Revenir en haut Aller en bas

WHATEVER 2.03 EST LÀ ! VERSION 14 LES DÉTAILS
BIENVENUE SUR WHATEVER, FORUM CROSSOVER SÉRIE TV
AIDEZ-NOUS À PROMOUVOIR LE FORUM : PRD ET BAZZART

Partagez
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 1759
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries

La fin d'un enferTony fixait devant lui et clignait lentement des yeux tandis qu’il ne savait plus quoi faire. Il avait complètement perdu la notion du temps. Ça faisait combien de temps qu’il était enfermé ici ? Il avait l’impression que son esprit ne lui appartenait même plus. Sauf qu’il restait persuadé au fond de lui qu’il avait une façon de sortir d’ici. S’il n’était pas déjà mort c’est qu’il pouvait sortir de cet enfer. Sauf qu’il avait tellement mal… Et cette douleur constante ne l’aidait pas à réfléchir correctement à un plan d’évasion. Lorsque ce groupe de terroristes avait bombardé les voitures militaires où se trouvaient Tony et des soldats, le génie avait été blessé. Pas gravement, mais il s’était cassé la clavicule gauche et depuis, les terroristes s’étaient servis de cette douleur contre lui. Dès qu’il commençait à se sentir mieux, on la lui cassait de nouveau. Heureusement, ça faisait un mois qu’on laissait sa blessure tranquille, mais cette dernière ne guérissait pas correctement. De plus, on avait pris un malin plaisir à le torturer, mais toujours sans le tuer. On lui avait arraché les ongles, on l’avait brûlé dans le dos, on l’avait électrocuté, on lui avait plongé la tête dans l’eau pendant plusieurs minutes, on l’avait frappé et surtout on lui avait casser en boucle cette épaule. Aujourd’hui, Tony était à bout du rouleau, mais il ne perdait pas espoir. Si Rhodes ne le sortait pas d’ici, Stark allait sortir par lui-même. Quand ? Bientôt avant qu’il meurt d’épuisement. Comment ? Il allait improviser. Il était un génie qui fabriquait des armes, non ? Il allait bien réussir à faire quelque chose avec le peu de matériel rouillé qui se trouvait dans la pièce où il était enfermé. C’est ce qui le motiva et Tony se mit réellement au travail. Il essaya de chasser la douleur pour se concentrer sur ce qu’il faisait. Il aurait qu’une seule chance. Le plan était simple. Demain quand on viendrait lui porter à manger, la porte allait exploser à l’ouverture des gardes grâce à une bombe artificielle que Tony aurait pu construire bien avant si on ne l’avait pas torturé à ce point. Le pire dans tout ça, c’est qu’il ne savait pas pourquoi il était là. La seule chose qu’il savait c’est que les terroristes se servaient de ses armes.

Le lendemain, Tony était confiant, mais anxieux. Il attrapa une brique qui trainait au sol et il attendit patiemment que la porte s’ouvre. Lorsqu’elle s’ouvrit, ça prit quelques secondes avant que la bombe ne se déclenche. Deux gardes furent propulsés au sol. Tony en profita pour lancer sa brique sur le troisième afin de le déstabiliser. Pendant ce temps, il attrapa rapidement l’arme du premier garde au sol et le carnage commença. Ça dura des heures. Des longues heures à vaciller dans les couloirs de la planque des terroristes en essayant de ne pas être repéré. Et finalement, victoire. La lumière de jour. Mon dieu, le soleil… Il ne l’avait pas vu depuis combien de temps ? Honnêtement, il eut envie de pleurer de bonheur, mais ce n’était pas le moment. Il mit une veste qu’il avait volé autour de sa tête pour se protéger de la forte chaleur alors qu’il commença à s’éloigner lentement dans le désert sans savoir où il allait. Il marcha pendant des heures… des jours ? Il n’en pouvait plus. Il avait chaud, il avait soif, il avait faim et surtout il avait mal. L’adrénaline était redescendue depuis longtemps, Tony était épuisé. Il finit par tomber à genoux et se traîna vers une pierre afin de se cacher un minimum. Il s’allongea derrière, il était à bout de force. Allait-il mourir ici finalement ?
© 2981 12289 0



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. La fin d'un enfer || LARA&TONY Seahorse

Voir le profil de l'utilisateur
Lara CroftWHATEVERLara Croft
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 196
ANNIVERSAIRE : 31/07/1992
INSCRIPTION : 23/08/2018
GROUPE : Elle n'est dans aucun groupe de survivant pour l'instant.
EMPLOI : Archéologue et « Tomb Raider »


Les semaines passaient et se ressemblaient toutes. Pourtant, je passais la majorité de mon temps à chercher mon oncle Tony et à trouver le plan parfait pour le sauver. En voyage à l’étranger, ce dernier était aux abords d’un véhicule blindé de l’armée américaine lorsqu’une attaque a changé tous ses plans… Et les miens. N’allez pas vous imaginez que j’allais rester chez moi, les bras croisés, pendant que les autorités le cherchaient. Parce qu’eh oui, il était porté disparu depuis l’attaque. Il n’y avait aucun doute qu’il était prisonnier de ses terroristes, mais j’avais rapidement abandonné l’idée de coopérer avec quelconque service. J’allais faire mes propres recherches et j’allais le retrouver par moi-même. Je n’avais besoin de personne. C’était risqué, je dois l’avouer, mais ça ne m’avait pas arrêté auparavant. Et ça n’allait pas arrêter maintenant, surtout qu’il s’agissait de ma famille. Tony était, avec la famille Carrington, la seule famille qui me restait. Nous n’étions pas reliés par le sang, mais s’il y avait bien une chose que j’avais compris après la mort de mon père, c’était bien ça. Ces derniers avaient été présents pour moi, depuis environ les quinze dernières années. Je ne pouvais pas les abandonner aussi rapidement. Oh ça, non !

Plusieurs semaines, et voilà, j’ai enfin les réponses à toutes mes questions. Je savais où il se trouvait. J’ai rassemblé tout ce dont j’avais besoin pour cette mission sauvetage et je suis partie, sans regarder derrière, prête à affronter tout type de danger. J’ai trouvé la planque où Tony avait été détenu, mais quelqu’un était passé avant moi et il ne se trouvait nulle part. J’avais l’habitude de garder mon calme, dans ce genre de situation, mais je sentais la nervosité, l’inquiétude qui commençait à m’habiter peu à peu. Je me suis retrouvée dans le désert, une casquette foncée sur la tête, ainsi qu’une paire de lunettes fumées pour me protéger des rayons fort du soleil. J’ai fait un tour sur moi-même, essayant de trouver la moindre preuve. C’est à ce moment où j’ai remarqué des traces de pas sur le sol. Je pouvais tomber sur quiconque, mais c’était un risque que je me devais de prendre.  Je ne sais pas combien de temps j’ai marché et je croyais même voir un mirage, lorsque j’ai aperçu le corps d’un homme, étendu dans le sable brûlant, tout près d’une énorme roche. « Oncle Tony ? » Je l’interpellais, tout en continuant de m’approcher. J’espérais seulement qu’il n’était pas trop tard.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 1759
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries

La fin d'un enferAnthony ne pourrait pas dire ça faisait combien de temps qu’il était là, mais c’était un bien meilleur endroit où mourir. Au moins, il pouvait voir à nouveau la lumière du soleil. Le brun avait uniquement cherché à fuir cet endroit sans réellement penser aux conséquences potentielles. Là, il était parti dans le désert dans aucune indication, sans nourriture et surtout sans eau. Il était faible et dans un sale état. Il souffrait énormément. Il n’avait pas un endroit de son corps qui ne lui faisait pas mal. Tony avait subi l’enfer pendant des mois sans réellement savoir pourquoi. Il n’avait rien compris de ce qu’on avait pu lui raconter. Stark était allongé dans le sable derrière une pierre qui le protégeait légèrement des rayons du soleil. Il n’aurait pas dû s’arrêter, il le savait. Il n’était pas encore assez loin de la planque, mais il n’avait plus d’énergie. Il était au bout du rouleau et l’adrénaline l’avait quitté doucement jusqu’à le faire tomber de fatigue.

Anthony crut entendre une voix, mais il était persuadé que c’était dans sa tête. Sa condition devait le faire halluciner tout simplement. Et pourtant, il continuait d’entendre des pas s’approcher. Immédiatement, il crut qu’un terroriste l’avait retrouvé et qu’il allait l’abattre sur place. Stark n’avait même plus la force de se défendre. Il dut puiser très loin un peu d’énergie seulement pour ouvrir un œil, mais rapidement le deuxième suivit lorsqu’il crut reconnaître la personne auprès de lui. Non ? Ça ne pouvait pas être possible ? Tony cligna plusieurs fois des yeux, il ouvrit la bouche pour parler, mais aucun mot n’en sortit. Il sentit les larmes lui monter aux yeux et sa gorge se serrer, mais encore une fois, aucune larme ne s’échappa de son regard. Délicatement, Tony leva son bras non-blessé et approcha sa main du visage de celle qu’il considérait comme sa fille afin de caresser doucement sa joue. Comme s’il voulait s’assurer de sa présence. Il voulait être sûr qu’elle n’était pas un mirage. « Lara… » souffla-t-il non sans difficulté. Sa voix avait été à peine audible. Finalement, il laissa tomber lourdement son bras sur le sable et il ferma à nouveau les yeux, mais avec un maigre sourire sur les lèvres. C’était fini.
© 2981 12289 0



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. La fin d'un enfer || LARA&TONY Seahorse

Voir le profil de l'utilisateur
Lara CroftWHATEVERLara Croft
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 196
ANNIVERSAIRE : 31/07/1992
INSCRIPTION : 23/08/2018
GROUPE : Elle n'est dans aucun groupe de survivant pour l'instant.
EMPLOI : Archéologue et « Tomb Raider »


En apercevant le corps d’un homme au loin, j’ai cru pendant quelques secondes qu’il pouvait s’agir d’un mirage. J’avais un équipement approprié pour me protéger du soleil et je buvais beaucoup d’eau, mais ça ne prenait qu’un rien pour se mettre à halluciner des choses… Surtout des gens que nous aimons et que nous recherchons depuis des semaines. Je l’avais interpellé en m’approchant de ce dernier. Il était couché dans le sable, derrière une énorme roche, qui lui donnait un minimum d’ombre « Lara... » Il était dans un piteux état. J’arrivais à peine à entendre sa voix, lorsqu’il s’est adressé brièvement à moi. Je ne pouvais m’imaginer ce qu’il avait vécu dans les dernières semaines. Sa main était venue se déposer contre ma joue, alors que je m’étais agenouillée près de lui. Ce n’était qu’un instant pour Tony, mais aussi pour moi. Le bras de ce dernier est retombé sur le sol, il a fermé les yeux, avant de sourire légèrement. J’ai eu l’impression que mon cœur s’est arrêté de battre. J’ai rapidement repris sur moi, pour prendre son pouls. Un énorme soulagement s’est fait sentir lorsque j’ai vu qu’il avait seulement perdu conscience.

Je ne pouvais le laisser ainsi au beau milieu du désert. Je ne sais pas d’où est venue cette force, mais j’ai pris ses mains dans les miennes et j’ai commencé à le tirer. Je devais trouver un abri, un peu d’ombre autant pour lui, que pour moi, serait bénéfique. Le temps a passé, mais sans réellement savoir la durée. Nous sommes finalement arrivés à l’extérieur d’un petit village. Eh oui, il y avait de la civilisation. Il fallait seulement la trouver. Ne voulant pas se faire prendre, je me suis assurée que le bâtiment était vide. Une fois à l’intérieur, je me suis assurée qu’Oncle Tony soit le plus loin possible de tout rayon de soleil. J’ai humidifié un bout de tissu propre que j’avais trouvé pour éponger son visage, essayant de l’hydrater comme je pouvais en attendant qu’il reprenne conscience. Je me suis assise non loin d’où il était, tout en gardant un œil sur la porte, prête à attaquer s’il le fallait.
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 1759
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries

La fin d'un enferPour le retrouver, Lara avait dû faire un vrai travail de détective. Lui-même n’arrivait pas à dire où il se trouvait. Sa voiture avait été attaquée, une explosion avait retenti non loin de lui et il s’était réveillé des heures plus tard dans une grotte en plein milieu du désert. Grotte qu’il avait quittée par ses propres moyens et il avait marché dans l’inconnu jusqu’à s’effondrer. Tony avait encore du mal à croire qu’il avait été retrouvé par Lara, celle qu’il considérait comme sa fille. À sa vue, un vrai sentiment de bien-être s’était emparé de lui et l’avait permis de réellement se détendre. C’est dans l’inconscience qu’il tomba perdant une nouvelle fois la notion du temps et de tout ce qui se passait autour de lui.

✘ ✘ ✘

Le message venait de se rendre jusqu’à lui. Une horrible colère prit possession de son être. Comment c’était possible ? Comment un simple homme avait réussi à avoir le dessus sur une partie de son groupe ? Il allait lui faire payer ça. Tony Stark allait lui payer la mort de ses hommes. Ce connard ne devait pas être loin, c’était impossible qu’il ait quitter le pays aussi rapidement. Il devait être caché quelque part ou complètement perdu dans le désert. L’homme envoya trois équipes dans les trois villages les plus près de la grotte où était retenue Tony depuis des mois. Pas question qu’il mette une croix sur ses millions. La perte d’Anthony n’était pas dans le contrat, il voulait être payé. « Vous me retrouvez cet enfoiré. J’le veux vivant, mais vous pouvez tuer toute personne qui ose se mettre sur votre route. » Ça avait été le mot d’ordre qu’il avait donné à ses équipes avant de se diriger vers l’un des véhicules. Pas question qu’il reste les bras croisés à ne rien faire. Il voulait être celui qui allait mettre la main sur Tony et il allait sûrement lui couper un pied pour l’empêcher de s’échapper une seconde fois. C’est à la tombée du soleil que son véhicule atteint finalement le village. Immédiatement, chaque membre avec lui se dirigea vers les petites maisons dans lesquelles ils entrèrent sans frapper. Sans aucune douceur, ils bousculaient les familles à la recherche de Tony hurlant en arabe sur tout le monde. Aucune trace du brun ce qui mettait de plus en plus le terroriste en colère. Il était de plus en plus brutal avec les pauvres habitats qui n’avaient rien demandé. « Patron. » L’homme tourna la tête vers son collègue qui lui fait un signe de tête vers un bâtiment abandonné à l’écart. C’est avec son fusil d’assaut en main que le terroriste prit la direction du bâtiment d’un pas assuré. Au fond de lui, il sentait que Tony s’y trouvait. C’était l’endroit idéal pour se cacher. C’est d’un violent coup de pied qu’il ouvrit la porte, arme pointée devant lui.
© 2981 12289 0



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. La fin d'un enfer || LARA&TONY Seahorse

Voir le profil de l'utilisateur
Anthony StarkWHATEVER, JE SUIS
ADMINISTRATEUR
Anthony Stark
ÂGE RÉEL : 26
MESSAGES : 1759
ANNIVERSAIRE : 23/07/1992
INSCRIPTION : 22/05/2018
QUARTIER RÉSIDENTIEL : Dans un manoir à l'extérieur de Montréal
EMPLOI : PDG de la Stark Industries
Sujet abandonné.



You’re in a relationship
with me, nothing will ever be okay. La fin d'un enfer || LARA&TONY Seahorse

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» " L'enfer, c'est les autres" Sartre (Dhaaarc ! DDF ? :3)
» L'enfer, c'est le froid. [Alban]
» Tous les chemins mènent en enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: