Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.02 EST LÀ ! VERSION 13 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
AnonymousInvitéInvité




Never Let Me Go
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ La rouquine allait pouvoir retrouver son homme. Il a fallu exactement cinq mois pour trouver son emplacement. Il ne faisait rien au hasard, et comme ils s’en doutaient tout a été contrôlé, pour que personne vienne à le retrouver et se mette à le poursuivre. Le temps ne leur manquait pas pour se déplacer et obtenir quelques informations. Elle a cru souvent perdre espoir, en entendant des réponses négatives par moment. Le but étant bien de dissimuler les informations, pour protéger le propriétaire. Mais chaque jour, une information a été dévoilé, la rapprochant de son but. Aujourd’hui, c’était le moment fatidique, tant attendu, qu’elle redoutait et appréhendait. Le temps s’était écoulé, et beaucoup de chose s’était produite cependant. Elle avait pris du poids, et avait réussi a emmener sa grossesse au cinquième mois. Morgan s’était rapproché peut-être pas comme il aurait dû de celle-ci. Lui aussi avait finalement craqué sous le charme de la rouquine, la complimentant, l’aidant dans son quotidien pour qu’elle ne manque absolument de rien. Rhodes était aussi présent, mais trouvant se rapprochement suspect, et inquiétant. Son ami n’aurait pas approuvé, et aurait surement menacé de ne pas recommencer. Même si ce n’était pas réciproque, la rouquine était encore amoureuse de son homme. Il avait donc tenu à l’accompagner pour ne pas que celui-ci profite de l’opportunité pour proposer quoique ce soit à une femme désespérée. Une femme désespérée, enceinte, esseulée, et perdu dans ses sentiments.

Il avait aperçu justement au cimetière, son regard s’était reporté par son regard bleuté détruit, et meurtri. Il avait eu l’opportunité de souhaiter ses condoléances et de se rapprocher de celle-ci. Rhodes n’acceptait pas que celui-ci se rapproche brusquement. Il y voyait comme une ouverture, au moment ou elle était vulnérable, fragilisée, comme une fleur qui menaçait de s’éteindre. Le temps était responsable de beaucoup de chose. Les douleurs, les marques, remontent peu à peu en repensant à ca. Elle s’en était pris volontairement à des objets, hurlant à plein poumon son malheur. Il n’y a rien qui pouvait consolider ce qui a été autrefois anéanti.

Elle était accompagnée de son ami, avec une arme à feu pour les protéger des personnes malveillantes. Ils se trouvaient devant un arbre, ou se retrouvait le scanner rétinien. Il examina en profondeur, avant de donner l’accès à des escaliers souterrain. Elle descendit calmement, en espérant l’apercevoir comme elle se l’imaginait. Il n’y avait absolument rien, à l’exception d’une tonne de détritus, des machines comme à son habitude, et un matelas accompagné d’une simple couverture. Lorsque son regard se reporta sur une personne. La main de la jeune femme se reporta sur son ventre, comme pour protéger son enfant. Les pas s’éloignèrent de celui-ci, comme pour assurer que personne ne l'approchent. Il n'y avait personne, uniquement celui-ci. Le souffle court, en manquant une respiration, elle devait la protéger absolument. Pepper était au courant du sexe de leur enfant, pour préparer la chambre. Elle avait déjà commencé à acheter quelques décorations, et des vêtements. Les deux amis se réjouissent de la voir comme ca, à commencer les magasins. Ils avaient même aider pour tout porter, même s’ils manquaient énormément. Elle espérait le retrouver justement pour pouvoir terminer les magasins. Mais ça n’était malheureusement pas pour aujourd’hui, ni même le lendemain.  

CODAGE PAR AMATIS

AnonymousInvitéInvité
Connor ne pouvait pas être déstabilisé étant donné qu’il était un androïde et pourtant la situation le laissait perplexe. Il fixait le sol où quelques minutes plus tôt se trouvait le corps de Tony Stark. Sauf que ce dernier avait disparu. Quelques minutes après s’être éteint, l’humain avait disparu. Le RK800 savait que ce n’était pas normal. Un mort ne disparaissait pas. Il était perplexe et surtout, il ne savait pas comment réagir. Depuis des semaines, Connor passait beaucoup de temps avec Monsieur Stark qui lui dictait sa conduite. Certes, l’androïde avait les capacités pour agir seul, mais il commençait à apprécier la présence de Tony. Certes, apprécier était un grand mot pour une machine qui ne ressentait aucune émotion. Le robot ne comprenait pas également pourquoi Tony s’était jeté devant les balles. Connor aurait pu s’en sortir lui. Stark aurait pu le réparer et le remettre sur pied. Connor, lui, n’avait pas réussi à soigner Tony. Il avait essayé, mais l’humain avait fini par rendre l’âme. Au plus grand désespoir de l’androïde qui se retrouvait maintenant seul.

RK800 avait fini par se relever après une bonne heure et il avait traîné les pieds jusqu’au bunker souterrains où se cachait Tony. Ce dernier lui avait donné accès afin que l’androïde soit libre dans ses déplacements. Le robot ne passait pas tout son temps avec Tony, il avait un travail à faire au poste. Il avait des comptes à rendre sur sa chasse aux déviants. Mais heureusement pour lui, son partenaire dans la police ne se souciait pas lui et le laissait faire tout ce qu’il voulait. Une fois dans le bunker, Connor alla dans son coin et ne bougea pas. Il fixa dans le vide ne sachant pas ce qu’il devait faire. Tony l’avait interdit de parler de lui à qui que ce soit. Le RK800 ne pouvait même pas se rendre au poste pour prévenir de la mort de celui qu’il considérait comme son propriétaire. C’était perturbant pour lui qui avait l’habitude de se faire dicter sa conduite. Ça faisait exactement 8 heures, 54 minutes et 12 secondes que Connor était immobile lorsqu’il entendit la porte du bunker s’ouvrir. Le robot cligna plusieurs fois des yeux en fixant l’escaliers. Immédiatement, il pensa au retour de Tony, mais au lieu de ça, il vit arriver une blonde et un homme armée. Immédiatement, il analysa les deux personnes afin de les saluer. « Bonjour Mademoiselle Potts. Monsieur Rhodes. Je m’appelle Connor, je suis… » Il hésita. Habituellement, il se présentait comme l’androïde envoyé par Cyberlife, mais Tony lui avait beaucoup parlé de Pepper. Le robot savait à quel point, elle pouvait avoir peur des machines. « Je suis un ami de Monsieur Stark. » Il s’approcha doucement et lui tendit une main afin de se présenter. « Il m’a beaucoup parlé de vous. C’est un honneur de vous rencontrer malgré les circonstances. » La nouvelle mort de Tony compliquait tout.
AnonymousInvitéInvité




Never Let Me Go
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Il ne se retrouvait pas là. Comment cela se pouvait-il ? Pourtant c’était bien son laboratoire. Il n’y avait aucun doute là-dessus, c’était même rempli de plat à emporter. Et pourtant il n’y avait qu’un étranger, qu’une personne, mais comment connaissait-il emplacement du bunker ? Il y a tellement de question qui submergeait son esprit. Personne ne pouvait y répondre jusqu’à présent. Elle se moquait bien de rencontrer quelqu’un, ce qu’elle voulait simplement c’était de retrouver son compagnon. Peut-être savait-il ou celui était ? Oui probablement. Il fallait donc commencer par les présentations. Il était un ami de son homme, forcément quelqu’un, qui serait en mesure de lui répondre, en faisant attention à celle-ci sachant qu’elle était enceinte de quelques mois. La moindre contrariété pouvait provoquer des douleurs. Surtout que le bébé contrairement à celle-ci donnait des coups.

— Bonjour, salua-t-elle, nerveusement, ne sachant pas à quoi s’entendre, Enchanté Connor, répondit-elle, en acceptant la main tendue en sa direction pour les politesses.

Les manières sont faites, peut-être qu’elle pouvait interroger sur l’endroit ou il se situait. Elle attendait ce moment avec impatience, de pouvoir retrouver son compagnon. Celle-ci a été trop longtemps éloigné, que le manque avait fini par la consumer. Elle ressortait récemment d’une dépression, en apprenant le décès de celui-ci. Il ne faudrait pas que cela recommence, mais maintenant elle n’y croyait plus. S’il avait survécu au moment de son meurtre, tout était envisageable pour celle-ci. La rouquine posa sa main sur son épaule, pour montrer combien c’était important. Et qu’elle ne comptait pas décamper avant d’obtenir la réponse à sa question. Pourquoi voudrait-elle partir ? En même temps c’était l’emplacement de son homme. Il pouvait revenir à tout moment, et même ressentir comme sa présence. Cela lui prodiguait du bien. La jeune femme commença l’interrogatoire maintenant :

— Ou était-il ? Je dois lui parler c’est important, interrogea-t-elle, en reportant son regard sur son ventre pour montrer “ urgence “ des retrouvailles, pour ne pas qu’elle accouche “ seule “, Faites attention à vos mots. Je suis enceinte, jeune homme, prévient-elle pour ne pas qu’elle est de mauvaise réaction, et des douleurs.

CODAGE PAR AMATIS

AnonymousInvitéInvité
Connor pouvait voir qu’elle était nerveuse. Dès qu’il avait su qu’il se trouvait devant Pepper Potts, il avait su que ce n’était pas lui qu’elle cherchait à voir. Tony lui avait raconté leur dernière rencontre et comment il avait trouvé ça difficile de la laisser sans se retourner. Même si le robot ne comprenait pas les subtilités de l’amour, il suffisait de voir les yeux de Tony lorsqu’il parlait de Tony pour voir que leur histoire était bien réelle et pure.

L’androïde fixa longuement la blonde tandis que cette dernière lui demanda où se trouvait Tony. Ce dernier l’avait interdit de parler de lui à qui que ce soit. Est-ce que Pepper comptait ? Après tout, ce n’était pas elle qui allait le mettre en danger et surtout, elle savait déjà qu’il était vivant. Mais est-ce que Rhodes savait ? Rhodes faisait partie des rares personnes de confiance dont Tony lui avait parlé. L’androïde hésita. Normalement, il devrait écouter les ordres de Tony sans réellement se soucier du reste, mais il savait également faire la part des choses. Son regard se posa sur Pepper, sur Rhodes et ensuite sur le ventre de cette dernière. « Félicitations pour votre enfant à venir. » Le brun analysa davantage le ventre de cette dernière afin d’avoir les détails exacts sur l’avancée de cette grossesse au cas où Tony revienne. Il allait vouloir savoir. Que pouvait-il dire de plus ? La prochaine annonce ne serait pas la plus joyeuse. Pepper l’avait bien prévenu de faire attention à ses mots, mais Connor n’était pas programmé pour prendre des détours. Du moins pas dans le cadre personnel. Il savait le faire uniquement leur d’interrogatoire. Finalement, l’androïde se déplace et approcha une chaise de la blonde. « Je vous conseille de vous asseoir. » C’était mieux pour elle. Il attendit qu’elle prenne place sur le fauteuil afin de se positionner devant elle. « J’étais avec Monsieur Stark ce soir. Il m’aidait sur une affaire en lien avec une enquête que je mène. Je travaille en collaboration avec les forces de l’ordre. » Peut-être que ça allait la rassurer de savoir qu’il était du côté de la police ? Elle n’avait pas besoin de savoir pour le moment qu’il était un robot. « Je suis vraiment désolée, Mademoiselle Potts… Les choses ne sont pas passées comme elles auraient dû. Monsieur Stark a été atteint par trois projectiles et… il a disparu ? » Il fronça les sourcils. Connor faisait attention à tous les choix de ses mots et il avait bien précisé que Tony avait disparu, pas qu’il était mort. Certes d’après ce qu’il avait pu analyser, les signes vitaux de Tony s’était arrêtés quelques minutes avait sa disparition, mais Connor avait tout de même un doute. Tout ceci était anormal.
AnonymousInvitéInvité




Never Let Me Go
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ La rouquine était à son cinquième mois. Elle ressentait les symptômes, et les nausées. Le fait est que sa maman avait eu les “ nausées “ jusqu’au septième mois de grossesse. Elle était donc prête à avoir le même problème de symptôme que celle-ci. Elle en avait pris habitude, même si par moment c’était génant, mais elle ne pas prendre de médicaments. Ils étaient interdit aux femmes enceinte, la pharmacie avait commandé quelques uns, mais fallait attendre moment avant de les obtenir directement. Et dire qu’elle était la femme de M. Stark ne changeait absolument rien. Il s’en moquait comme de la peste noire. Elle adressa un sourire en sa direction, même s’il avait changé le sujet, pour la féliciter de la prochaine “ naissance ” qui la touchait.

Merci, remercia-t-elle calmement, avant de reprendre sur le sujet principal, auquel elle attendait des réponses.

Il lui demanda de s’asseoir, parce que la nouvelle risque d’être rude, surtout pour elle. Il était allé chercher une chaise, pour qu’elle s’assoit avant de commencer l’explication. Elle exécute en s'asseyant, avant d’entendre ce qu’il a raconté concernant son compagnon. Il travaillait donc avec la police, Connor était son coéquipier. Pourquoi était-elle au courant qu’au dernier moment. Elle aurait voulu être au courant comme n’importe qui. Il ne voulait pas la mettre en danger cependant il la “ détruisait “. C’est douloureux pour elle de perdre constamment celui-ci. Car il s’agit bien de ca, son homme a été criblé de balles, avant de disparaître. Il ne pouvait pas s’empêcher de reproduire la même erreur. Le fait qu’il se mettait constamment en danger. Qu’est-ce qu’elle allait dire à leur enfant ? Que leur père préférait combattre, qu’être auprès des personnes qu’il aime. Ils devraient vivre dans la crainte de le perdre, comme à chaque intervention. Il n’était pas décédé pour elle, sinon son corps serait.. là. Il a dû se produire un phénomène paranormale.. Lequel ? Elle irait chercher les réponses, parce qu’elle devait lui annoncer la “ grossesse ”. S’il voulait la reconquérir pour se faire pardonner de l’absence. Et de l’avoir brisé en morceau, même si c’était pour sa protection, il n’avait aucun droit. Savait-il combien de larmes a été verser ? Ou bien qu’elle a tenté de le rejoindre ? Qu’elle a même fait une dépression, risquant de mettre en danger leur enfant. Bien sûr que non ! Il était trop occupé à jouer le policier, ou le justicier. Mais elle ne lui en voulait pas, seulement cela prendrait du temps avant qu’elle pardonne.

Il.. Il doit avoir une explication. Un corps ne peut pas disparaître comme ça, sans raison. Il y a peut-être une chance qu’il soit encore vivant, dit-elle d’un ton optimiste, et le malheureux qui la contredirait, aurait droit aux hormones d’une femme enceinte.

CODAGE PAR AMATIS

AnonymousInvitéInvité
Connor avait félicité Pepper pour son enfant, car il savait que c’était gentil de le faire et non par réel intérêt. Après tout, en tant qu’androïde, il ne ressentait pas les joies ou les peines. Il avait uniquement quelques notions de base dans sa programmation ce qui lui donnait tout d’un humain. Visuellement, Connor ressemblait à un humain et sa mentalité le laissait croire également à l’exception près qu’il ne ressentait aucune émotion. Au fond, il était seulement une machine qui avait été créée dans un but précis. Lorsqu’elle le remercia, l’androïde se contenta d’hocher la tête. Est-ce que Tony savait ? Si c’était le cas, il avait omis de préciser ce détail à l’androïde. Pourtant Anthony avait été extrêmement bavard depuis que Connor était avec lui. Après tout, il était la seule chose se rapprochant à un humain avec laquelle il avait pu échanger. Le RK800 savait que ça lui avait du bien de pouvoir échanger avec quelqu’un. Ça avait également calmer ses crises de panique causées par la solitude et la peur de ce qui pouvait arriver.

Par la suite, Connor confia qu’il avait travaillé avec Tony sur une affaire ce qui n’était pas totalement faux. Afin de se changer un petit peu les idées, Anthony avait décidé de l’accompagner. Ce n’était pas la première fois que ça arrivait et au fond c’était toujours un plaisir de partager sa mission avec Monsieur Stark. Sauf que maintenant, c’était de la faute de l’Androïde si Tony n’était plus là et le robot n’arrivait pas à expliquer pourquoi. Il ne comprenait pas. Tout lui échappait. « Je n’ai, malheureusement, pas d’explication à vous fournir Madame. Selon ce que j’ai pu constater, les signes vitaux de Monsieur Stark ont arrêté complètement avant que son corps ne disparaisse sous mes yeux quelques minutes plus tard. » Il manquait peut-être un petit peu de compassion. Il disait les choses comme ça venait. Dans ce genre de cas, il n’était pas programmé pour passer par 4 chemins. « Je peux vous montrer si vous le désirez. » dit-il en s’approchant de l’ordinateur. C’était une nouvelle fonctionnalité que Tony lui avait ajoutée. Maintenant le robot était en mesure de transférer ce qu’il avait vu sur un écran. Certes, en disant ça, il avait laissé sous-entendre qu’il n’était pas totalement humain. De toute façon, elle l’aurait sûrement compris rapidement.
Contenu sponsorisé
» V. Pepper Potts | I'm not a hero
» (M/LIBRE) CONNOR JESSUP ♫ a passed life.
» La WWE rend hommage a Connor Michalek
» Le syndrome de Cassandre... [Rp Darren - Cassandre]
» GAMES, I LOVE GAMES~ ft. connor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: