Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Lady SifWHATEVERLady Sif
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 173
ANNIVERSAIRE : 25/01/1990
INSCRIPTION : 08/01/2019
GROUPE : groupe 2 - l'usine
QUARTIER RÉSIDENTIEL : en errance pour le moment
EMPLOI : procureure
get out of my back !
Avant de partir en direction du Canada où Loki s'était réfugié, la guerrière ressentit le besoin de faire un détour par les États-Unis. Le pays avait souffert de la présence de celui qui fut autrefois son ami, et une partie d'elle voulait savoir à quel point. Ce n'était certes pas la première fois qu'elle venait sur Midgard, mais les fois où elle y avait mis les pieds, elle n'avait pas vraiment eu le temps de constater à quel point la ville qu'on nommait New-York avait été ravagée. Le voyage lui donna tout le temps de réfléchir aux conséquences de la destruction d'Asgard, et à tous les changements qu'il y avait eus ces dernières années. Certains auraient été inévitable, comme le couronnement de Thor. Mais pas dans ces conditions-là... Enfin, tout était encore compliqué pour le moment. Sif allait devoir trouver sa voie maintenant que ses amis étaient morts et que son ancien béguin devait s'occuper de son peuple. Certes elle l'aiderait autant que faire se peut, néanmoins la guerrière restait une femme d'action et elle éprouvait pour le moment le besoin de prendre ses distances avec lui. Son cœur surtout en avait besoin. Accepter mentalement qu'il ne la voie que comme une amie était une chose, mais que son cœur en fasse le deuil en était une autre. Sans compter que maintenant qu'il était de retour sur Midgard, il n'était pas impossible que Jane Foster fasse son grand retour dans sa vie. Et clairement, Sif n'avait aucune envie d'assister à ça. Bref, cette nouvelle aventure lui ferait du bien.

En tout cas, la vie des midgardiens étaient bien différente de celle qu'elle connaissait. Ne serait-ce que par leur manière de se vêtir, de parler ou de se déplacer. Intriguée, la vane ne perdait rien de leur façon de se comporter. Cependant, les regards éberlués et les remarques qu'elle se prenait lui faisait comprendre que les êtres vivants d'ici n'étaient pas top niveau tolérance, même si elle ne pouvait guère leur en vouloir. Et pourtant, elle leur était tellement supérieure sur tant de points... Peut-être faudrait-il tout de même qu'elle change de vêtements et qu'elle se fonde dans ce monde ? Le soir-même de son arrivé, Sif troqua ainsi son armure légère contre des habits humains. Ce n'était pas désagréable, mais ça restait très étrange et, par-dessus tout, elle n'aimait pas trop cette impression de ne pas être protégée. Une impression qui ne fit que s'agrandir au fur et à mesure qu'elle se sentit suivie. C'est pour cela qu'au détour d'une ruelle mal éclairée, Sif se retourna abruptement pour confronter ladite personne.

— Assez ! Qui êtes-vous et que voulez-vous ? Vous me suivez depuis plus de dix minutes à présent. s'exclama-t-elle en bloquant la personne contre le mur et en la maintenant avec son bras.
 
Non, Sif n'était pas paranoïaque. Elle avait tourné plusieurs fois pour s'assurer que son impression n'était qu'une sensation, mais le fait est que son stalker la suivait partout, même dans les coins et les recoins les plus improbables de cette ville. Et de toute façon, même sans cela, son instinct de combattante ne mentait jamais. Or là, il était clair qu'on lui voulait du mal, même si elle n'avait aucune idée du pourquoi.
Code par Hiyorin
Voir le profil de l'utilisateur
Sara LanceWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Sara Lance
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 1418
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 01/03/2017
GROUPE : À l'usine
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Vie dans un motel pour le moment
EMPLOI : Propriétaire d'un centre d'art martiaux
I'm gonna kick your ass
SIF & SARA
Ah New York, la grosse pomme, le centre de l’univers pour tous Américains qui se respecte… et qui n’est jamais allé plus loin que le bout de leur nez aussi. Je n’ai jamais compris ce que les gens trouvaient à cette ville. Dans les années 20, c’était un endroit fantastique à visiter, croyez-moi je le sais pour l’avoir fait. Mais le New York moderne est loin d’être aussi intéressant. Le fait que la ville avait été durement secouée après que la merde surnaturelle de ce monde frappe le ventilo n’aida pas du tout sa cause faut dire… Il n’en reste plus grand-chose et c’est un peu triste quand on y pense bien. Malgré tout, je n’ai pas l’intention de m’éterniser dans le quoi et de toute manière j’ai toujours eu l’impression qu’on se lasse trop vite de cette ville. Ce n’est qu’une autre grande ville au même titre de Los Angeles ou Boston. Elles sont toutes différentes, je l’avoue, mais ça reste quand même des amas de blocs de béton immenses. Pas aussi charmant que les monastères du Tibet ou la forêt amazonienne. Ça, c’est quelque chose qu’il faut voir dans sa vie. C’est le genre d’endroit que j’aimerais bien aller visiter à nouveau si j’avais la chance d’avoir un Waverider fonctionnel sous la main. Gedeon me manque, le reste de l’équipe me manque… même Ray! Juste pour vous dire comment cet endroit me déplait. La seule chose qui ne change pas c’est que je suis toujours en train de courir après des méchants pour les empêcher de détruire le monde au lieu du temps. Faut bien au moins un peu de constance dans la vie.

Les mains dans les poches de ma veste, je tourne le coin les yeux rivés sur ma cible qui se trouve à bonne distance devant moi. La femme que je suivais correspondait assez bien à la description d’une démone qui dirige un groupe assez violent qui m’a échappé quelques semaines plutôt. Comme je suis une femme sérieuse dans mon travail et que cette garce m’a vraiment fait chier la dernière fois que nous nous sommes croisés, je ne pouvais tout simplement pas la laisser disparaître sans faire quelque chose. Je sais que c’est un gros risque que je prends, mais pas le choix. Je préfère la surprendre en l’attaquant sur son terrain qu’attendre qu’elle me surprenne sur le mien. Parfois, il faut savoir prendre des risques pour que ça soit rentable. Malheureusement pour moi, je crois que j’avais sans doute sous-estimé celle que je chassais. Au détour d’une ruelle, je me fis surprendre. En quelques secondes, je me suis retrouvé épinglé sur le mur avec des options très réduites pour m’échapper. — Assez ! Qui êtes-vous et que voulez-vous ? Vous me suivez depuis plus de dix minutes à présent. Je lève les yeux prêts à lui rappeler notre bagarre d’il y a quelques semaines… quand je réalise que ce n’est pas du tout la même personne. Fais chier! Je me suis trompé… comment c’est possible? Je veux dire, je suis une pisteuse de talent. J’arrête donc de me débattre. « J’avoue que je vous suivais… mais hum… c’est un peu gênant parce que, en fait ce n’est pas vraiment après vous que j’en avais. » Un mouvement par-dessus son épaule attire mon attention et je gémis. Vraiment? « C’est après elle… donc ça vous dérangerait de me laisser parce que je crois qu’ils vont vouloir nous tuer. » Ma cible sortait des ténèbres avec environ six démons, au moins, derrière elle. Ça va être fun tout ça. J’espère que sa force est une preuve qu’elle sait se battre. Je n’ai pas envie de devoir rebrousser chemin. Ce soir, cette sale tronche doit mourir!
electric bird.


You make me believe
a deserve better
I'm gonna kick your ass ☆ Sara Squid
and i fall so hard for you
Voir le profil de l'utilisateur
Lady SifWHATEVERLady Sif
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 173
ANNIVERSAIRE : 25/01/1990
INSCRIPTION : 08/01/2019
GROUPE : groupe 2 - l'usine
QUARTIER RÉSIDENTIEL : en errance pour le moment
EMPLOI : procureure
get out of my back !
Habituée à visiter des mondes différents et à partir à l'aventure, Sif avait développé un excellent instinct vis-à-vis des peuplades qu'elle rencontrait. Or, elle sentait que les midgardiens étaient du genre peu tolérants, ce qui était du à leur grande faiblesse par rapport à la majorité des autres habitants de la galaxie. Comme souvent, lorsqu'on constatait que notre sécurité était menacée par l'ennemi en face, la peur prenait le dessus, et avec elle, une colère sourde et destructrice. Néanmoins, avec ceux qu'on appelait les Avengers dont Thor faisait partie, Midgard avait un point de vue plus serein sur la question, voyant les personnes avec des capacités hors du commun plus comme des protecteurs que comme des adversaires à éliminer. Du moins, Sif l'espérait car elle allait être coincée ici pour un moment. Mais alors qu'elle ignorait déjà les regards inquisiteurs des citoyens dont elle croisait la route, une sensation de malaise s'insinua en elle, si bien que la guerrière finit par s'enfiler dans une rue plus calme. Tout ce monde en même temps... c'était étouffant. Surtout lorsque tout le monde vous dévisageait. Certes elle n'était pas vêtue comme les autres et l'épée ainsi que le bouclier qu'elle avait dans le dos pouvaient intriguer. Mais à force, ça restait lassant. Sif avait l'impression d'être un animal de foire. Pourtant, alors que la vane se perdait dans un dédale de rues pour échapper à la curiosité des midgariens, elle finit par sentir qu'on la suivait. La personne était discrète, expérimentée, il fallait bien le dire. Mais Sif aussi était une experte de ce genre de chose, ce qui expliquait qu'elle ne se laisserait pas surprendre par cette traque dont elle ignorait la raison.

Cherchant d'abord à se débarrasser de son traqueur, Sif finit par soupçonner que la personne en question n'était peut-être pas un simple midgardien. Sinon, elle aurait réussi à s'en défaire. Sauf que, non, la personne qui la pistait s'accrochait à son rythme sans jamais se laisser distancer. Bon... Puisqu'on en était à ce niveau-là, autant prendre le taureau par les cornes. A une intersection, dans une ruelle déserte, Sif surprit son traqueur et le plaqua contre le mur en lui demandant de s'expliquer.

— J’avoue que je vous suivais… mais hum… c’est un peu gênant parce que, en fait ce n’est pas vraiment après vous que j’en avais. affirma-t-elle en l'observant.
 
Fixant ses yeux et observant les traits de son visage, la guerrière en conclut qu'elle était sincère. Cela dit, elle voulait en savoir plus sur la personne avec qui elle l'avait confondue, parce que c'était une vane tout de même, et que ça ne devait pas courir les rues midgardiennes... Mais avant qu'elle puisse lui en demander davantage, la blonde reprit.

— C’est après elle… donc ça vous dérangerait de me laisser parce que je crois qu’ils vont vouloir nous tuer.
 
Sif regarda par-dessus son épaule et aperçut une entité démoniaque accompagnée de sous-fifres. Pour le coup, elle ne savait pas trop comment elle devait prendre le fait qu'on la confonde avec... ça. Néanmoins, il y avait effectivement quelques points communs, comme cette chevelure d'ébène, ses yeux clairs ou le même teint opalin. Enfin, ce n'était pas le moment de jouer au jeu des sept erreurs. Comme venait de le lui indiquer son alliée temporaire, un combat se préparait.

— Je ne dis jamais non à un peu d'exercice. répliqua la guerrière en relâchant son traqueur.
 
Si la coïncidence pouvait paraître louche, d'un autre côté c'était plutôt logique, la blonde cherchant apparemment à mettre la main sur cette femme qui lui ressemblait depuis un moment. Quoi qu'il en soit, Sif sortit épée et bouclier et prit une posture offensive.

— Je propose qu'on fasse moitié-moitié. Je prends ceux de gauche et je vous laisse ceux de droite. proposa-t-elle, son esprit déjà concentré sur ce les prochains coups qu'elle allait donner.
 
Et sans attendre davantage, la vane se plongea dans le combat, donnant coups de boucliers et frappant de son épée avec une agilité, une dextérité et une puissance digne de la combattante renommée qu'elle était. Habituée à se battre contre des entités mystiques, Sif ne fut guère surprise de constater leurs pouvoirs et leurs résistances, mais elle avait vu bien pire et les tailla en pièce sans le moindre ménagement.
Code par Hiyorin
Voir le profil de l'utilisateur
Sara LanceWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Sara Lance
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 1418
ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
INSCRIPTION : 01/03/2017
GROUPE : À l'usine
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Vie dans un motel pour le moment
EMPLOI : Propriétaire d'un centre d'art martiaux
I'm gonna kick your ass
SIF & SARA
Je ne suis pas du genre à me tromper en général quand je suis une cible ou quand je me mets en chasse, mais il faut croire que je dois être rouillé aujourd’hui pour faire une aussi grosse erreur en confondant la femme qui se trouve devant moi avec celle que je chasse à l’origine. Elle semble être tout autant dangereuse que la créature que je tente de tuer, mais sans aucun doute un peu plus… sensible à tuer des innocent… enfin elle ne semble pas être sorti pour faire un massacre. Bon après, je ne la connais pas je peux donc me tromper, mais encore il y a quelque chose qui me dit qu’elle n’est pas du tout comme une des créatures que je chasse tous les jours même si elle ne me semble pas être totalement humaine. La force avec laquelle elle m’a agrippé ou encore comment elle semble m’avoir aussi facilement attrapé en train de la suivre son loin d’être normal pour une personne banal. Surtout que la démone ne semblait même pas avoir vu que j’étais derrière elle avant maintenant. Ça veut tout dire pour moi.

J’ai à peine pu retenir une grimace de douleur quand j’ai senti mon dos frapper le mur derrière moi quand elle m’a attrapé par le collet de mon t-shirt. Ouf, elle ne m’a pas agrippé par ma veste. Avec sa force, je n’aurais pas trop apprécié qu’elle abime accidentellement ma veste en cuir. Quoi? Cette veste a appartenu à ma sœur Laurel et très franchement c’est un des seuls trucs que j’ai d’elle avec moi du coup je préfère qu’elle ne soit pas détruit surtout par une personne avec qui je ne vais peut-être même pas me battre au final. Je finis par lui expliquer grosso merdo la situation et comme quoi en fait je me suis planté de cible. Je suis soulagée qu’elle ne semble pas trop hésiter à me croire. J’ai un visage honnête faut croire… bon faut dire que je peux aussi être une très bonne menteuse et je ne dois même pas cette capacités à mon temps dans la ligne… c’est une chose inné chez moi qui remonte à mon adolescence. Malheureusement, notre petit tête à tête des plus sympas fut rapidement interrompu par ma cible qui ne débarquait pas seule. Joie plus de sang à enlever sur mes vêtements plus tard. Je sens qu’on va bien s’amuser malgré tout. — Je ne dis jamais non à un peu d'exercice. Elle me lâcha alors qu’il était clair que le combat allait commencer. D’un côté, il y avait nous et de l’autre au moins six démons avec ma proie dans le milieu. Pendant un instant, je me demandais si s’était une bonne idée pour la femme qui se tenait à côté de moi de se battre. Même si quelque chose me disait qu’elle avait des capacités, je ne savais pas pour autant si elle pouvoir tuer un démon. Je penchai la tête sur le côté en la regardant alors qu’elle sortit une épée et un bouclier… Mais c’est qui cette femme! « J’ai tellement de question maintenant… » Je secouai la tête en clignant les yeux. J’avais vu des choses pas mal étranges depuis que je voyageais dans le temps, mais il semble que je n’ai pas encore totalement tout vu pour autant.

Dans un mouvement rapide, je fis glissé mon bâton télescopique dans ma main et le déplia dans un même mouvement. Je pris position à ses côtés plus du tout inquiète pour sa sécurité en la voyant avec ses armes. Elle savait se battre s’était clair et net maintenant. Je pouvais facilement reconnaître un autre combattant compétent et elle était sans doute prête à faire face à ses démons sans problème. — Je propose qu'on fasse moitié-moitié. Je prends ceux de gauche et je vous laisse ceux de droite. Je lui offris un sourire large. « Pas de problème, laissez-moi juste lady cornue dans le milieu vivante. Je dois avoir quelques mots gentils avec elle. » Je me lançai par la suite dans la bagarre lui emboitant rapidement le pas. Éviter les coups était facile. Les démons étaient généralement lents dans leur mouvement et je pouvais facilement voir les coups arriver vers moi. Dans un geste fluide, je fis de mon staff deux morceaux alors que j’envoyais des coups à mes attaquants. Je jonglais entre mes deux bâtons et mes couteaux laissant de longues marques lorsqu’une belle ouverture me le permettait. Finalement, mes adversaires étaient au sol mort ou complètement incapable de faire quoi que ce soit. La démone vit alors qu’elle avait été trop confiante pour ce combat. J’avais beau être un simple humaine, je savais comment tuer un monstre après tout il est plus facile pour un monstre d’en tuer un autre. Voyant qu’elle tentait de fuir, je lui balançai un de mes poignards avec toute ma force l’épinglant littéralement dans un coin de mur. Elle se retrouva complètement immobiliser.

En regardant par-dessus mon épaule, je vis l’autre femme qui tenait facilement à distance ses propres adversaires. Ils n’avaient clairement aucune chance contre elle. Du coin de l’œil, je vis un démon qui se dirigeait vers mon allié alors qu’elle avait le dos tournée. Je regardai ma cible qui se débattait toujours pour se décrocher sans succès. Je jurai dans un souffle alors que je m’élançais vers le démon. Je lui brisai le genou sans ménagement et lui tranchai la gorge avec la lame que je tenais dans ma main. Je pouvais sentir mon propre sang bouillir soudainement dans mes veines et la rage commencer à remplir mon cerveau. Ma vision devenait un tunnel et les bruits autour de l’écho lointain. Je connaissais assez bien le sentiment pour savoir ce qui se passait alors que je regardais le sang gicler de la gorge du monstre à mes pieds. Je pouvais voir la couleur rouge dans le coin de ma vision prendre le dessus sur toutes les autres couleurs. Je me reculai en fermant les yeux et en respirant tentant de me calmer. Alors que je tentais de me calmer pour ne pas laisser ma rage de sang prendre le dessus, je sentis quelqu’un posé sa main sur mon épaule. Mauvaise idée. Dans mon état, tous mes instincts étaient en mode tuer. Je me retournais alors la dague toujours bien serrer entre mes doigts et la retournai contre la femme qui un instant au part avant se battait à mes côtés. Mon regard était sauvage à la limite de la démence alors je la repoussais avec un cri la dague dégoulinant du sang de ma dernière. J’étais pour plus de sang et malheureusement, elle se trouvait être la seule personne devant moi.
electric bird.


You make me believe
a deserve better
I'm gonna kick your ass ☆ Sara Squid
and i fall so hard for you
Voir le profil de l'utilisateur
Lady SifWHATEVERLady Sif
ÂGE RÉEL : 29
MESSAGES : 173
ANNIVERSAIRE : 25/01/1990
INSCRIPTION : 08/01/2019
GROUPE : groupe 2 - l'usine
QUARTIER RÉSIDENTIEL : en errance pour le moment
EMPLOI : procureure
get out of my back !
La vane était peut-être un peu à cran, évoluant dans un monde qui n'était pas le sien et dans lequel pourtant elle se retrouvait coincée, il n'empêche qu'il lui restait encore suffisamment de lucidité pour reconnaître ses potentiels alliés de ses adversaires. Du moins l'espérait-elle... Mais face à la blonde, Sif choisit de suivre son instinct. Le regard de cette dernière démontrait une réelle sincérité, et si jamais elle se fourvoyait, elle pourrait toujours s'en occuper plus tard. Néanmoins, après avoir attrapé sa traqueuse et l'avoir forcé à révéler ses intentions, voilà qu'une troupe de démons apparut derrière la guerrière. Cela ne fit que renforcer sa décision première qu'elle pouvait faire confiance à la jeune femme blonde. Par contre, Sif se sentit quelque peu surprise de voir qu'on la confondue avec... ça. Mais bon, tout le monde peut se tromper et, parfois, on voyait ce qu'on voulait voir. Or, il semblait que sa traqueuse cherchait vraiment à mettre la main sur la succube. Quoi qu'il en soit, à sa demande de la relâcher pour aller se battre contre ceux qu'elle recherchait réellement, Sif accepta et se proposa même de rejoindre le combat. Voilà qui lui était familier et qui lui ferait le plus grand bien. Car même si elle ne connaissait pas les enjeux de ce qui était en train de se passer, reconnaître qui se battait pour le bien et qui était du côté du mal n'était pas très difficile.

— J’ai tellement de question maintenant… lâcha la blonde en voyant Sif sortir son épée et son bouclier.
 
Sa réplique fit sourire cette dernière, mais l'heure n'était pas à la parlotte. Les ennemis étaient là, juste devant elles, et ils n'allaient pas attendre qu'elles soient prêtes pour se jeter sur leurs proies. Habituée à ce genre d'exercice depuis des millénaires, Sif prit les devants en partageant leurs adversaires en part égal. Désormais, tout ce qui comptait pour elle, c'était de mettre une raclée à ces créatures des ténèbres.

— Pas de problème, laissez-moi juste lady cornue dans le milieu vivante. Je dois avoir quelques mots gentils avec elle.
 
Lady Cornue ? Hum, la chef de ce groupe visiblement. De part son physique, sa position et sa manière de se mouvoir, elle semblait être plus puissante que les autres. Qu'importe, rien ne pouvait l'arrêter, surtout pas sur Midgard alors qu'elle avait connu des monstres et des entités bien plus puissants.

— Un vieux compte à régler, je présume ? demanda Sif de manière rhétorique.
 
Les quelques fragments de puzzle que la vane avait en main commençaient à prendre place dans son esprit. C'était cette chose que la blonde cherchait à abattre et, pour une raison ou pour une autre, elle l'avait confondu avec elle. Eh bien, elle allait vite s'apercevoir qu'à part une éventuelle ressemblance physique, elle n'avait rien de commun avec cette enchanteresse des enfers. Bouclier en avant, épée relevée et prête à frapper, Sif engagea le combat. Rapide et agile, elle se glissait entre ses ennemis, les esquivant tout en faisant tournoyer sa lame, tranchant ses adversaires de sa lame. Sans difficulté aucune, ils tombaient tous les uns après les autres. C'était même trop facile pour la guerrière qu'elle était. C'est alors que, trop confiante, Sif ne prêta pas au danger qui apparut derrière elle. Ce fut son alliée du moment qui lui sauva la mise. Se retournant aussitôt en entendant ce qui se passait, Sif l'observa et hocha la tête pour la remercier. Cependant, elle crut remarquer que la blonde n'allait pas très bien. Avait-elle été blessée ?

— Tout va bien, guerrière ? s'enquit-elle après quelques secondes de silence, voyant que sa partenaire reculait, mal en point.
 
C'est là que, contre toute attente, Sif se fit poignarder par la blonde. Sérieusement ? Puis cette dernière émit un cri de rage, le regard haineux et la poussa en arrière. Dans un geste de protection pour lui sommer de s'en aller ? Ne comprenant pas d'où provenait ce revirement mais n'étant pas du genre à fuir, Sif comprit qu'elle allait devoir aider son alliée, même si ça signifiait lui taper dessus pour qu'elle retrouve ses esprits. Mais avant cela, elle jeta un rapide coup d’œil à la succube. Celle-ci était toujours épinglée contre le mur, mais plus pour longtemps car elle s'acharnait sur la dague pour recouvrer sa liberté. Réfléchissant, Sif décida d'adopter une posture défensive au cas où son ex-partenaire tenterait de l'attaquer, tout en se dirigeant vers la démone pour l'empêcher de fuir. Arrivée vers cette dernière, elle l'assomma d'un magistrale coup de poing.

— Le combat est fini. ft simplement Sif, espérant que ça calmerait la combattante qui semblait en proie à une lutte intérieure.
 
Ne restait plus qu'à attendre sa réaction pour savoir si elle allait devoir se battre avec et la mettre K.O. comme elle venait de le faire avec la succube, ou si elle allait parvenir à reprendre le contrôle de son mentale de son propre fait.
Code par Hiyorin



i'm your lionheart
I do believe in the light, Raise your hands into the sky, The fight is done, the war is won, Lift your hands toward the sun.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Move or I'm gonna kick your ass ft. Min Woo
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Arene Kick
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: