débité tout cela rapidement et je me rendais compte que la pauvre fille n’avait peut-être pas le temps ou l’envie de l’aider… Alors, je rajoutais :

« Enfin, je ne voudrais pas m’imposer, je comprendrais que cela ne vous arrange pas ou ne vous dise rien du tout ! »

J’étais un peu mal à l’aise, comme la plupart du temps dans ma vie… Je donne l’impression de tout gérer, d’être à l’aise avec moi-même alors qu’en fait, je ne suis jamais à l’aise, toujours à mille lieux de qui je suis réellement…  


DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) GASOLINE & CRANBERRY





Beck
Sa vie, son combat

Voir le profil de l'utilisateur
Lara CroftWHATEVERLara Croft
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 196
ANNIVERSAIRE : 31/07/1992
INSCRIPTION : 23/08/2018
GROUPE : Elle n'est dans aucun groupe de survivant pour l'instant.
EMPLOI : Archéologue et « Tomb Raider »



nouvelle passion, nouvelle amitié?

Lara feat Guinevere
Don't be afraid to be who you are, just dream out and shout and follow the stars. Forget about the past that it's over we are the young ones our way is forward. Did you know that it's true? Everything is possible, there's nothing we can't do. It's a wild and beautiful fire and I believe in you

Lorsque l’Université de Spring Harrow m’a approché pour donner une conférence à l’intérieur de leurs murs. Au départ, je ne savais pas s’il s’agissait d’une bonne idée, puisque j’étais loin d’être dans ma zone de confort. J’étais reconnue pour l’action, pour découvrir des trésors, pour risquer ma vie, pas pour parler devant des centaines et des centaines d’étudiants. Cependant, j’ai tout de même accepté l’offre après quelques jours de réflexion. Je ne savais pas exactement ce que je pouvais apporter, mais j’allais faire de mon mieux pour les instruire. J’avais une énorme charge sur les épaules, mais autant je pouvais le voir comme une montagne, qu’après réflexion, c’était plus un challenge. Comme je pensais beaucoup de mon temps entre Londres et Spring Hallow, lorsque je n’étais pas en voyage d’affaires, j’ai décidé de plier mes bagages et de concentrer tout mon énergie dans cette petite ville américaine et sur cette conférence. J’avais quelques semaines devant moi, par chance. J’avais décidé de parler de mes quelques voyages et de mes différentes expériences, au fil des ans. Je pensais même laisser une période de question pour les curieux.

Le fameux jour était enfin arrivé et j’étais très fébrile à l’idée de les rencontrer. Je ne savais pas exactement le nombre de personnes qui allaient être présente, mais j’étais prête à donner ma conférence. J’avais beaucoup de matériel à leur offrir, peut-être beaucoup trop pour le temps qu’on m’allouait. Plus de trois heures plus tard, j’ai dû m’arrêter. Eh oui, pour quelqu’un qui ne croyait pas être en mesure de m’en sortir, eh bien bravo Lara! Les gens m’ont applaudi, puis ils ont commencé à quitter la salle, alors que quelques-uns m’ont rejoint pour me féliciter et me poser quelques questions n’ayant que très peu de liens avec le discours que je vais de prononcer. Puis une tête blonde s’est approchée à son tour, les yeux pétillants et un magnifique sourire s’affichait sur son visage. « Bonjour, j’ai adoré votre conférence ! Je vais être honnête avec vous, je ne suis pas de cours d’archéologie mais je viens de passer trois heures ici sans m’en rendre compte ! Est-ce que vous pourriez m’en apprendre plus sur l’Egypte antique ! Je suis écrivaine, enfin j’essaie, et je crois que je viens de trouver le sujet de mon roman mais je ne m’y connais pas assez ! J’aimerais beaucoup qu’on puisse travailler ensemble ! » Un large sourire s’est dessiné sur mon visage, alors qu’elle m’avait débité ces paroles, comme si sa vie en dépendant. « Enfin, je ne voudrais pas m’imposer, je comprendrais que cela ne vous arrange pas ou ne vous dise rien du tout ! » Elle n’était peut-être pas une étudiante en archéologie, mais elle était passionnée par ce qu’elle faisait et ça se voyait. « Bonjour! Je suis contente que cela vous a plu, surtout si vous n’êtes pas une étudiante en archéologie. C’est toujours apprécié d’entre les gens dire que nous les avons touchés d’une façon ou d’une autre… L’Égypte antique n’est pas ma tasse de thé, mais je peux essayer de vous aider avec les connaissances que j’ai sur les lieux, bien sûr. » Je n’avais, encore une fois, jamais travailler en collaboration pour l’écriture d’un livre, mais j’aimais déjà cette jeune femme, même si je ne la connaissais que depuis quelques minutes, à peine. « Vous ne vous imposez pas, tout le plaisir est pour moi. » Toujours souriante, je lui ai présenter ma main. « Lara. » Elle connaissait mon nom, puisqu’il y avait été affiché une bonne partie de la présentation, mais je ne connaissais pas son identité et c’était une façon un peu plus informel de me présenter.


BesidetheCrocodile


Désolée!:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Guinevere BeckWHATEVERGuinevere Beck
ÂGE RÉEL : 33
MESSAGES : 107
ANNIVERSAIRE : 13/02/1986
INSCRIPTION : 22/01/2019
QUARTIER RÉSIDENTIEL : A venir
EMPLOI : Etudiante & Apprenti-écrivaine & Prof de Yoga

NOUVELLE PASSION, NOUVELLE AMITIE ?

Je ne savais pas à quoi m’attendre quand je me suis présentée à la jeune femme, j’ai voulu tenter le tout pour le tout, expliquant que j’avais envie de collaborer avec elle pour l’écriture d’un roman. Je ne prétends pas être écrivaine, je tente simplement de poser des mots sur une feuille blanche et que cela ressemble à peu près à une histoire. Pourtant, j’espère sincèrement en faire mon métier parce que depuis toute petite, l’écriture est une passion. Ces derniers temps, il était vrai que j’avais du mal à écrire, que la page blanche me hantait et je n’y arrivais plus. Prise par tant de considérations, j’en oubliais ma passion ; prise par mes envies de m’amuser, j’en oubliais de prendre le temps de réussir ce métier qui me tentait depuis toute petite.

C’est en venant à cette conférence que l’inspiration m’était revenue d’un coup, j’aurais pu prendre une feuille blanche, ma tablette pour écrire ce qui me venait en tête. Mais, à la place, je décidai d’aller voir la jeune femme pour la féliciter et me renseigner sur son métier. Je voulais faire les choses correctement et faire des recherches sur le sujet qui nous intéressait était le point de départ de tout écrivain. Quand vient mon tour, je félicite la conférencière avant de débiter un flot de paroles infini pour lui demander, au final, si elle veut bien m’assister pour ce nouveau roman. Surtout, je lui demande de m’aider pour le sujet. Elle me sourit, au moins, je sais que je n’ai pas été trop impolie et que mon toupet à payer, pour une fois. Elle me répond alors qu’elle est heureuse que cela m’ait plu, d’autant plus si je ne suis pas étudiante en archéologie. Elle accepte de m’aider pour ce qui est des lieux parce qu’elle a surtout des connaissances là-dessus. C’est déjà un bon début et je souris d’autant plus, je suis toute motivée par ce nouveau projet et si j’ai quelqu’un pour m’aider, je sais aussi que j’aurais plus tendance à me bouger les fesses pour faire avancer le projet. Puis, la conférencière me rassure avant de me tendre la main et de se présenter officiellement.

« Guinevere mais tout le monde m’appelle Beck ! »

Dis-je en prenant sa main et la serrant à mon tour. Je regarde derrière moi et je vois qu’il n’y a plus grand monde autour de nous, peut-être pourrais-je l’inviter à boire un verre pour faire connaissance si elle en a le temps. J’ai des cours après-midi mais qu’importe, mon projet est plus important, je prendrai les notes d’une amie. Pour ça, je n’ai pas de soucis à me faire, j’apprends assez facilement et j’ai des amis qui accepteront de me donner leurs notes.

« Est-ce que vous êtes libre pour boire un verre et qu’on discute un peu ? »

Je suis lancée, j’espère qu’elle acceptera, l’excitation du projet me donne envie d’en apprendre plus, sur le sujet mais aussi sur la jeune femme qui me semble être quelqu’un de réellement sympathique. Et tellement différente de tous les gens que je fréquente en ce moment, elle est rafraichissante pour moi.

:copyright: nightgaunt



Spoiler:
 





Beck
Sa vie, son combat

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Petite nouvelle du Renard
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» Stargate Loto : 22 au 26/03 (Nouvelle règle ! )
» L’amerique du sud, nouvelle terre d’acceuil pour la main d’oeuvre haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: