Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.04 EST LÀ ! VERSION 15 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Depuis cette escapade semi-romantique avec Caroline, leurs contacts entre eux furent pour le moins restreints. Sans prendre en compte leurs emplois du temps respectifs chargés, ils avaient aussi du limités leurs rencontres à cause de leur situation. Caroline sortait toujours avec ce salopard criminel de Sawyer, enfin elle le faisait selon elle pour le faire condamné par son père. Ce que Clint continuait à désapprouver malgré le fait qu'il n'est pas insisté davantage pour la faire arrêter. Il espérait maintenant qu'il ne regretterait pas trop cette dernière décision. Du coup, comme la jolie blonde continuait d'être sa petite-amie ça ferait mauvais genre pour elle de s'afficher avec le Shérif de banlieue. Et à part en dehors de la ville comme ils l'avaient fait la dernière fois, difficile d'être discret dans ce coin reculé de Spring Harrow.

Mais l'attente était longue pour Clint, sans compter que celle-ci s’invitait régulièrement avec sa bonne copine de toujours, l'angoisse. Celle de voir cette affaire se terminer de la pire des manières, un meurtre. Même si Sawyer n'était pas connu pour être un assassin, qui sait comment il pourrait réagir en découvrant la supercherie de Caroline. A vrai dire, on pourrait le comprendre. La demoiselle non seulement trichait sur ses sentiments, mais en plus cherchait à le faire enfermer. Sans parler de la relation très proche qu'elle entretenait avec le Shérif Barton, même si ceux-ci n'avait pas encore remis cela entre eux, cela rajoutait aussi l'adultère. Un cassier chargé qui ne plaidait pas en faveur de Caroline face à un homme trahi. Il pourrait lui faire du mal et de manière définitive. Pour sur que Clint ne s'en remettrait jamais.

Alors il avait agi. Ils devaient se voir. Déjà pour parler de l'avancée de l'affaire et surtout pour se rassurer un peu. C'était fou comment ce brave gaillard avait réussi à devenir un gars sensible et dépendant d'une relation amoureuse. Il y avait bien que Caroline pour le faire être ainsi. Mais pas de question de la faire se déplacer jusqu'à lui juste pour pouvoir se sentir mieux, lui. S'ils se verraient, ça serait pour passer un agréable moment à deux. La décision de faire ça chez l'un ou l'autre s'était imposé rapidement d'elle-même. Trop dangereux d'aller une nouvelle fois chez elle, son père, Sawyer ou quiconque pouvait venir chez elle à l'improviste. Alors chez lui avait été la bonne option, d'autant que Caroline pourrait découvrir son chez-lui. Bonus non négligeable, Clint s'était efforcé de garder l'adresse de sa maison secrète, pour éviter des représailles de la part d'éventuels criminels enfermés par lui.

Une fois son invitation envoyé par SMS, à une heure qu'il savait qu'elle serait à son travail à l'hôpital, réduisant les risques que Sawyer tombe sur le message, il attendit la réponse. Une fois reçue, il planifia sur ce qu'ils avaient convenu ensemble, un dîner.
Le soir en question venu, Clint organisa le tout. Mode Love: On. Niveau: Maximum. Quand elle arriverait, elle découvrirait un petit message accroché à la porte: "Suis les lumières" Signé C. Puis une fois entrée, elle constaterait des bougeoirs allumés sur le sol traçant un chemin. Celui-ci la mènerait vers un premier arrêt dans le vestibule où elle pourrait se débarrasser de ses affaires. Elle découvrirait bien en évidence un paquet emballé, avec un second mot: "Porte-moi" A l'intérieur du paquet, elle trouverait un Pashmina de soie vert pomme à mettre sur ses épaules. Puis, le chemin de lumière la conduirait vers la cuisine, sobrement illuminé de bougies lui aussi. Sur le bloc central de la cuisine, elle y verrait deux flûtes à champagne vides accompagnés d'un nouveau message: "Emmenez-nous" Enfin une fois dirigée vers le salon, elle pourrait voir un dernier présent, une simple fleur de sa variété préférée avec ce dernier mot: "Promis, ce petit jeu est bientôt fini" terminé d'un petit smiley sourire.
Là une petite musique d'ambiance se lancerait depuis l'extérieur, sans doute un jazz doux et lent. La musique l’emmènerait sur la terrasse présente derrière la maison qui donnait sur le jardin. Il y aurait une table bien dressé et un feu chaleureux dans son barbecue en pierre. Enfin, une fois qu'elle serait arrivée au bout de ce voyage, il sortirait de sa cachette depuis l'autre côté de la terrasse et manifesterait sa présence, en faisant sauter le bouchon d'une bouteille de champagne. Si tout se passait comme prévu, il afficherait un magnifique sourire devant elle.
roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.


❝ Caroline et Clint ❞
Soirée de toutes les surprises.

Pourquoi à chaque fois que j'avais la chance d'être près de Clint, il fallait toujours que tout soit d'une complexité extrême ? J'avoue, je m'y étais jeté à tête baissé. J'avais pensé qu'il aurait sa petite famille, donc que je devais me résoudre à me le sortir de la tête. N'importe quel moyen était bon à prendre et ce même si me vit devait être mise en danger. À se demander ce qui avait à mon père de me pousser à accomplir un tel geste. Peut-être croyait-il réussir à m'occuper suffisamment pour que je ne revoie pas Clint. Une chose était certaine, je devrais remettre un jour ou l'autre son amour pour sa propre fille en question. Parfois, je me demande si ce n'était pas qu'une simple façade pour cacher une infidélité qu'avait eue ma mère. Ou qu'il m'en voulait d'être née femme. Bref, trop de questions ! Passons aux choses sérieuses du moment. C'est-à-dire mon rendez-vous avec cet homme pour qui mon cœur n'avait jamais cessé de battre, et même face à cet éloignement.

Je ne sais pas combien de vêtement, j'avais pu choisir avant de trouver mon choix final. Bien que le désordre pouvait en dire long sur mon niveau d'hésitation. Pourtant, j'avais choisi une petite robe rose des plus simple. Il valait mieux de conserver mes habitudes de simplicité pour ce genre de rendez-vous. Me mettre trop en valeur était trop risqué pour un dérapage fortement provoqué. J'avais opté pour ce vieux parfum qu'il avait toujours adoré. Probablement mon faux pas pour cette soirée, mais j'y tenais, puisqu'il s'agissait de celui que je portais lors de notre toute première rencontre dans ce bar... Des souvenirs de cette fameuse nuit, celle qui avait tout déclencher entre nous. Prenant cette adresse qu'il m'avait donné, l'insérant dans mon GPS avant de prendre le chemin qu'il m'indiquait.

Arrivant devant la porte de chez lui, attrapant la première note qu'il y avait laissé avant de suivre les bougeoirs. Déposant ma veste et mon sac à main dans le vestibule. Ce paquet attirait mon attention, je n'hésitais pas à l'ouvrir et à poser le contenu sur mes épaules avant de reprendre le chemin indiqué. Je jetais à peine un coup d’œil sur ce qui se trouvait hors de la zone tracé. Beaucoup trop préoccupé par ce battement dans ma poitrine. J'attrapais les flûtes à champagne, tel qu'indiqué sur le nouveau message. Dois-je dire à quel point, j'avais hâte de tomber sur sa propre personne au lieu de ses surprises ? Bien que toute cette mise en scène ne faisait qu’amplifier mon envie de lui sauter dans les bras. Mauvaise idée, très mauvaise même. Un sourire s'affichait instantanément sur mes lèvres en apercevant une orchidée rose, il se souvenait de cette fleur. L'attrapant, m'arrêtant quelques secondes pour la sentir tout en lisant ce message qui l'accompagnait. Puis, je suivais la musique jusqu'à la terrasse. Sursautant, entendant le bouchon de la bouteille sauter, avant d'avoir un petit rire tout en venant le rejoindre.

« Magnifique ! » M'exclamais-je en parlant de toute cette préparation. Mon regard planté dans le sien, osant faire les quelques pas qui nous séparaient. Incapable de retenir cette envie de le retrouver après tout ce romantisme. « Tu m'as manqué. » Murmurais-je avant de venir poser mes lèvres contre les siennes pour un baiser assez délicat. Choisissant de ne pas m'y attarder plus d'une dizaine de secondes. « Qu'avez-vous fait de mon Clint ? » Demandais-je en reculant mon visage du sien, et faisant un pas en arrière pour mettre les flûtes entre nos deux corps. Histoire de stopper un autre rapprochement.



code ©️ Pando




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Il n'avait jamais douté que tout se passerait bien, c'était un maître calculateur qui ne laissait que peu de place au hasard. Elle finirait par arriver à l'endroit qu'il avait choisi, restait à savoir si elle avait apprécié toutes ces intentions. Il avait donc patienté dans son coin, sa bouteille de champagne à la main, assis sur un tabouret. C'était pas un grand patient non plus, surtout quand il lui fallait attendre sa Caroline. Tout était en place plus d'une demie-heure avant l'arrivée prévue de la blonde, alors il avait bien du attendre. Il regardait l'heure sur son téléphone prêt de lui, toutes les quinze secondes, qu'il gardait au cas où Caroline voulait le joindre. Il espérait que son boulot ne le dérangerait pas ce soir, la banlieue pouvait survivre rien qu'une soirée sans son shérif quand même. Au cas où, il restait ses adjoints à qui il avait bien spécifié de ne le déranger sous aucun prétexte. S'il devait continuer à voir régulièrement Caroline, ce qu'il espérait pour très bientôt, pour sur que ses adjoints entendraient cette ordre toutes les semaines. Continuant d'attendre, il se dit qu'il aurait du raccourcir le trajet tracé, lui permettant ainsi d'être plus rapidement près d'elle.

En entendant la porte d'entrée se refermer, il sut qu'elle avait commencé à remonter le chemin de lumières. Il se leva et n'attendit pas longtemps avant d'apercevoir dans son salon, le rose de la jolie robe que portait Caroline. Il saisit la télécommande de sa chaîne hi-fi et lança la musique. Elle fit son entrée, au moment où il déballa la bouteille de champagne. Il se dépêcha de la faire sauter pour montrer sa présence. Elle le découvrit habiller d'un simple pull-over gris, porté à même le corps qui mettait sa carrure sportive en valeur et son éternel jean noir. De ce côté là, il avait fait dans la simplicité, ce qui n'était pas plus mal non plus. Porté un costume, c'était pas du tout son truc.

Caroline de son côté, était très belle, sa robe lui allait comme une fleur et son naturelle faisait toujours beaucoup d'effet à Clint. Il la remercia d'un sourire supplémentaire à sa mention "magnifique" pour la surprise qu'il avait confectionné. Elle le rejoignit très vite pour le plus grand plaisir du shérif et mentionna qu'il lui avait manqué avant de l'embrasser. Il lui répondit à son tour, qu'elle aussi lui avait manqué, par une grande tendresse dans son baiser. Bien qu'il le trouva trop court comme baiser, Clint rigola à la remarque de Caroline. C'est la toute nouvelle version, bien qu'elle reste toujours en phase de test. Tu me diras si elle est à ton goût. Dit-il en servant les coupes amenées par Caro. Il posa la bouteille et prit sa main de libre dans la sienne pour l'emmener à quelques pas jusqu'à la table. Installes-toi, lui dit-il poliment. Il s'assit près d'elle et décida de garder sa main dans la sienne. Je suis content qu'on y soit arrivés à cette soirée. C'est que je trouvais le temps long, pas toi ?
roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.


❝ Caroline et Clint ❞
Soirée de toutes les surprises.

« Peu importe la version, j'aime l'être en lui-même... Ma seule demande serait qu'il conserve son côté viril ! » Disais-je en souriant. Certes, c'était super de le voir changer pour ma personne, mais je voulais qu'il sache que rien ne lui obligeait. L'important pour moi était qu'il soit lui. J'étais tombé sur son charme dès notre première rencontre et cela n'avait toujours pas changé avec les années. « D'accord. » Répondais-je tout simplement en prenant la place indiqué. Hors de question de foutre en l'air son plan de la soirée. Mon regard laissant le sien quelques secondes et venait fixer nos mains qui semblaient coller l'une à l'autre. C'était sa remarque qui venait me sortir de mon petit monde. « Affreusement long ! Par chance, j'avais un gros ourson en peluche pour me tenir compagnie. » Affirmais-je en faisant allusion au souvenir qu'il m'avait gagné, lors de notre dernière sortie. Elle était toujours dans mon lit, sauf quand Sawyer devait passer, là, elle était sur le lit de ma chambre d'ami. Cela passait mieux et je n'avais pas besoin de m'expliquer, elle, c'était fondu au décor passant inaperçue.

« Que nous as-tu préparé ? » Demandais-je en pointant les assiettes du menton. Bon, j'avoue que je n'avais pas trop la tête à commencer par le repas. Mais il n'avait pas fait tout cela pour qu'on le laisse moisir. Par contre, je me redressais sur ma chaise, venant même m'avancer dans sa direction. « Je reprendrais une petite dose de l'entrée... » M'exclamais-je dans un murmure en venant poser ma main libre contre son épaule. N'attendant pas pour me rapprocher encore, jusqu'à ce que mes lèvres viennent frôler les siennes. Ne bougeant pas quelques secondes, me contentant de simplement sentir sa présence près de moi. « Sauf... Si tu ... Préfère... Attendre... » Offrais-je, prenant le temps de prononcer chaque mot pour qu'il sente la chaleur de ma bouche contre la sienne. Moi, chercher à le provoquer ? Carrément !

code ©️ Pando
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Il la regarde en plissant les yeux. Oh n'ai point peur beauté, ma virilité n'a elle pas prise une ride. lance-t-il sans avoir fait exprès d'être plein de sous-entendus. Il aimait son propre côté rockeur / bad boy. Il n'avait plus l'âge de traîner dans un bar et de jouer les voyous, mais il gardait sa désinvolture face aux femmes et son goût pour les échanges musclés. Et il savait que Caroline aimait ce type d'hommes, pas violent, juste des vrais mâles. Alors maintenant qu'elle était dans sa vie, il n'avait plus besoin de s’assagir pour plaire à une femme plus de son âge, mais qui n'accepterait pas sa personnalité. Il l'écouta répondre qu'elle aussi avait trouvé le temps affreusement long l'un sans l'autre. Il était toujours content d'entendre qu'elle était en manque de lui. Il rigola à la remarque de l'ours en peluche. Il l'imaginait très bien dormir avec la nuit, serrer contre elle, les jambes tenant fermant la taille de la peluche. Une fois ensemble, la ville sera trop petite pour ton ours et moi, tu sais, dit-il plein de malice. Les taquineries, un vrai langage pour eux.

Il la conduisit à table où elle ne se fit pas prier deux fois pour s'installer. Assis à côté d'elle, il entreprit de lui annoncer le menu de la soirée. Je pensais qu'on pourrait attaquer par le poisson en papillote qui cuira rapidement sur le barbecue, dit-il en tournant la tête vers son barbecue en pierre, allumé d'un faible feu qu'il faudrait raviver. Quand il reprit un contact visuel avec Caroline, celle-ci s'était rapprochée et semblait vibrer d'un tout autre appétit. Elle s'approcha encore, faisant grandir un large sourire aux lèvres de Clint. Elle lui chuchota un truc à propos d'une entrée, mais Clint était déjà absorbé par la chaleur approchante de sa bouche. Il sortit de sa torpeur, quand elle déclara explicitement vouloir attendre pour manger et lui demandait son avis. A partir de là, les mots furent inutiles. Le regard de braise de Clint se plongea dans celui de la blonde et s'alimenta de son propre regard ardent.

Il sombra rapidement à ce charme de tentation et captura ses lèvres. Il avait comblé le vide entre eux à ce niveau là, mais également de leurs corps. Il s'était levé si brusquement pour l'enlacer et se serrer contre elle, que sa chaise de jardin s'était renverser derrière lui. Il la saisit à la taille, lui faisant sentir tout le désir qu'il avait pour elle. Sa bouche était en proie à une lutte de domination, mordant gentiment sa lèvre inférieure entre deux baisers. Rapidement, il la souleva du sol par les fesses pour la maintenir en l'air, l'invitant à lacer ses jambes autour de sa taille. Ainsi, il la prit avec elle jusqu'à l'entrée de la maison, chemin entrecoupé de séries de baisers, où il put prendre la direction de la chambre à l'étage. Il s'arrêta au sommet de l'escalier et la plaqua contre le mur pour une séance de dévorage de son cou. Caroline.. lâcha-t-il d'un ton grave emplit de désir. Une fois suffisamment calmé pour atteindre la chambre, il l'y conduisit pour la déposer sur le lit.
roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.


❝ Caroline et Clint ❞
Soirée de toutes les surprises.

Il m'avait fallu un contrôle incroyable pour me contenter de lever les yeux au ciel. Oui, j'avais décidé de jouer avec les emmerdes en faisant mine de douter de ce fameux côté viril chez lui. Mais que voulez-vous, nous avions toujours aimé ce, la jouer avec ce genre de taquineries. Et puis j'avais aussi changé en prenant un peu plus d'assurance envers moi-même et mes paroles. Il fallait souhaiter que ce côté plus sur de moi-même allait lui plaire. Oui, parce qu'il faut l'avouer, une femme timide a ce petit côté sexy qui ferait fondre n'importe quel homme. Petit côté qui était en quelque sorte disparu chez moi. Bien qu'il y aurait forcément des situations qui pourraient me le rendre. « Oh, oubli ça, l'ours reste dans mon lit ! Va falloir faire avec ! » Lançais-je avec un air sérieux, avant de rire de la situation. Je l'imaginais déjà envoyer l'ourson en peluche au fond du placard pour reprendre sa place à chaque nuit.

Pour ma part, j'avais écouté à moitié sa réponse au sujet du repas, quelque chose en papillotes et un barbecue... Peut-être était-ce le temps passé à attendre cette soirée ou le fait qu'on avait retenu un certain besoin depuis trop longtemps l'un envers l'autre. Mais pour ma part, mon cerveau refusait de se concentrer sur le repas en question. Et je lui avais bien fait comprendre avec ce rapprochement. Visiblement, je n'étais pas la seule à avoir ce ressenti. Puisqu'il n'en avait pas fallu plus pour qu'il se lève et me soulève, les deux mains sous mes fesses. Il ne m'avait pas fallu plus pour enrouler mes jambes autour de sa taille. J'avais beau être légère, je tenais à donner un petit coup de pouce. Aucun mot n'avait besoin d'être prononcé. Comme il avait déjà dit : "Si ça doit arriver, ça arrivera.". Clin n'avait jamais rien forcé entre nous par le passé et encore aujourd'hui. Non, cette fois-ci, j'avais provoqué la chose.

Il m'avait porté jusqu'à l'intérieur de sa maison, déconcentré par quelques baisers rempli de désirs. Tiens, il avait encore de la force, bon, je ne suis pas très lourde non plus, mais il m'avait même fait monter les escaliers au complet. Puis, ce petit arrêt contre le mur m'avait donné des frissons. Ses lèvres contrent la peau de mon cou avait toujours eu l'habitude de me faire tourner la tête. Puis, je m'étais retrouvé sur son lit. « clint » Murmurais-je en sentant son corps au-dessus du mien. Laissant sa taille se libérer de mes jambes pour laisser mes mains glisser sous sou haut, caressant sa peau. Levant la tête pour venir chercher ses lèvres à nouveau, gardant les yeux entrouvert. Oui, j'avais envie de le voir. Un sourire restait dessiner sur mes lèvres, preuves que j'étais heureuse d'être ou je me trouvais à cet instant précis.

« gosh... » Laissais-je échappé. Pourquoi ? Pour la difficulté à garder un certain contrôle sur ma propre personne. Je n'avais pas de souvenir d'avoir été autant mélangé entre l'envie pressante et le désir de profiter tendrement. Mes mains venaient glisser jusqu'à son pantalon, longeant jusqu'au-devant, le forçant un peu à se reculer. Il n'en aura pas fallu plus pour venir lui défaire pour qu'il soit un peu plus à l'aise en le faisant tomber au pied du lit. Pour ma part, remercions mon choix de robe et de ce petit ensemble à string rouge. Dès qu'il avait retrouvé sa place, j'avais retrouvé ses lèvres, les abandonnant pour dériver sur sa mâchoire et aller vers son cou. M'arrêtant près de son oreille pour venir lui mordiller légèrement.


code ©️ Pando




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Oh Clint était bien plus un homme à Caroline qu'un homme à femmes, comprendre là-dedans que toutes les personnalités que pouvait être Caroline réussiraient toujours à garder son Clint près d'elle, bien devant toute autre femme. Et avec ce côté nouvellement rebelle, ça lui donnait un tout autre charme, certes, mais pas dénuer de toute attirance. Il l'avait déjà remarqué, mais ça faisait d'elle une vraie femme, plus une simple jeune fille naïve sur la vie. Cette nouvelle Caroline faisait beaucoup rêver Clint. Elle lui donnait des rêves de couple, bien évidemment, mais même parfois de famille. Cela n'était encore que très flou dans son esprit et pour sûr qu'il n'était pas prêt à cela avec elle. Mais dans d'autres circonstances, par exemple s'il était plus jeune de quelques années et qu'ils avaient aussi moins d'écart, alors il aurait foncé droit devant vers cette idée, avec une femme comme elle était maintenant.

Il rigola à la remarque de Caroline et à son air faussement sérieux, qu'est ce qu'il adorait ce petit air qu'elle se donnait quand ils s'amusaient à se taquiner. Il est pare-balles ton ours ? menaça-t-il de le trouer façon Tony Montana, ponctuant sa phrase d'un clin d’œil amusé.

Le rapprochement avait commencé et Clint n'y était pas allé en douceur. Mais il avait une telle envie d'être collé à elle et de rattraper ces affreux mois sans pouvoir la toucher. Sans parler des années qui avaient précédées. Il l'avait porté comme une poupée au travers de la maison, une partie de son esprit savait que la belle manifesterait son mécontentement, si quelque chose se passait pas comme elle le voulait. Arrivé devant l'escalier, il est vrai qu'il avait joué les mecs de vingt ans. Est-ce qu'il voulait lui prouver à elle, qu'il était toujours capable de rivaliser physiquement avec des jeunots de l'âge de sa Caroline, qui sait ? En tout cas, ça n'avait pas été un moindre effort et il avait déguisé habilement la pause au sommet de l'escalier, en une séance de baisers brûlants dans son cou pâle.

En tout cas une fois dans la chambre, cette traversée ne semblait pas avoir calmé les ardeurs de Caroline, qui manifestait son désir par un murmure de son prénom, qui ne laissait aucun équivoque sur son désir pour lui. La rejoignant au-dessus d'elle, il frissonna au passage de ses mains sur son torse et en profita pour enlever son pull, le laissant torse nu, gardant lui aussi un sourire sur son visage. Il éclata de rire à l'interjection de Caroline. Ce n'était pas un rire méchant, il était juste amusé par sa spontanéité et profitait pleinement du moment en rigolant sincèrement à la situation. Il retourna rapidement à ses lèvres pour ne pas qu'elle se vexe.

Il expira lourdement du nez quand elle passa ses mains sur le devant de son jean puis il se releva pour l'ôter et se dépêcha de revenir l'aider à enlever sa robe, comme elle l'avait aidé pour son pantalon. La jolie pièce de tissus rose finit près de son jean et maintenant tous les deux en sous-vêtements, ils pourraient profiter beaucoup mieux des caresses de chacun. Allongé sur son flanc, ses jambes s'emmêlèrent naturellement à celles de Caroline et il profita de la jolie vue qui s'offrait à lui. Elle pourrait lire dans ses yeux à tel point il la trouvait belle. Cette petite pause calma un peu le jeu et leur laisserait le temps de trouver le bon rythme. Il la sentait un peu tiraillée entre la tendresse et la passion alors il l'embrassa tendrement, une main caressant son ventre puis qui glissait sur ses fesses. Encore une fois, il savait qu'elle saurait lui faire comprendre ce qu'elle préférerait.
roller coaster


Coucou, un up rapide avant un week-end où je suis indisponible <3 bis
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.


❝ Caroline et Clint ❞
Soirée de toutes les surprises.
Pauvre ourson en peluche, qu'avait-il fait pour mériter un tel traitement ? Ce n'était pas comme s'il pouvait s'amuser à me caresser les fesses en dormant et qu'un jour Clint allait le découvrir. Non et par chance. Puis, ce scénario ne devrait jamais survenir avec un humain. Oh ca, non, parce que c'était vrai que le gilet pare-balles serait de mise. Un Clint Barton atteint de jalousie n'est jamais bon à voir. Je vous le jure, l'ayant déjà vu à l'époque. Il faut rester loin de celle qui occupe son cœur.

Il m'en fallait bien plus qu'une séance baiser à travers la maison pour calmer un désir aussi grand. Oui, parce que l'attente avait toujours été connue pour faire grandir une envie et que dans notre cas, cela faisait un peu trop longtemps que ce moment était attendu. Ou plutôt qu'il avait été refoulé pour préserver ma relation avec Sawyer. Pour ma part, j'avais omis d'informer Clint que ce dernier avait pris la fuite après être tombé sur nos derniers selfies. Oups. Bien que cette étape-ci, les remords pour avoir cédé étaient bien loin derrière nous.

« Aie ! » Avais-je à peine le temps de prononcer face à son rire. Visiblement, monsieur voulait éviter un revirement de la situation. Dois-je vous dire qu'il venait de me faire largement chier en me clouant la bouche de la sorte ? Oui, parce que c'était une méthode qui avait toujours fait ses preuves. Bien que les premières secondes, j'avais étés un peu hésitante. Et puis cette fichue main qui avait toucher mon ventre pour finir contre mes fesses. Effet positif assuré !

Pour ma part, l'une de mes mains venait caresser sa joue. Tandis que, du bout des doigts de l'autre, j'effleurais son dos, ses bras et son torse. Décidant de lui faciliter l'accès à mon joli fessier, je tournais mon bassin, jusqu'à venir le coller contre le sien. Reculant un peu la tête, coupant le baiser, le fixant en lui souriant. Passant mon index avec délicatesse contre ses lèvres, avant de venir mordiller celle inférieur. Aucune parole n'avait besoin d'être prononcé, nous savions tous les deux que c'était inutile...



code ©️ Pando




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Pour Clint la jalousie avait toujours été une façon d'aimer comme une autre. Certes, que pour le corps médical des psychologues et autres psychiatres (ceux que Clint appelle affectueusement les charlatans), cette relation pouvait être défini comme toxique. Mais pour lui ça signifiait tenir à la personne, quitte à être parfois maladroit. Dans les faits, on pourrait facilement voir ses gestes ou paroles comme des marques d'affections tout à fait normales. Des regards en coin quand un homme parlait un peu trop longtemps avec sa fiancée du moment ou encore quand celle-ci lui parlait d'un de ses amis, il se mettait généralement à être curieux et lui poser de légères questions. En somme, rien de bien méchant et pour lui ça correspondait à un comportement normal de petit-ami. Quoi'il en soit, Caroline avait visiblement su gérer cette facette de lui lors de leur relation, puisque ce n'était pas ça qui avait mis fin à leur premier idylle.

Maintenant l'un près de l'autre, peu importait Sawyer, l'affaire qui les liait ou le père de Caro. Seul leur désir comptait ainsi que le besoin de l'apaiser. Il est vrai que tout avait failli se faire il y a déjà plusieurs mois maintenant. Cela avait été même une des premières réactions de leurs retrouvailles, le besoin rapide de se retrouver dans un lit, ou un canapé en l’occurrence de ce moment passé. Heureusement pour lui, Caroline l'avait prévenu que les choses finiraient ainsi et que c'était qu'une question de temps, mais il lui faudrait juste patienter. Raison pour laquelle, il n'avait pas donné suite aux quelques occasions qu'il avait eu depuis ses retrouvailles. Même en sachant que de son côté, elle était avec Ford, lui voyait maintenant toutes les autres femmes comme bien moins attirantes que Caroline. C'était comme réchauffer un plat au micro-onde, alors qu'on a tout à la maison pour mijoter  un bon gigot.

.
roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.


❝ Caroline et Clint ❞
Soirée de toutes les surprises.
Oui, j'avais toujours réussi à calmer ce côté jalousie chez Clint, par chance ! Remercions mon esprit de persuasion et tout cet amour sincère que je portais pour cet homme. Je crois que juste avec cette sensation, il n'avait pas besoin de plus de preuve que jamais je lui serais infidèle. Bref, passons, surtout pour ne pas revenir sur la seule vraie engueulade à ce sujet... Cette fichu distance.... Du coup, je sais que mon ourson ne risque pas de finir troué.
-----------------------------------------------


code ©️ Pando




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Une nappe cotonneuse de chaleur et de douceur se développait doucement autour d’eux, les isolant du reste du monde dans un espèce de cocon de tendresse. Les gestes étaient moins précipités que précédemment, quand bien même leurs besoins et envies n’avaient fait que monter depuis le début de leurs rapprochements. Du côté de Clint, il pouvait facilement prendre son temps pour en apprécier tous les instants, mais pas sur que Caroline résiste bien longtemps au ralentissement de la cadence.


roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.

❝ Caroline et Clint ❞
Soirée de toutes les surprises.

En effet, pas certain que je sois capable de tolérer un tel ralentissement. Mais promis, j'allais tout faire pour garder mon calme et être patiente selon le rythme que voulais prendre Clint. On va quand même mettre le tout sur le fait que je sois dans la fleur de l'âge et que je suis un peu plus fervente des moments intensément porte sur la chose en elle-même. J'allais devoir redécouvrir les moments remplie de douceur.

La jeunesse que j'étais laisse l'homme profiter de mes courbes au maximum. Un sourire élargissant mes lèvres tout en suivant des yeux ses mouvements. Laissant les frissons parcourir mon corps à cause du contact de ses lèvres et le mélange de son souffle chaud qui courait sur ma peau. La descente vers le paradis me semblait interminable, me retenant pour ne pas le pousser vers le bas un peu plus rapidement. Décidant même de cesser de caresser sa peau et venir serrer le drap de chaque côté de mon corps.

Les minutes passaient et tout allait comme Clint le souhaitait. Enfin, jusqu'à ce que je m'échappe avec un « bordel.... Tu le fais exprès ? » Le ton de ma voix se voulait mielleux avec une grande touche d'envie qui semblait beaucoup trop présente. Non parce que là, j'étais sur le point de perdre ma patience. Vraiment, il me faudrait un temps d'adaptation et ce n'était clairement pas avec autant d’hormones en ébullition que j'y parviendrais. Plus jamais, il faut qu'on attende aussi longtemps avant de céder.

« Désolée, mais on a un peu trop attendu... Tout ce que mon cerveau et mon corps veulent, c'est... » Avouais-je en me redressant sur les coudes pour mieux le fixer.


code ©️ Pando




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


L'abstinence ne serait surement pas une option envisagée par eux, si jamais leur couple subissait une baisse d'envie de l'un pour l'autre plus tard. Ils avaient suffisamment expérimenté cela ces derniers mois, bien que dans un sens, ça prouvait que cela marchait. Mais au vu de leur dernière relation, cela n'arriverait probablement pas, tout avait été très bien de ce côté-ci la dernière fois. Et ce n'était absolument pas cela qui avait mis fin à leur première histoire.

Après les retrouvailles et les sentiments revenus, il ne manquait plus que la reconnexion physique entre eux. Bien étrange quand on les connaissait que ces deux-là finissent par cela, mais c'est vrai que les mois derniers n'avaient pas facilité la tâche et on pouvait dire qu'ils gardaient le meilleur pour la fin. Clint savourait toujours le corps de Caroline, reposant les yeux et bien d'autres choses sur son ventre tout doux. Ses mains passaient et visitaient inlassablement ses délicieuses gambettes, s'attardent par moments sur ses fesses collées au lit.

Il allait poursuivre sa descente pour arriver au principal quand une interjection de sa partenaire le fit s'interrompre. Caroline rala gentiment sur le fait que Clint y allait bien trop doucement à son compte, sa voix trahissait une très (trop) grande impatience et réclamait bien plus d'attention. Clint passé la surprise, rigola doucement à ses remarques. Je vois.. dit-il simplement avec un petit clin d’œil en fixant le regard de Caroline.


roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.

❝ Caroline et Clint ❞
Soirée de toutes les surprises.

Sérieusement, il arrivait à trouver la situation drôle ? Enfin, par chance, sa première réaction avait été l'effet de surprise. Oui, sa Caroline avait quand même appris au fil des années, qu'elle ne devait pas garder le silence. Qu'elle devait exprimer son accord, mais surtout son désaccord, en cas de besoins. Cela ferait forcément drôle à Clin qui avait eu besoin d'être plus attentif à l'époque pour deviner un peu plus par lui-même. Bref, on devait apprendre à redécouvrir l'autre.




code ©️ Pando




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


C'était bien un rire qui avait été sa première réaction, un rire plein de complicité, mais bien un rire quand même. Qui ne réagirait pas comme lui, quand on a connu une Caroline réservée et discrète sur ce qu'elle ressentait, c'était fascinant de la voir se lancer dans une déclaration enflammée sur son désir profond. Certes il l'avait déjà connu ainsi, elle avait fini à son contact par apprendre à plus communiquer avec lui, qui lui aussi n'était pas toujours facile à déchiffrer, mais dans d'autres façon. Mais c'était très amusant pour Clint de renouer avec ces facettes là de Caroline. Et il y avait tant d'autres encore à découvrir et redécouvrir.


roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint



roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint



roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.

« Tu n'oserais pas me déranger dans mon petit confort ?! » Lâchais-je en rigolant, alors qu'il venait de taquiner le bout de mon nez. Relevant la tête pour venir croiser son regard. Laissant ma main caresser son torse du bout des doigts.

« Ahahah ! Visiblement, tu as faim... C'est vrai que la soirée n'a pas commencé dans l'ordre désiré. » M'exclamais-je en entendant son bidon émettre quelques gargouillements. Me redressant pour venir taquiner doucement ses lèvres avec les miennes. Le fixant, ensuite, quelques secondes avant de venir l'embrasser délicatement. Oh tiens, la Caroline en manque de son Clint était un peu plus sage. Preuve qu'il aurait dû arriver quelque chose beaucoup plus rapidement. Quoique.... Cela n'aurait pas été un moment aussi romantique...

« Alors, pendant que tu vas préparer le repas... Je vais relaxer dans le spa. » L'informais-je déposant un dernier baiser contre ses lèvres avant de me lever. Lui adressant un magnifique sourire, prenant son tee-shirt en otage, sans le mettre et quittant la chambre.

Une fois les escaliers descendus, je sortais dehors et me dirigeais directement vers le spa pour m'y installer confortablement. N'oubliant pas d'attraper ma coupe pour en boire quelques gorgées, tout en regardant Clint, ou plutôt l'admirant s'activer à la préparation du repas....





« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


La passion redescendait et laissait place à une moelleuse douceur, ce n'était pas mieux ou moins bien, c'était différent et comme toujours avec Caroline, Clint adorait ça tout autant que le reste. Il sentait le souffle de son nez contre son torse et sa main passant inlassablement sur son torse. Lui jouait avec ses mèches de cheveux avant d'aller embêter son museau. Il ri doucement à sa remarque. Mes doigts sur ton corps ne te dérangeait pas il y a cinq minutes, dit-il en continuant de sourire quand ils se regardèrent.

Accueillant la proximité de ses lèvres près des siennes, il dit les unes contre les autres, Qui t'as dit que ce n'était pas l'ordre désiré au final, avant de sceller ses lèvres, pour répondre au baiser tout aussi délicatement qu'elle. Il resserra ses bras autour d'elle, s'enivrant une dernière fois de la chaleur de son corps avant de devoir aller manger. Parce qu'en témoignant son estomac qui signalait sa présence et son besoin d'être rassasié, c'est vrai qu'il avait faim. Surtout que leur dîner les attendait toujours.

Profite-t-en ce soir d'être mon invitée, je saurais me laisser choyer par toi une prochaine fois.. Il comptait bien recevoir un retour d'ascenseur lors d'une prochaine soirée, où tout ce qu'il aura à faire sera de sourire et de profiter des petites attentions de sa jolie blonde. Il resta quelque secondes seul à rire au début de soirée déjà très fort en sensations et émotions. Puis il prit donc un autre t-shirt tout aussi simple que celui volé par Caroline et la rejoignit dehors. Il ralluma le barbecue en pierre et remit les papillotes de poisson à réchauffer. Santé ma belle. dit-il en venant s'asseoir au rebord du spa pour trinquer avec elle.
roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.

J'avais préféré ne rien répondre, levant tout simplement les yeux au ciel quelques secondes. Mieux valait, ne pas répliquer sur ce genre de sujet, c'était plus sage. Mais ce n'était pas l’envie qui manquait de lui clouer le bec.

« Touché ! » Lâchais-je en riant. En effet, il avait peut-être tout mis en place pour que je cède avant le repas. Ce ne serait pas con comme action et cela expliquerait ce côté soudain de romantisme. Un homme n'est-il pas prêt à tout pour obtenir le coeur de celle qu'il aime ? La réponse est, oui. J'avais déjà hâte de voir la suite de cette soirée en sa compagnie.

« Je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis pas surprise de cette remarque. » Disais-je en descendant vers la porte qui menait au jardin. Bien qu'il était tout naturel qu'il soit invité à son tour chez moi. À la différence qu'il faudrait faire plus attention à nos actions vue que théoriquement, j'étais toujours en couple avec un autre. Détail que je n'allais pas prononcer ce soir, puisqu'il était question de notre petit moment ensemble. Hors de toute cette histoire complexe.

« Santé ! » Répondais-je à mon tour en venant coller brièvement ma coupe contre la sienne avant de venir boire une gorgée. Il avait bien choisi le vin, il avait un goût léger qui descendait bien dans la bouche.

« Je confirme, la phase test me plait... Et l'ourson restera au placard lors de tes visites... Enfin, sauf si tu échoues pour le reste des surprises. » Disais-je pour le taquiner en me calant dans ma place, jusqu’au menton, en riant légèrement. J'avais envie de le tirer avec moi, mais je ne voulais pas le distraire durant la préparation des papillotes. Quoique.... J'attrapais son bras pour le tirer dans l'eau. Advienne que pourra ! Je n'avais rien à perdre en le voulant aussi à relaxer comme moi quelques minutes.






« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Il n'avait pas calculé qu'ils passeraient par la case lit avant le dîner, mais au final, il trouvait ça drôle de laisser planer le doute dans l'esprit de Caroline. A dire vrai, il n'espérait même pas qu'ils en viendraient là ce soir-ci. Avec leur situation, qui du point de vue de Clint n'avait pas changé de la dernière fois qu'ils s'étaient vus, il pensait qu'elle ne voudrait toujours se rapprocher trop de lui, au risque de compromettre sa couverture.

Le dîner ne serait probablement plus aussi incroyable qu'il avait été prévu, le poisson allait devoir être réchauffé et la nuit était tombée, amenant le froid avec lui. Le dîner en plein air semblait compromis. Heureusement la maison de Clint abritait encore bien des endroits charmants pour partager un bon repas. Pour le moment, le poisson cuisinait une nouvelle fois et le spa chauffé leur permettrait de prendre l'air dehors tout en restant à l'abri du froid et des maladies qu'il apporte. Assis à califourchon sur le rebord, il but dans son verre après avoir trinqué avec Caroline. Oui, ne va pas trop vite en conclusion. Tu sais très bien que la marchandise n'est ni reprise, ni échangée. Quant au reste des surprises, goûte d'abord ma daurade en papillote, à lui tout seul je suis certain de te faire rendre ton verdict. Il passa son autre jambe à l'intérieur du bassin et s'apprêta à s'asseoir quand il se sentit attirer vers le fond. Il finit entièrement sous l'eau, trempant son t-shirt et le short qu'il avait enfilé.

Il ressortit la tête de l'eau, une grimace semi-amusé/semi-faché sur le visage. Elle allait lui payer ça, il se le promettait. Enfin rien de méchant, tout du moins autant que ce qu'elle venait de faire. Il passa une main dans ses cheveux, afin de retirer la mèche qui pendait sur le côté de sa tête. Je suis sur que tu es contente de toi, hin, dit-il d'un ton au final pas très fâché. Elle devait se douter que ça cachait quelque chose. Il retira son t-shirt trempé et le jeta au loin. Mais tu sais qu'avec moi.. une action entraîne des conséquences.. lança-t-il plein de malice. Il plongea sous l'eau et attrapa ses chevilles qu'il tira vers lui, faisant attention qu'elle ne se cogne pas, contrairement à elle.. Il l'attira complètement sous l'eau, et lui chatouilla ses côtes en faisant descendre tout son corps jusqu'à lui. Son visage arrivé près du sien, il captura ses lèvres.
roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline ForbesWHATEVERCaroline Forbes
ÂGE RÉEL : 31
MESSAGES : 526
ANNIVERSAIRE : 18/05/1988
INSCRIPTION : 25/03/2017
EMPLOI : Infirmière urgentiste.

« Alors, je vais attendre la fin de la soirée pour faire un choix plus sécuritaire. » Répliquais-je en souriant et en approuvant d’un signe positif de la tête. Mieux valait lui faire croire que rien n’était totalement gagné d’avance. De cette façon, il garderait ses plans pour la soirée intact. Ce serait dommage qu’il laisse tomber toutes ses idées. Et puis j’avais envie d’en profiter un peu après toutes ses années loin de lui.

« Tu n’as pas idée, à quel point, en effet ! » Avais-je tout simplement répondu en lui adressant un large sourire. Bon, certes, j’aurais dû être un peu plus prudente afin d’éviter de le blesser. Cela dit, je n’aurais pas refusé d’être son infirmière pour quelques jours. Et je suis certaine, qu’il n’aurait pas été contre. Il n’aurait pas eu à me partager avec personne d’autre durant ce temps-là.

« De ? » Lâchais-je d’un air faussement interrogatif. Oui, je savais clairement qu’il y aurait vengeance en agissant de la sorte. Mais c’était ma façon, bien à moi, de conserver totalement son attention encore quelques petites minutes. Puis, il disparaissait sous l’eau, j’avais arqué un sourcil avant de me sentir tiré vers le fond. *Merde* Pensais-je dès qu’il commençait à me chatouiller, essayant de ne pas éclater de rire sous l’eau. Ouais, je n’avais pas envie d’en avaler et de tousser ma vie quelques minutes. Doux supplice, qui prenait vite fin, ses lèvres contre les miennes, lorsque nos têtes revenaient à la surface.

Effectivement, je lui avais rendu ce baiser, avant de reculer légèrement le visage du sien et de le fixer quelques secondes en souriant. « Tu n’avais pas faim... » Murmurais-je. Oui, mieux valait ne pas faire brûler le repas. Bien que, avoir à choisir, je préférais largement rester contre lui. Mais il ne fallait pas oublier tous les bruits émis par son ventre un peu plus tôt.

« Aller, je vais même t’aider... Mais en prenant soin d’enfiler ton tee-shirt. » Disais-je en riant et en le repoussant un peu. Bien que ma force ne semblait pas très convaincante, mieux valait essayer...




« Le sexe est la seule manière qu'ont les gens de se défouler, ça, ou se saouler complètement. »
Voir le profil de l'utilisateur
Clint BartonWHATEVERClint Barton
ÂGE RÉEL : 28
MESSAGES : 122
ANNIVERSAIRE : 06/04/1991
INSCRIPTION : 27/01/2017
GROUPE : Groupe de l'entrepôt
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Saint-Laurent
EMPLOI : Shérif du comté de Spring Harrow


Soirée de toutes les surprises


Caroline & Clint


Clint avait eu sa "vengeance" assez rapidement. Ils étaient maintenant tous les deux bien trempés des pieds à la tête, cheveux inclus. C'était pas très malin par ce froid dehors. Une fois remonter la tête hors de l'eau, ils continuèrent un peu le baiser commencé sous l'eau avant que Caroline ne lui rappelle qu'il avait faim, comme si elle, n'avait pas besoin de manger aussi... Il barbota un peu dans l'eau profitant du confort de l'eau chaude avant de sortir. Il enfila un peignoir de douche et en déposa un sur les épaules de Caroline. Allons se réchauffer au salon.. dit-il en prenant son t-shirt à la main, Caroline voulant le mettre, probablement après s'être séchée.

Il s'installa sur le canapé en face de la cheminée, n'allumant que quelques lumières basses pour garder une petite ambiance cosy. Il se releva et revint quelques instants plus tard avec des serviettes, une sur la tête en train de se frotter le crane. Tourne-toi, lui demanda-t-il pour qu'elle se mette dos à lui. Puis il posa la serviette sur sa tête et frotta pour la sécher, puis il commença à sécher doucement ses mèches une par une pour elle. Il avait une vue parfaite sur sa nuque où ses mains se baladaient régulièrement et malgré leurs différentes activités de la soirée, elle gardait son délicieux parfum qui émanait de sa peau. Il lui fit comprendre qu'il avait reconnu cette odeur, en la respirant un bon coup et en embrassant sa nuque avant de tourner sa tête en lui souriant. Puis il reprit son travail de séchage. Tu es bien ?  
roller coaster
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Bonjour dans toutes les langues
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» soirée fraîche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: